Offensives au Mali : Oxfam appelle les militaires à respecter les droits de l’Homme

758 0

oxfambelogo2011L’ONG Oxfam a appelé le 15 janvier 2013  « à assurer la protection des civils et à répondre aux besoins humanitaires alors que le conflit s’intensifie » au Mali. Elle a notamment interpellé toutes les forces militaires intervenant au Mali, précisément celles maliennes, françaises et africaines,  sur le  respect « des droits de l’Homme et le droit international humanitaire« . 

L’ONG se dit « vivement préoccupée par les conséquences que pourraient avoir l’intensification des combats au Mali« . Elle signale que les récents combats ont causé 30 000 déplacés, et 500 nouveaux durant les dernières 24 heures, qui viennent gonfler le nombre de 345 000 déplacés en 2012.

Oxfam déplore également le silence qui règne sur l’état des victimes civiles et des violations des droits de l’homme depuis le début des combats. Elle demande donc le déploiement en « toute urgence » d’observateurs de l’ONU et que le Mali et la France fassent un rapport régulier  à l’ONU sur les victimes et les cas de violations des droits de l’Homme.

Concernant la solution à la crise malienne, l’ONG soutient le point de vue de l’ONU et du médiateur de la CEDEAO, en estimant qu’il faut donner la priorité «  à la recherche  d’une solution pacifique et durable, qui sera la clé d’une stabilité à long terme au Mali« .

L’ONG apporte une aide humanitaire à Gao au Nord Mali et intervient auprès des réfugiés maliens dans les pays de la sous-région.

Trouvez ici l’intégralité du communiqué Communiqué Oxfam Mali conflit 15 janvier 2013

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre