Paludisme: plus de 660 000 cas de décès par an, notamment en Afrique

images (3)La journée mondiale du paludisme est célébrée dans le monde ce 25 avril, sous le thème « Investir dans l’avenir, vaincre le paludisme ». L’Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle à cette occasion la nécessité pour les États d’investir dans la durée pour prévenir cette maladie qui fait de nombreux morts, notamment sur le continent africain.

Le paludisme touche plus de 200 millions de personnes dans le monde. Les chiffres de l’OMS donnent 219 millions de cas enregistrés en 2010, avec le constat que le paludisme est fortement associé à la pauvreté. Ainsi, les personnes vivant dans les pays les plus pauvres sont les plus vulnérables à la maladie. En 2010, 90% de l’ensemble des décès dus à cette maladie ont été enregistrés dans la Région africaine de l’OMS, principalement chez des enfants de moins de cinq ans, selon Rapport 2012 sur le paludisme dans le monde.

On estime à 660 000 le nombre de décès par an, la plupart chez des enfants vivant en Afrique.

La Journée mondiale de lutte contre le paludisme, célébrée chaque année le 25 avril, est placée cette année et pour les années suivantes sous le thème « Investir dans l’avenir, vaincre le paludisme ».

Cette journée a été instituée par les États Membres de l’OMS lors de l’Assemblée mondiale de la Santé de 2007. Pour l’OMS, elle est l’occasion de rappeler que la prévention du paludisme et la lutte contre cette maladie nécessitent un investissement sur la durée et un engagement politique sans cesse renouvelé, mais aussi un opportunité pour les nouveaux donateurs de rejoindre le partenariat mondial contre le paludisme.

Justin Yarga

Burkina 24

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.
un commentaire

Répondre

  • Grace kavira
    30 avril 2013 at 22 h 14 min - Reply

    La santé n’a pas de prix dit-on. Par tout les moyens possibles, luttons contre ce fleau du paludisme et faisons comprendre les autres l’utilité de l’usage de la moustiquaire impregnée d’insecticide.

  • [

    POPULAIRES

    Conseil des Ministres