Grille indemnitaire de la Fonction publique : les syndicats quittent la table de discussions

Le gouvernement burkinabè a entamé l’élaboration d’une nouvelle grille indemnitaire des agents de la Fonction publique. A cette élaboration sont associés les syndicats de la Fonction publique. Ceux-ci, dans une déclaration, viennent de déclarer avoir  quitté la table des discussions parce que, disent-ils, le gouvernement fait dans le « dilatoire ». 

Syndicat - CGTBLa Coordination des syndicats de la Fonction publique (qui regroupe une trentaine de syndicats), dans une déclaration datée du 28 décembre 2013, annonce avoir quitté la table des discussions portant sur la réforme de la grille indemnitaire.

Elle reproche au gouvernement de faire dans « le dilatoire » dans le traitement des propositions que les syndicats lui ont soumises sur la nouvelle grille indemnitaire.

La déclaration rappelle que le lundi 23 décembre 2013, les syndicats ont rencontré le Comité technique qui a élaboré la nouvelle grille indemnitaire, un mois après que lesdits syndicats ont transmis leurs appréciations au gouvernement.

 « Alors que les organisations syndicales s’attendaient logiquement à une réaction du gouvernement sur lesdites appréciations, elles se verront proposer par les techniciens du gouvernement une séance pour «harmoniser notre compréhension du document des syndicats », allant même jusqu’à proposer aux représentants syndicaux « un atelier de formation » sur le système de cotation des indemnités conçu par ces techniciens », peut-on lire dans la déclaration.

D’où « l’incompréhension et l’indignation dans la délégation syndicale » qui a décidé de quitter la table des discussions.

Les syndicats reconnaissent cependant « qu’il existe dans le projet de nouvelle grille, des améliorations notables pour certains emplois en termes d’octrois et/ou de relèvement d’indemnités ».

Toutefois, ils disent avoir  relevé des  « injustices, incohérences et autres iniquités » dans le projet de grille et qu’ils ne veulent pas « cautionner ».

Les syndicats ont « mis en garde » le gouvernement contre « une quelconque grille qui ne prendrait pas en compte les préoccupations émises par les syndicats » et appelé les travailleurs à  se tenir « prêts »  pour les actions qu’ils mèneront « pour contraindre le gouvernement à donner suite à cette revendication importante des syndicats ».

Abdou ZOURE

Trouvez les observations des syndicats : Déclaration des syndicats sur la grille indemnitaire 

48 commentez cette article

Répondre

  • Clovis Kabore
    18 juillet 2014 at 16 h 41 min - Reply

    nous devons revoir la gestion des ressources

  • sawadogo
    10 février 2014 at 8 h 34 min - Reply

    moi j vais solliciter mes ancêtres car la force brut n a jamais rien produit d humain

  • boss
    4 février 2014 at 17 h 25 min - Reply

    la vie est vraiment chère.nous n’arrivons à joindre le mois.On veut que le gouvernement rélise la grille indemnitaire

  • Georges Lamizana
    3 février 2014 at 18 h 39 min - Reply

    je ne crois plus aux deux parties(responsables syndicaux et gov)…..!car nos responsables ne nous communiquent plus les propositions récemment faites par le gov.ils veulent seulement gagner du temps.c'est une diversion…on a tout compris……

  • baba zoulous
    3 février 2014 at 16 h 02 min - Reply

    Et si tout ceci n’était que du théâtre
    entre gov et responsables syndicats
    pour se foutre de nous. Réflexion
    svp .personnellement, je trouve que 48h est trop
    bref! c’est comme si gov et synd disaient: faisons
    une mise en scène de 48h de grève pour habler
    ces moutons de burkinabes. excusez moi si ça
    vous dérange!

  • Parker
    28 janvier 2014 at 8 h 27 min - Reply

    « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite
    pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère… »

  • ganzourgou
    27 janvier 2014 at 19 h 41 min - Reply

    mes frere ces mieu kon cesse meme de travailler a partir du 4 la.apres kans le gouvernema va apliker on reprend le job.par ailleur mes frere fontionair restons vigilant le 4 la si on voi un charoyanr ki part o service on naka le fraper.ke dieu modiss notre gouvernema

  • A.S
    4 janvier 2014 at 11 h 20 min - Reply

    Le gouvernement veut gagner du temps. Mais je pense que la patience a des limites étant donné que nous menons depuis peu une vie de misérable. Il est illogique de voir que dans un pays qui est au bas du tableau des pays(financièrement parlant) certains doivent consentir des sacrifices et d’autres non. Je veux évoquer par là le cas des agents soit disant hauts placés qui mènent le même train de vie que leurs homologues des pays plus nantis. Où trouvent-ils les ressources pour êtres aussi à l’aise? Pour des commerçants cela peut s’expliquer mais des agents de l’état certainement pas. Alors s’il y a assez  » d’argent » pour que certains fassent la belle vie il doit en avoir aussi pour le reste des agents. Ou bien ne fassions-nous pas partie de ce pays? Il serait bon que la situation soit décantée dans les meilleurs délais avant que l’abcès ne grève tout seul.

  • barry
    3 janvier 2014 at 17 h 37 min - Reply

    Du courage à nous mais n’oublions pas aussi l’écart de traitement entre titulaires et contractuels

  • Anonyme
    3 janvier 2014 at 17 h 34 min - Reply

    Le gouvernement veut gagner du temps;nous devons agir maintenant.N’oublion pas aussi l’écart de salaire de salaire entre fonctionnaires titulaires et contractuels c’est de l’injustice,alors du courage à nous

  • kologo Ali
    2 janvier 2014 at 14 h 28 min - Reply

    arrêtez de critiquer les leaders syndicaux.nous sommes pires à la base.

  • gedeon
    2 janvier 2014 at 11 h 24 min - Reply

    merci au syndicat nous attendons tous le mot d’odre pour montrer au gouvernement que les manifestations peuvent faire changer des lois.dans tous les cas si nous rtestons muets ils vont nous manger cru.lancer vite le mot avant qu’il ne reagisse.

  • filston
    1 janvier 2014 at 3 h 13 min - Reply

    Dans 1 mêm pays les uns des statut particulié,les otres dè salaire minables:avec cet injustice yora pa la paix.grêve ilimité a partir du 06/01/2014.

  • Abu Imrane
    31 décembre 2013 at 14 h 12 min - Reply

    le temps des discours, des analyses et des critiques est revolu. il faut agir maintenant. ceux qui critiquent les rsponsables syndicaux feront mieux de mobiliser leurs collègues indecis pour la lutte plutot que de les demotiver par leurs propos. ce n’est pas le temps des divisions internes. il faut resserer les rangs pour lancer l’offensive.

  • Anonyme
    31 décembre 2013 at 10 h 54 min - Reply

    la tendance générale est le recours à la grève alors chers responsables syndicaux svp plus de temps à perdre. organiser une conférence de presse pour prendre l’opinion à témoin et passer à l’action. trop c’est trop.

  • Abu Imrane
    30 décembre 2013 at 22 h 22 min - Reply

    j’ai pitié de certaines personnes qui n’ont aucune culture syndicale, voir aucune experience syndicale. Sinon, ils aurait du savoir que Tolé Sagnon n’est pas le « président » des syndicalistes du Burkina mais un sécretaire général d’une centrale syndicale comme tant d’autres. Il y’en six en tout. pourquoi vous ne connaissez pas les autres. Parcequ’ils sont éffacés tout simplement. Et pourquoi, vous connaissez Tolé Sagnon, c’est parce qu’il est present sur le terrain de la lutte.Monsieur, vous ne connaissez meme pas le syndicalisme sinon vous n’auriez pas de telles opinions. il faut rendre plutot hommage à l’homme qui à connue la prison et la torture à plusieurs reprises dans la lutte syndicale. Et toi, qu’est ce que tu as deja subir à cause de la lutte syndicale.Si vous croyez que c’est parceque Tolé Sagnon est parti que les chaoses vont changer, tu m’envoie désolé et nous ne sommes pas encore sortir de l’auberge. Un seul individu ne fait pas un syndicat ni ne peut engranger des acquis. c’est l’action de l’ensemble des travailleurs consciencieux qui apporte des victoires. tant que les travailleurs moutons n’arreterons pas de bèler ainsi que les travailleurs ânes de hanhanner,pour se reveiller et rejoindre la lutte, il ne pouront s’emprendre qu’à eux meme. Car personne n’a passé un concours pour devenir syndicaliste mais c’est sa prise de conscience qui l’a engager sur cette voie. Et personne n’émarge au budget du syndicat mais nous somme tous salariés de la Fonction Publique. Donc un peu de respect pour ceux qui se sacrifie et qui se battent pour nous. Soyons moins ingrat. Qui de ceux qui guelent ont deja donné une partie de leur salaire à Tolé quand il y’a eu des acquis? Mais quand on ne gagne rien ont se précipite pour le critiquer. Je vous invite à rejoindre le syndicat pour recevoir une bonne formation car à vous lire vous n’y etès pas assurement. vous serez la bienvenue.Comme ça vous verez de visus les dures réalités de la lutte syndicales et seriez moins critique à l’endroit de nos valeureux responsables syndicaux. camarades sécretaires généraux courage à vous et vous pouvez compter sur les vaillants millitants que nous sommes pour tous les mots d’ordres. salut à tous!!!!!

  • Ns
    30 décembre 2013 at 21 h 16 min - Reply

    Vous savez ce gouvernement joue sur nos nerfs et choisit des périodes mortes comme les congés ou les vacances pour le faire.Seule la paralysie totale de l’administration pourra le plier en quatre.A quelque niveau que nous soyons nous sommes à l’image de nos syndicats;le syndicat ne sera jamais fort sans vous et moi.

  • banho
    30 décembre 2013 at 21 h 13 min - Reply

    je suis fier aujourd’hui d’être syndicaliste sinon j’avais carrément perdu l’espoir quant à la sincérité de nos responsables syndicaux. il faut prévoir urgemment des mouvements de grande envergure pour réconcilier les responsables syndicaux avec leur base. ce régime un boulanger, donc changeons le fusil d’épaule afin d’avoir des résultats satisfaisants. vive l’unité syndicale!

  • Anonyme
    30 décembre 2013 at 17 h 05 min - Reply

    G pense ke le mieu c d les prendre à la gorge(grêve illimité) avant de revenir à la table d négociation.C c ke les hommes en armes ont fait pr obtenir ce kil voulait non?Pas d’omelette sans casser les æufs.Franchemen c gens là m dégoutent.

  • BILI-BILI
    30 décembre 2013 at 16 h 47 min - Reply

    Comme TOLLE SAGNON est parti, ça commence à venir, comme le « moûnàfikà » TOLLE SAGNON est parti, on poura bien revendiquer maintenant!

  • Abu Imrane
    30 décembre 2013 at 15 h 39 min - Reply

    C’est bien de critiquer les syndicats et de les accuser de corrompus. Mais ils faut prouver que soit meme; onn’est pas un lache. Il ya des gens qui repugne la lutte et veulent tout avoir facilement sans le moindre effort. Ils souhaitent que tout se resolvent par la négociations. Je les voir amers de devoir lutter à present contre leurs voloné. Ils en veulent à mort aux syndicats et les maudissent secretement. Tout en nourissant l’indigne espoir que le gouvernement revienne à de meilleurs sentiments pour lacher du leste. Ils vont meme jusqu’à proposer qu’on accepte des miettes comme des chiens errants et affamés. ça jamais de la vie. nous de sommes pas prets à manger de la charogne car nous ne sommes pas des charognards. nous sommes des burkinedis. vive les syndicats et en avant pour le combat.

  • soumG
    30 décembre 2013 at 15 h 28 min - Reply

    cette situation ne m’étonne pas. Au reagard de la situation, j’aimerais invité l’UAS à faire une conférence de presse sur la situation et prendre l’opinion publique en temoin face aux actions qu’elle entreprendra

  • Anonyme II
    30 décembre 2013 at 15 h 19 min - Reply

    le 6 janvier 2014 on bloque le fonctionnement de l’administration pour montrer notre mécontentement et ça sera notre manière de souhaiter la bonne année à nos autorités .

  • NISONGO
    30 décembre 2013 at 14 h 31 min - Reply

    Bravo une fois de plus à nos braves représentants dans les structures syndicales.
    On ne peut jamais tolérer une injustice aussi grandissante de la part de nos gouvernants.
    Aussi, je voudrais que nos représentants sachent une chose. c’est devenue une pratique courante du gouvernement. pour ne pas résoudre un problème, il met en place des ateliers, des rencontres par ci par là et les résultats restent et dorment dans les tiroirs.
    il est temps que les salariés puissent montrer à nos gouvernants qu’ils ne sont pas satisfaits.
    Pour finir, même s’il y aura des manifestations, il faudrait que ça se passe dans le calme possible.
    Une fois de plus merci

  • Un Burkinabè
    30 décembre 2013 at 13 h 58 min - Reply

    Si la coordination des syndicats n’arrive pas à engranger des acquis conséquent alors chaque corps menera sa lutte seul. Je suis dépassé ce gouvernement se fout de nous alors qu’il ont des milliards pour organiser un référendum sur l’article 37 et rien de concret pour les braves enseignants, agents de santé, contrôleurs et inspecteurs du travail et autres agents de l’administration.

  • Un fonctionnaire indigné
    30 décembre 2013 at 13 h 53 min - Reply

    Il faut que les syndicats fassent du bruit pour montrer au gouvernement qu’ils ne sont pas content. Il ny’a pas assez d’argent pour nous mais il y’a eu et il y’a assez d’argent pour le statut particulier d’un corps de + de 10000 agents de la police et il y’a aussi de l’argent pour donner le statut particulier aux GSP. Je ne suis pas contre cela mais je crois que nos autorités sont injustes et méchantes et c’est l’une des raisons pour lesquelles je vais invoquer le seigneur afin que ce régime tombe. Amen

  • Sibiri Birba
    30 décembre 2013 at 13 h 52 min - Reply

    Comme Fabrice l'a dit, je crois que les syndicats font le jeu du Gouvernement. Le gouvernement ne les prendra les syndicats au sérieux tant qu'on restera sur les mêmes méthodes de négociations. Comment voulons nous qu'un gouvernement de ce pouvoir prennent au sérieux les syndicats qui acceptent une augmentation des salaires de 5%. Et on sait toujours depuis des décennies que ce pouvoir ne prend pas au sérieux sa population et les négociations ont toujours accouché d'une souris. Il est temps de oser dans la lutte actuellement avec pour objectif 40% d'augmentation. Les responsables des syndicats, êtes vous aussi corr…………
    Tout notre or est dans leur poche, oubien

  • pauvre
    30 décembre 2013 at 13 h 22 min - Reply

    prenons ce que le gouvernement a proposé et continuons de lutter oubien lançons un mot d’ordre de gève ici et maintenant. sinon épargnez nous ces déclarations saugrenues.

  • abbat les syndicalistes
    30 décembre 2013 at 13 h 13 min - Reply

    les syndicalistes sont des corrompus. ils prifitent des perdiems des négéciations et c’est pourquoi ils ne souhaite qu’une solution soit trouvée

  • Fabrice Ouedraogo
    30 décembre 2013 at 13 h 11 min - Reply

    j'accuse les syndicats eux memes de faire le jeu du gouvernement car ils semblent avoir accepter que ces discutions s'inscrivent dans la durée bien qu'ils connaissent l'urgente attente des travailleurs de voir leurs conditions s'améliorer.

  • Vincent De Paul Singa
    30 décembre 2013 at 12 h 37 min - Reply

    Salut c'est maintenant que vous vous réveillez vous continuer à croire que sans manifestation de rue le gouvernement connait négocier. On attendait ça de vous depuis longtemps la grille indemnitaire comporte bcp d'injustice tjrs il faut amener le gouvernement à prendre les gens au sérieux. Lancé vite un mot d'ordre vous allez voir quel atelier et pour faire quoi ils n'ont qu'a prendre l'argent de cet atelier et ajouter à la grille indemnitaire c'est tout y a eu combien d'atelier au tour de la question et rien n'évolue juste pour se donner encore des perdième donc plus vite plus vite

  • fonctionnaire
    30 décembre 2013 at 12 h 10 min - Reply

    Où en est-on avec le règlement de l’injustice faite aux fonctionnaires? Il fo kon commence la lutte aujourd’hui même. Nous faisons face à un gouvernement qui n’aime pas les négociations.

  • Emmanuel Bamogo
    30 décembre 2013 at 12 h 01 min - Reply

    qu'en est il de la grille salariale

  • kindo mahamadi
    30 décembre 2013 at 10 h 55 min - Reply

    je pense que les négociations doivent se faire pendant que nous sommes en lutte car le régime compaoré ne connait que le rapport de force: cas de kaya est illustratif. nous exigeons que l’UAS dépose très rapidement un préavis de grève générale. seule la lutte paye

  • Seydou Kone
    30 décembre 2013 at 10 h 44 min - Reply

    Il faut vraiment que les syndicats donnent de la voix. Nous connaissons tous la rengaine…………….

  • Un fonctionnaire indigné
    30 décembre 2013 at 10 h 34 min - Reply

    ok, j’invite le gouvernement a appliqué quand même cette nouvelle grille et on verra le contenu. NOus sommes fatigués et angoissés parce que notre salaire ne peut pas atteindre le 15 du mois et toute proposition d’amélioration est la bienvenue. Après tout, un tient vaut mieux que deux tu auras.

  • BEAUGOOS
    30 décembre 2013 at 10 h 20 min - Reply

    L’heure est dc grave.les gens avaient fondé bcp d’espoir sur ces négociations.vraiment dommage pour un gouvernement qui ne tient JAMAIS parole.

  • Jonathan Worokuy
    30 décembre 2013 at 10 h 18 min - Reply

    il fo que les syndicats prennent leurs responsabilité.
    qu'est ce qu'ils attendent pour réagir.
    c'est un gouvernement qui ne tient pas ses promesses, si les syndicats ne réagissent pas on va les mettre dans le même bateau que le gouvernement et les fonctionnaires vont prendre responsabilité.

  • Inoussa Gilbert Kounkorgo
    30 décembre 2013 at 10 h 09 min - Reply

    je pense que ça ne devrait étonner personne.Ce gouvernement n'entend que le langage de la rue. après avoir abusé de la confiance des syndicats,voilà ce qu'il leur fait.Si le ridicule pouvait tuer on aurait enterré un tel gouvernement.

  • Issa
    30 décembre 2013 at 9 h 57 min - Reply

    Que c’est vraiment dure tout ça. Mais vous n’avez pas encore fini avec cette grille indemnitaire? A quand maintenant vous allez entamer la grille salariale qui est plus capitale car on ne va pas à la retraite avec une grille indemnitaire. Donc faites vite car le temps est compté pour vous. Si y a pas d’avancée, on attend quoi pour entreprendre dès a présent des actions leur rappeler que le BF est à nous tous!

  • Godwin Nelson
    30 décembre 2013 at 9 h 24 min - Reply

    La paix en 2014… Je vous en prie! c’est le voeux de tout un peuple! la paix. Si les syndicats ne sont pas en accord avec vous, soyez rassurés, il va avoir des problèmes!!! trouvez un moyen cher gouvernement de concilier les choses

  • Relwind
    30 décembre 2013 at 9 h 22 min - Reply

    Merci pr cette decision courageuse qui vient un peu tard quand meme.Vous croyiez que les affamateurs du peuple st prets a lacher du lest suite a de simples negociations.?

  • GAMENE ISMAEL
    30 décembre 2013 at 8 h 57 min - Reply

    AU BF, POUR VIVRE BIEN, ON A PAS BESOIN DE TRAVAILLER, ON A BESOIN D’ETRE DU CDP OU DE LA COMPAOROSE

  • sankis
    30 décembre 2013 at 7 h 56 min - Reply

    la lutte continue,ns attendons les mots d’ordres.Le gouvernement se fou de nous,si rien n’est fait jusqu’a present.2014 sera chaud.

  • idrissa
    30 décembre 2013 at 7 h 02 min - Reply

    la coordination,nous sommes déja prets et déterminés à faire prendre en compte vos propositions par tout les moyens.mème s’il faut paraliser toute l’administration pour l’obtenir.nous attendons le mot d’ordre.

  • Tapsoba Cheick
    30 décembre 2013 at 5 h 32 min - Reply

    Bientôt le débat sur la nouvelle grille salariale s’ouvrira.Nous devrons tout faire pour que ce gouvernement accepte la volonté des travailleurs sur les indemnités maintenant.Sinon il va jouer au dilatoire comme d’habitude

  • Tapsoba Cheick
    30 décembre 2013 at 4 h 43 min - Reply

    Le syndicalisme Burkinabé est à la croisée des chemins.Sinon comprendre que l’ensemble des syndicats réunis ne fassent trembler ce gouvernement dans la situation actuelle de notre pays.Je convoque la question suivante:Tole sagnon durant son manda n’a t-il berner le monde des travailleurs pendant 25 ans en pactisant avec son ami Blaise? Alors ce gouvernement sait que l’intérêt des travailleurs est gérable avec lui même en retraite.Soyons vigilant§

  • Tapsoba Cheick
    30 décembre 2013 at 4 h 27 min - Reply

    Bravo aux syndicats pour cette attitude.Faudra convoqué rapidement une A.G et arrêter une action de protestation.Le seul langage qui marche avec ce gouvernement est le rapport de force.Janvier doit être un mois de grande mobilisation.

  • ISMA
    30 décembre 2013 at 3 h 47 min - Reply

    Le gouvernement ne cedera rien tant que le rapport de force ne sera pas significatif contre lui. Désillision pour ceux qui rêvent d’une réelle volonté du gouvernement de corriger les INJUSTICES et l’INEQUITE dans les traitements des travailleurs.

  • [

    POPULAIRES

    Conseil des Ministres