Situation nationale : Quatre médiateurs pour le Burkina

5541 81
Les 4 médiateurs lors de la conférence de presse (Ph :Lefaso.net)
Les 4 médiateurs lors de la conférence de presse (Ph :Lefaso.net)

Une Groupe de médiation est né au Burkina pour sauver le pays de la crise vers laquelle il se dirige. Il est composé de quatre personnalités, dont trois ont été membres du Collège des sages, constitué après la crise de 1998. Il s’agit de  Jean-Baptiste OUEDRAOGO, ancien Chef d’Etat du Burkina Faso, de Monseigneur Paul Y. OUEDRAOGO, Archevêque de Bobo-Dioulasso, du  Pasteur Samuel B. YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME) et d’El Hadj Mama SANOU, ancien membre du Collège des sages. 

Ils disent s’être auto-saisis pour tenter de concilier les positions antagonistes des acteurs politiques burkinabè qui ne s’entendent pas sur les questions de l’article 37, du Sénat et surtout, de la transition politique en 2015. Voici leur déclaration.

L'ancien président du Faso Jean-Baptiste Ouédraogo lors d'une audience avec le Premier ministre le 24 octobre 2012 (Ph : Premier ministère)
L’ancien président du Faso Jean-Baptiste Ouédraogo lors d’une audience avec le Premier ministre le 24 octobre 2012 (Ph : Premier ministère)

Peuple du Burkina Faso, ne te voile pas la face. Ouvre les yeux et regarde en face de toi pour constater que la récréation est bel et bien terminée.

Le samedi 11 janvier 2014 à Bobo-Dioulasso, la Fédération associative pour la paix et le progrès  vavec Blaise Compaoré (FEDAP/BC) a invité le Président Blaise Compaoré à se représenter aux élections présidentielles de 2015.

Le samedi 18 janvier 2014, l’opposition politique a organisé une marche-meeting à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et dans les provinces.

Ce faisant, les ingrédients d’une possible explosion sociale se trouvent dorénavant réunies.

Cette crainte est alimentée par le risque perceptible d’un effet ping-pong pouvant provoquer une multitude de manifestations. Or, rien ne dit que dans ces conditions, les manifestations continueront de se dérouler dans le calme et la discipline. Les provocations et les dérapages sont souvent imprévisibles.

Depuis des mois, la vie politique de notre pays est rythmée par un débat démocratique fécond et parfois passionné, voire houleux autour notamment de la question du Sénat et de celle de l’éventuelle révision de l’article 37 de notre constitution.

Ce débat est caractérisé par des prises de positions politiques contradictoires dans les réunions publiques et privées, dans les états-majors politiques et sont soutenus et nourris par des manifestations de rue.

 Mgr Paul Ouédraogo (Ph : DR)

Mgr Paul Ouédraogo (Ph : DR)

Si l’on peut se féliciter que cette effervescence témoigne d’un signe évident de vitalité démocratique, il convient cependant de s’alarmer du caractère de plus en plus antagonique de ce débat qui prend l’allure d’une guerre de tranchées et qui pourrait, si l’on n’y prend garde, déboucher sur une confrontation violente.

« Au regard des expériences similaires vécues ailleurs, il n’est pas exagéré de craindre que notre pays court le risque grave d’une déchirure violente, si la question de l’après 2015 n’est pas traitée, avec délicatesse et grand soin, dans le cadre d’une formule de transition démocratique apaisée, accepté de tous »

A l’évidence, le ressort principal de toute cette agitation, c’est, à n’en pas douter, l’épineuse question de la Transition politique à l’horizon 2015, avec en toile de fond l’hypothèse souhaitée par les uns et rejetée par les autres, d’une candidature du Président actuel de notre pays, son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, alors que interdiction lui en est faite par les dispositions de la Loi Fondamentale.

Si par nature les transitions politiques ont toujours posé problème, la situation se complique davantage chez nous du fait d’une double singularité :

  • Premièrement, le chef de l’Etat actuel qui jouit d’une grande longévité  au pouvoir est crédité d’une estime au plan national et international.
  • Deuxièmement, notre pays, contrairement à beaucoup d’autres, n’a jamais fait l’expérience d’une transition démocratique.

Cette double singularité fait que, au regard des expériences similaires vécues ailleurs, il n’est pas exagéré de craindre que notre pays court le risque grave d’une déchirure violente, si la question de l’après 2015 n’est pas traitée, avec délicatesse et grand soin, dans le cadre d’une formule de transition démocratique apaisée, accepté de tous.

C’est pour conjurer de telles menaces, c’est pour abhorrer et le spectre de la division et redonner espoir et confiance au peuple que :

  • Fortement interpellées par l’Histoire,
  • Très inquiètes des risques de confrontation qui menacent notre pays,
  • Très attachées à la paix, à la stabilité et au progrès du Burkina Faso,
  • Et soucieuses d’apporter leur contribution à l’œuvre d’édification nationale,
Pasteur Samuel Yaméogo (Ph : DR)
Pasteur Samuel Yaméogo (Ph : DR)

Les personnalités signataires de la présente, ont décidé de mettre, collectivement, leur statut d’indépendants et leurs expériences au service de la Nation et de s’auto-investir d’une mission de conciliation afin :

  • D’obtenir que les partis en conflit s’accordent sur une plateforme de transition politique apaisée,
  • D’éviter, ainsi, que notre patrie commune, le Burkina Faso, ne se déchire, violemment, autour de la question de la dévolution du pouvoir en 2015.

Dans cette perspective, elles initieront, dans les jours à venir, des rencontres avec les acteurs clés de notre vie politique et sociale, à l’issue desquelles des propositions consensuelles seront dégagées et présentées.

Dans cette phase très cruciale de l’évolution politique de notre pays, il est plus qu’important que le sens du dialogue, le sens de la pondération, le sens de la retenue et de la responsabilité, le sens de l’ouverture d’esprit, le sens de l’amour de la patrie et l’intérêt supérieur de la Nation, guident, en permanence, les paroles et les actes des uns et des autres.

Sans anticiper sur les résultats, la médiation fonde sa démarche sur  deux raisons :

  • La première raison est la forte attente du peuple burkinabè, très préoccupé par les potentiels risques de troubles

 

  • La deuxième raison prend en compte la dimension sous-régionale où les peuples et les Présidents qui ont bénéficié de la médiation de notre Président, observent avec attention et inquiétude, l’évolution de la situation qui prévaut chez nous.

    El hadj Mama Sanou (Ph :Lefaso.net)
    El hadj Mama Sanou (Ph :Lefaso.net)

Face à  ces défis, la médiation, qui s’enrichira de la participation de personnalités d’autres couches sociales et les protagonistes se doivent de faire violence sur eux-mêmes pour parvenir à un  consensus qui va sauver la cohésion sociale et la paix.

Il y a va de l’avenir de notre pays, DIEU BENISSE LE BURKINA FASO.

Liste des personnalités signataires :

  • Son Excellence Monsieur Jean-Baptiste OUEDRAOGO, ancien Chef d’Etat du Burkina Faso et ancien membre du Collège des sages.
  •  Son Excellence Monseigneur Paul Y. OUEDRAOGO, Archevêque de Bobo-Dioulasso, ancien membre du Collège des sages.
  • Pasteur Samuel B. YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEEME).
  •  El Hadj Mama SANOU, ancien membres du Collège des sages

Il y a 81 commentaires

  1. La r?publique! ce bien commun si ch?re qui fonde l’espoir des citoyens est un engagement mat?rialis? par notre contrat social ? nous tous qu’est la constitution. Chacun doit remplir la part de son contrat en respectant non seulement les dispositions de cette constitution mais ?galement l’esprit qui a pr?valu ? l’adoption de ce contrat. Vouloir changer dans ce contrat une disposition qui stabilisait meme notre jeune r?publique jadis instable, c’est semer la graine potentielle des r?gimes d’exceptions. Tel esl mon message ? son excellence Jean Baptiste OUEDRAOGO

  2. cet esprit r?publicain est ? saluer .tous les acteurs politiques doivent cultiv? l’esprit r?publicain dans l?int?r?t g?n?ral g?n?ral de la nation .oublions ne divergences et ?uvrons tous pour la paix

  3. que la sagesse et le bon sens les accompagne afin qu’ils trouvent un terrain d’entente pour ?viter notre pays de l’esprit diviseur qui cherche ? s’installer .

  4. il n’est pas question de mediation ici mais tout simplement de verit?. il faut dire ? Blaise qu’il doit laisser le pouvoir en 2015 selon la constitution. si c’est pas au Burkina, je n’ai jamais vu une association qui propose la candidature d’un president. pour cela le FEDAP-BC doit changer de statut afin de proposer un candidat ? une election. notre constitution doit rester la m?me car c’est sa modification ? tout moment qui nous conduit dans l’insecurit? juridique.

  5. Nous vous remercions pour cet appel ? la coh?sion sociale;
    Nous sommes respectueux de vos rangs respectifs et de la probit? de chaque membre de ce ? conseil des sages ?. Donc faite ce que vous avez ? faire sans ?couter les ragots. Votre contribution c’est assur? la paix avant, pendant et apr?s 2015. Votre mission est noble

  6. belle initiative de nos sages. notre pays le Burkina Faso est un havre de paix il faut qu’il le reste. cependant le probl?me r?side en la volont? de nos leader d’opposition qui refuse l’arbitrage du peuple.

  7. Parfaitement d’accord que ce qui nous pr?occupe en ces moments c’est la paix et toute contribution nous est utile. Donc acceptons avec philosophie la contribution de ces m?diateurs. Tant mieux s’ils arrivent ? ?tablir le dialogue entre les protagonistes du jeu politique. Le pays a besoin de ?a.

  8. Que cette mediation serve ? notre nation.Que les un et autre ecoutent ces sages et laisser les vieux vautours ? tourner autour de Kossiam.

  9. Salam la famille!
    le mot « SAGE » est tr?s profond en sens. le fait de qualifier quelqu’un de sage, demontre en quel point, cette personne est droite, je dit bien droite.
    Que le repr?sentant des »Anciens Pr?sidents, ils sont combien? » l’?v?que de Bobo, le Repr?sentant des Evangelistes, El hadji SANOU, s’assument d’abord en ?vitant de louer le Chef de l’Etat actuel (?Premi?rement, le chef de l?Etat actuel qui jouit d?une grande long?vit? au pouvoir est cr?dit? d?une estime au plan national et international)
    Le probl?me n’est pas ? ce niveau. Eux en tant que sages, c’est par ce que le Peuple les a cr?dit? d’estime qu’ils sont sages!
    Le Peuple, le vrai demande au Pr?sident de respecter la constitution telle qu’elle. c’est tout et c’est simple. Le Pr?sident peut d?signer au sein de son parti (CDP) un candidat qu’il soutiendra pour le succ?der!! on veut pas de son fr?re d’accord! mais n y a t-il pas quelqu’un d’autre au CDP qui soit pr?sidentiable!!! comment les cadres du CDP peuvent ils se rabaisser jusqu’? ce niveau. l’?re Blaise est revolue, sachons le, il ira avec toutes les gloires, tous les honneurs et toute la r?connaissance d’un peuple qu’il conquis par la force, la terreur et l’oppression. Aujourd’hui, on dit que c’est bon, il est fatigu?! il a tout donn? il ne reste plus rien.
    Que les sages, s’ils sont sages, disent la v?rit? ? qui de droit, s’ils sont soucieux, comme ils le disent du risque que court le Burkina. 27 ans, ce n’est pas loin de l’esp?rence de vie des Burkinab? voire des africains.

  10. ecoutez cher citoyen si blaise refuse de partir,on fera en sorte que le pays tombe dans le chaos coute que coute.pas de referendum,pas de modification de l,article37 ,ni de senat on veut son depart pur et simple sinon il aura bokou de martyr,on est pret pour etre des martyrs ,il n,est pas le seul capable de dirige ce pays ,ca suffit il n,a qua degage maintena et on s,en fou du reste

  11. Mon choix de m?diateurs
    Cardinal PHilippe OUEDRAOGO
    R?v?rend Mamadou Philippe KARAMBIRI
    L’Imam de la grande mosqu?e de Ouagadougou
    Le G?n?ral Ti?moko Marc GARANGO
    Le G?n?ral Kwam? LOUGUE

  12. J’admire beaucoup l’initiation de ces sages qui est tres louable! Ils font ce qu’on appelle de la prevention (de conflit). Il faut eliminer (calmer) les elements qui peuvent prendre feu avant qu’il ne prenne! Autrement dit mieux vaut prevenir que guerir. Seulement esperons que les diffentes parties tendent l’oreille, ecoute et suivent les conseils prodiguer. Sinon les theatres sanglants d’ailleurs vus a la tele, finiront effectivement par se derouler sous nos yeux!Que le bon Dieu nous en preserve! Amen.

  13. Le pr?sident du faso doit s’inspirer de cet adage mossi qui dit que c’est le peuple qui fait la cheferie: NEB LA NAAM. En effet, si tes collaborateurs se retirent du palais, il faut se mefier. Un autre enseignement dit que dans tout r?gne il y a l’apog?e et le declin. Alors, il faut savoir determiner le temps o? l’on se trouve. Par ailleurs, nous avons ?t? tous t?moins des approches adopt?es apr?s les diff?rentes crises pour avoir le consensus. Et la mise en oeuvres des recommandations issues!
    Si vous aimez votre peuple comme vous l’avez dit apr?s le d?c?s de votre ami et fr?re en 1987, vous devez agir ans le bon sens sans l’intervention de quiconque. QUE DIEU GUIDE VOS DECISIONS.

  14. ARTICLE 37 A L??TAPE ACTUELLE NE FAIT PAS PARTI DES DISPOSITIONS NON R?VISABLES DE LA CONSTITUTION entendons dire. Mais cela suffit-il ? faire un REFERENDUM ? Il y a 2 camps : – un CAMP qui veut le REFERENDUM pour sauter le verrou de la limitation de mandat ? la pr?sidence MAIS ne pr?cise pas si cela va concerner le Pr?sident Blaise COMPAORE ou pas. Si cela ne le concerne pas, l’int?r?t g?n?ral se d?gage MAIS le REFERENDUM EST INUTILE. Si cela le concerne, l’int?r?t est personnel et le REFERNDUM EST ANTIDEMOCRATIQUE et SOURCE DE NON PAIX. – l’autre CAMP qui ne veut pas le REFERENDUM car la Constitution limite d?j? le nombre de mandats. L’alternance d?mocratique est l’argument le plus utilis?. Ce qui est vrai. C’est d’autant plus vrai que la coh?sion sociale en d?pend. JE PENCHE POUR UN REFERENDUM QUI VA INSERER L’ARTICLE 37 ACTUEL DANS LES DISPOSITIONS NON REVISABLES DE LA CONSTITUTION APRES 2015.

  15. Merci chers sages jai bon espoir que tous vous etes avec le peuple et que ? l’issus, on vous reconnaitra. nous n’allons pas de suite commenc? ? remettre en cause votre r?le, mais nous voudrions croire que vous etes tous d’accord sur une chose(meme le pasteur puisqu’il est l?): pas de s?nat, pas de modification de l’article 37 et pas surtout d’un mandat suppl?mentaire pour Blaise, dites le lui mes chers P?res et vous rendrez service ? Blaise, ? la nation Burkinab?. MERCI et que le Seigneur vous couvre de son pr?cieux sang afin que mission reussisse et que Peuple jubile

  16. pourquoi le pasteur yameogo ,il etait pour la mise en place du sena ,il a meme dit ke blaise a dit de ne pas dir ce qu,il a dit a blaise ,exe president de la seni avec un hotel grave ,l,argent de seni honte a lui ,pasteur .je croie maintenent kan on dit ke un pasteur est un homme d,affair ,pas un homme de dieu ,les gars il serons rouler par ce pasteur la et nous seron rouler par ce pasteur la .zeph et rock il ne faut pas avoir confiance a se pasteur la .moi je n,est plus conffiance a cette mediation,blaise doi partir en 2015 dans son village s.il a un village

  17. Il n?y a du feu a Kossyam, dire que notre pr?sident v?n?r? qui aime se montrer parmi ses pairs d?Afrique, s?est inclin? ? l?invitation au dernier sommet des chefs d??tat pour la Centrafrique, alors c?est grave, notre pays va vers le mur, et les sages ne peuvent rien. La peur qu?un Traor? , ou un Gilbert rejoigne les t?nors d?missionnaires tourbillonne le palais. Combien de temps pouvez-vous r?sistez ? CDP, FEDAP/BC, oubliez l?article 37, oubliez le s?nat co?teux, oubliez le r?f?rendum, les tripatouillages, et acceptez pacifiquement l?alternance pour une sortie honorable de notre pr?sident.

  18. Messieurs les sages, c?est une bonne chose d??tre l?arbitre entre un peuple meurtri et un parti, mais vous n?aurez jamais l?occasion de siffler aucune faute, ni avoir aucun respect digne d?un arbitre, car depuis plus de 20 ans dans notre pays, l?argent de la corruption ? ciel ouvert a toujours ?t? le meilleurs arbitres et le meilleurs des sages. Admettons nous que la situation a chang?, et que nous assistons ? une lutte des titans Goliath contre David. CDP du puissant Blaise Compaor? contre MPP de son dauphin Roch Kabor?. Aucun sage ne peut ?teindre la flamme entre le maitre et l??l?ve. Ce n?est pas le maitre qui c?dera son tableau a un ?l?ve sauf s?il ?crive des bon r?sultats. Alors son excellence monsieur le pr?sident JBO, comme toujours vous serez utilis?s et abandonn?s, et ensuite humili?s. Je sais que vous appliquez la sagesse africaine qui dit qu? en opposant la violence a la violence, la haine a la haine on applique une vieille philosophie qui ne donne pas de bon r?sultats. Le combat entre le peuple et ses dirigeants est injuste, sauf Dieu tout puissant capable de faire ce qui est impossible, intervienne dans les affaires de notre pays bien aim

  19. Tous ceux qui avance que Blaise doit renonc? a sa candidature en 2015 pour la paix.Doivent savoir, ceux qui doivent renoncer ici, c’est ceux qui refuse le r?f?rendum car c’est anti d?mocratique et cela met en cause la paix.

  20. ecoutons sagement ses quatres mediateurs qui prone deja la paix,la stabilit?,le dialogue chose qui n est deja pas mauvais et ayons confiance en eux car ils ont des experiences en la mati?re

  21. Le fr?re ka il ne faut jamais ?tre negatif quand on est en pourparl? si non se serait dificile d aboutir a une conclusion dont tout un peuple en beneficiera on sait bien que M.COMPAORE est un sage raison pour laquelle il dit qu il est ouvert au dialogue

  22. honest,contrairement ce sont les vrais Burkinab? qui demande un r?f?rendum pour que la paix puis r?gn? toujours au Burkina car chacun sera satisfait et la d?mocratie triomphera au Burkina. »vive la paix »

  23. En politique on doit savoir distinguer la l?galit? de la l?gitimit? sans les s?parer, et savoir les unir sans les confondre. Le pouvoir en place confond tout et cela est grave. La guerre n’a jamais ?t? la bonne solution. Cependant il est l?gitime que les vrai(e)s burkinab?(e)s soient des martyrs au nom de leur nation. Que celui qui r?fl?chit comprenne. D’ailleurs on est n? pour mourir. 27 ans au pouvoir c’est trop en d?mocratie. Ka buud naam ye, ya demokrasi. Sachons que la guerre est l’enfer sur terre et je ne la souhaite jamais. Mais c’est juste une proph?tie. Que Dieu nous l’en garde. Nous sommes les faiseurs et les ma?tres de notre propre destin, ce n’est ni Dieu, ni Satan s’il existe.

  24. Mr SANKARA, l’article 12 de la meme constitution dit « Tous les Burkinabais sans distinction aucune ont le droit de participer ? la gestion des
    affaires de l?Etat et de la Soci?t?. A ce titre, ils sont ?lecteurs et ?ligibles dans les conditions
    pr?vues par la loi ». alors pourquoi la modifier pour assouvir les desseins d’un seul individu alors qu’il ya 17 millions de burkinabes et pres de 50% de cette population est eligible ? ce meme poste?

  25. j’ai confience au MGR PAUL et a l’ancien PRESI ces 2 l? peuvent dire les 1000 verit?s au BLAISO car quand le peuple n’a plus besion de toi va dans la paix et garde ta dignit

  26. Mr saksida la constitution de notre pays est claire a son article 37″le pr?sident est ?lus pour cinq ans et r??ligible une fois »,cette m?me constitution dit aussi le m?me article 37 qui limite les mandats des pr?sident a deux est modifiable.OU est le probl?me alors?

  27. Les burkinab? ne sont pas sup?rieure aux centrafricains,ivoiriens,libyens et aux somaliens,prenons gardent,souhaitons chaque fois la bienvenus a tous ceux qui pr?ne la paix.

  28. merci quand m?me chers Doyens.ceux qui ne veulent pas la paix sont ceux qui veulent remettre en cause la limitation des mandats pr?sidentiels fruit d'un compromis politique en 1991 et de sa rehabilitation sur recommendation du colleges des SAGES en 2000.3 d'entre vous ?taient de ces SAGES.alors rappelez ? blaise l'engagement pris:c'est ce que nous attendons de vous.il n'est qu'un citoyen mortel comme vous et moi dont le long r?gne a surtout apport? la corruption et ses corollaires incivisme et pauvret? des masses

  29. La vrai d?mocratie c’est le respect des textes(constitution).Blaise est’un vrai d?mocrate,il ne viole pas les textes car la constitution dit:L’article 37 peut ?tre modifi? par l’assembl? ou par un r?f?rendum.Donc, quel est le probl?me si c’est le peuple qui tranche a la fin.

  30. Quand ? nos sages m?diateurs, ayez le courage de refuser ces genre de missions pour ne pas dans le pi?ge de COMPAORE.
    c’est une mission impossible

  31. Que la m?diation soit faite et qu’une solution convenante soit trouv?e et que la paix et le changement dans la continuit? soit une r?alit

  32. Nous vous remercions pour cet appel ? la coh?sion sociale;
    Nous sommes respectueux de vos rangs respectifs et de la probit? de chaque membre de ce « conseil des sages ». J?ose esp?rer que ce panel de sages n?est vraiment pas une parade de Blaise Compaor? pour nous distraire.
    La constitution de notre pays est claire en son article 37 ? Le pr?sident est ?lu pour cinq ans. Il est r??ligible une seule fois ? alors, Le pr?sident Compaor?, ?tant arriv? en 1987 au pouvoir, ayant ?t? ?lu pour une premi?re fois en 1991 et r??lu en 1998, ne peut donc se pr?senter une troisi?me fois. Un point c?est tout.
    Le peuple du Burkina Faso est capable de construire, seul et de ses mains et sans Blaise, les fondements mat?riels de son avenir ;
    C?est pourquoi notre combat quotidien Vise ? d?barrasser notre peuple de tous ceux qui l?ont toujours ?cras?, exploit?, m?pris?, b?illonn?. Malheur ? ceux qui b?illonnent leur peuple !  » (Thomas Isidore Noel SANKARA)
    Messieurs les sages, si vous rencontrez le PF, de gr?ce, dites-lui ceci : ? si vous aimez votre peuple, ne vous repr?sentez pas en 2015 ; car cela aura pour avantage, la pr?servation de la paix sociale, aussi bien pour le peuple mais surtout pour vous ?.

  33. Si le gouvernement burkinab? affirme par l’interm?diaire du Premier ministre que le Pr?sident Blaise ne fera rien contre la paix dans ce pays alors pourquoi on s’inqui?te? il n’y a pas lieu de s’inqui?ter. Autrement dit la transition sera faite. Mais qui assumera cette transition c’est l? la question.

  34. ecoutons sagement ses quatres mediateurs qui prone deja la paix,la stabilit?,le dialogue chose qui n est deja pas mauvais et ayons confiance en eux car ils ont des experiences en la mati?re

  35. Evitez de jouer avec la sensibilt? des gens. A-t-on r?ellement besoin d’un coll?ge des Sages bis pour dialoguer ou pour faire comprendre ? Monsieur Compaor? que son heure est ?puis?e? L’opposition ne demande que le minimum comme disait quelqu’un : le respect de la constitution pure et simple! Messieurs les m?diateurs, nous n’avons pas la pr?tention de vous apprendre quoi que ce soit. Vous savez mieux que quiconque que le respect de la parole donn?e est la chose la moins partag?e chez Mr Compaor?. Du coup, cela fausse toute id?e de m?diation.La seule parole qui vaut est de dire au pr?sident, vous avez bcp fait, merci; mais votre heure est venue de tirer votre r?v?rence. Et le BURKINA continue! Messieurs les m?diateurs, faites attention pour ne pas vous fourvoyer aux yeux du peuple; car cela peut ?tre contreproductif. Pour comprendre l’ampleur de la situation, d?s demain matin, suivez la r?action de la population au niveau des ondes. Vous vous ferez une id?e de l’appr?hension du peuple par rapport ? votre id?e de m?diation. Allez plut?t ? KOSYAM et dire au pr?sident vos 4 v?rit?s; vous ferez ooeuvre utile et vous sauverez votre cr?dibilit? qui risque d’?tre entach?e par cette intervention. Bonne chance ? nous tous!

  36. alors la cause est a saluer ,le message est important ,sa mise en oeuvre est n?cessaire alors nous devons dans aspirations politiques travailler a preserver la stabilit? du pays ,nous devons nous dire c est la plus grande richesse dont nous disposons ,ce qui est pour la vie politique beaucoup sont maladroit dans leur comprenhension de la democratie sinon blaise est democrate est respect la constitution alors la lutte doit etre pour acqu?rir le pouvoir et non d?clarer la guerre a un individu parce qu on est incapable vive la paix et blaise au pouvoir

  37. belle initiative a saluer et a encourager car notre pays est au bord du gouffre. il faut ?viter a tout prix qu’on y sombre. il faut assurer au Burkina une bonne transition et lui ?viter les erreur de transition qu’a connu les autre pays. les ivoiriens disent que c’est deuxi?me gaou qui est gnata. cela pour dire que si tu voix ton voisin avoir des probl?mes suite a une erreur de sa part tu fait tout pour ?viter de faire la m?me erreur.

  38. laissons ces vieux de bonne fois nous conduire ? une porte de sorti bien sur avec le soutient de son excellence Blaise COMPAORE.

  39. Jusqu’? quand on va nous faire ce cin?ma? Il y a parmi vous trois anciens menbre de coll?ge des sages. Vous aviez d?j? fait votre devoir en faisant des recommandations quand ?a a chauff? avant. Il faut lui dire de les respecter et il n’y aura plus de crise ici. On ne peut pas chaque fois cr?er des trucs juste pour faire plaisir ? un seul individu. Coll?ge des sages, CCRP, etc… Mais cette fois il faut lui dire stop. Plus de nouveau m?diation.

  40. Bonsoir, Chers Compatriotes il est grand temps que chacun de nous vidions ce qui est cach? en nous.je souhaite que BLAISO fasse comme Mathieu K?r?kou du BENIN et Dieu saura trancher entre lui et le peuple.Merci

  41. Moi je veux ?tre sure que ce n?est pas Blaise qui a commandit? cette m?diation qui n?est rien d?autre que le Coll?ge des Sages d?poussi?r?. Pendant combien de temps va-t-il nous mener en bateau ? Vous les sages, ne savez-vous pas qu?il utilise votre sagesse et votre d?sir de paix ? Je pose encore cette question : » Dis-moi qui t?a fait roi ? » En attendant une r?ponse j?invite les patriotes ? chanter en choeur avec moi :
    « Debout, les damn?s de la terre
    Debout, les for?ats de la faim
    La raison tonne en son crat?re,
    C?est l??ruption de la faim.
    Du pass? faisons table rase,
    Foule esclave, debout, debout
    Le monde va changer de base,
    Nous ne sommes rien, soyons tout.
    Refrain (r?p?t? deux fois)
    C?est la lutte finale ;
    Groupons nous et demain
    L?Internationale
    Sera le genre humain. »

  42. c’est quoi vous ne comprenez pas? Ils sont la pour une m?diation et une m?diation c’est une n?gociation. Et qui dit n?gociation dit consensus. Donc ils ne sont pas la pour dire la v?rit? ? qui que se soit. Chaque partie a sa v?rit? donc la n?gociation pour l’int?r?t de tous est la solution

  43. Quoi qu?il arrive, ils peuvent dire un jour??? nous avons essay? d??viter ce massacre.??? Je trouve que les d?marches de nos quatre sages sont l?gitimes. La r?conciliation Ivoirienne est arriv?e tr?s tard avec 3.000 morts ? la cl?. C?est mieux de commencer maintenant pour arr?ter l?ent?tement du FDAP/BC. Comme nous le savons, le pr?sident Blaise Compaor? et sa famille n?acceptera jamais l?alternance pacifiquement, et les responsables du FDAP/BC ont les moyens de semer le trouble avec l?argent de la corruption qui circule facilement. N?anmoins si des vrais croyants et pratiquants en Dieu comme Topan Sann? directeur de cabinet peuvent conseiller au pr?sident d?abandonner ses caprices , et se retirer honorablement, un jour nous dirons que le message des sages a ?t? entendu. Pour l?instant tout dont nous pouvons retenir des sages du Burkina, c?est que le pr?sident Blaise Compaor? les utilisent , les trahis, et les humilies depuis 1998.

  44. POUR LE BIEN ?TRE DU PAYS D ABORD IL NE SERT A RIEN DE CROIRE QU ON IRREMPLA?ABLE ON NE JAMAIS PR?SIDENT POURQUOI VOULOIR MOURIR PR?SIDENT PENDANT QUE TON PEUPLE MEURT DE FIN ET C EST LA COMPAOROSE QUI VOUS INT?RESSE SI VRAIMENT IL Y AVAIT DE L AVENIR APR?S 26ANS DE R?GNE

  45. Que la paix du seigneur soit toujours avec le Burkina Faso.Longue vie ? toute personne qui prone la paix.Ne reponder pas au provocation des non burkinab

  46. Merci chers sages mais attention au boulanger qui se prend pour un messie au BF. Seul le respect de la Constitution nous garantira la paix. Tout sauf blaise en 2015. Si le cdp veut, il n’a qu’? pr?senter fran?ois qui est le cancer de notre pays. De toutes les fa?ons, les burkinab? sont au pied du mur et ils n’ont le choix que de se battre pour l’alternance

  47. Je pense que Blaise est au courant de tout mais il se joue ? l'ignorant. Aucun pr?sident n'est ?ternel. Nous avons tro entendu de parler de propositions consensuelles, nous ne voulons pas un presi qui a la langue fourchue. De grace il n'a qu'? laisser le tr?ne now, sinon nous passerons par la force. Je parle actuellement avec une rage………….

  48. Qui les a nomm? ou d?sign?? Ils se sont auto-proclam?s. Ils ont pass? leur temps ? observer la non tenue des recommandations du conseil des sages (dont eux-m?mes) par le pouvoir en place sans dire mot. Quand la situation est pourrie ils veulent nous endormir encore. Nous ne sommes plus dans les ann?es 80. La jeunesse a grandi et voit tr?s clair pour se laisser embobiner.

  49. le seigneur soit avec vous! fr?re et s?ur en christ la paix est notre seul richesse et nous devons la conserver a tout prix le Pr?sident du Faso na jamais dit qu’il ne partira pas! Mais si le peuple veut de lui il n’y a pas de raison qu’il parte. cette association de personnalit? est salutaire et louable mais pour qu’il n’y ait la paix il faut organis? un r?f?rendum! si le peuple vote non il partira sans soucis. allez et demeurez dans la paix du seigneur.

  50. je connais les 2 premiers mais les 2 derniers non.Je comprends pas pourqoui a t-on choisi le pasteur YAMEOGO si j'ai bonne m?moire il a pris d?j? position meme cach?e dans un des ?l?ments qui va jouer sur la situation nationale.Je pense qu'on doit prendre des gens qui n'ont pas pris position sur les ?l?ments qui peuvent jouer sur s?curit? nationale.

  51. burkinab?,burkinab? l heure est venue pour ceux qui jusqu au jour d aujourd hui n ont pas encore compris la politique de se r?f?rer a l id?e de ses m?diateurs car le gros souci de tout burkinab? doit ?tre le pays et non les int?r?ts personnels comme ces affam?s du pouvoir qui donnent des fausses lectures des textes au peuple pour cr?er le d?sordre

  52. C ‘est triste ce que nous voyons venir.Pour conjurer le mal:Je propose que Blaise quitte le pouvoir en respectant la constitution du Faso.Blaise n ‘est pas assis sur 1 tr?ne ou on r?gne ? vie.Excellence ne faites pas comme gbabo.Que Dieu aide la v?rit?.merci

  53. Comme quoi, on ne triche pas avec la d?mocratie! Ou on est d?mocrate ou on ne l'est pas! Habillez-vous des oripeaux de d?mocrate, si vous ?tes un dictateur, votre vraie nature se d?voilera t?t ou tard! La limitation des mandats a des avantages certains et nos dirigeants ne l'ignorent pas!

  54. chers anciens pour pr?server la paix au Burkina c’est pas complique. il juste que le peuple s’exprime s’il est d’accord pour que le PF se repr?sente, il n’y a pas de souci le cas contraire il partira nous savons tous par l’interm?diaire du premier ministre et du ministre Djibril BASSOLE qu’il ne fera rien contre la paix au pays.

  55. mediation pourquoi ? respectons la constitution ! o? est le debat ? arretez de diveratir le peuple sinon le peuple vous manquera du respect. merci

  56. mr les sages, pour que tout soit clair, lisez vous-meme la constitution devant tout le monde. et ensuite demandez ? chacun d’amener une preuve (dans cette constitution) pour ou contre la modification de l’article 37 selon leur alignement. celui qui n’a pas de preuve, qu’il degage!!!

  57. Chers coll?ge de sages, soyez au cot? du peuple.Votre rapport de 98 n’a pas connu de suite de meme le dossier de zongo.Cette fois-ci,ne soyez pas complice ? l’eternisation d blaise o pouvoir.Trop c’est trop.Qu’il parte.Il est quoi m?me?

  58. Merci mes ch?res m?diateurs pour votre pr?occupation pour la situation de la nation. Au regard de la composition de la m?diation je crois qu’on sortira de l’auberge. Si j’ai bonne m?moire, je crois que c’est le coll?ge des sage qui ? l??poque avait pr?conis? la limitation des mandats pr?sidentiels. Cette limitation permettrait un apaisement de la tension sociale. Comme trois des membres du coll?ge se sont retrouv?s, nous croyions que la solution est trouv?e. Rappelez lui seulement les arguments qui ont guid? votre proposition. Quand vous parlez de m?diation, je ne comprend pas. M?diation entre le peuple et Mr Blaise COMPAORE ou bien c’est une m?diation entre les burkinab? sans lui. je crois que le probl?me est simple: la FEDAP/BC lui demande de violer la constitution en d?clarant sa candidature pour l??lection de 2015, l’opposition ne veut pas en entendre parler. Si le pr?sident dit aujourd’hui ? ses courtisans, ? ses sympathisants et ? ses vuvuzelas qu’il les aime mais la constitution ne lui le permet pas le mercure va drastiquement baisser et la paix sociale pr?serv?e.

  59. faites leur comprendre que BLAISE a le droit de demander un referendum. il veut rendre compte au peuple, pas ? des groupuscules qui guetent avec tous les moyen la presidence. alors que ces mecontents laissent le peuple decider.

  60. Respectez ma Constitution qui n'est pas du papier hygi?nique dont on abuse ? souhait, et la paix est garantie! Le cas contraire, aucune m?diation ne nous sauvera de troubles sociaux; car le probl?mes ce n'est pas ceux qui ont plus de 35 ans, c'est au contraire, les plus jeunes, qui n'accepterons pas une prolongation pour le m?me Pr?sident: ils veulent voir un autre visage, vivre une autre exp?rience!

  61. Merci avous, mais souvenez vous que Blaise COMPAORE ne tient pas sa parole, n’a t’il pas enterr? le rapport des sages et ses recommandations?

  62. a toutes personnes qui demandent le depart obligatoire du president blaise je vous sais intelligents donc je vous pose la question suivante:que auront ils de plus, les burkinab? que quand il est la?mais je sur d une chose sans blaise on perdrait notre responsabilit? dans la sous region et les affam?s du pouvoir viendront creer la zizanie

  63. Mes chers honorables m?diateurs, ayez le courage et dites le v?rit? ? BLAISE ! On ne lui demande rien d’autre: le respecte pur et simple de la constitution! c’est clair et c’est simple ! La LOI c’est la LOI, c’st dur mais c’est com?a ! Tout le monde sait que le POUVOIR EST DOUX, mais c’est com?a ..c’est la vie! que lui aussi il goute l’autre c?t? voir; l? il saura que les ma?tre BENEWENDE -EMIL PARE- ET autre NAYABE ont raison c’?tre aigri !

  64. ?coutez il n’ y a aucun p?ril ? l’horizon . Dites ? Blaise de ne pas s’ accrocher au pouvoir et vous verrez que nous vivrons dans la tranquillit? .Attention ? ne pas jeter de l’ opprobre sur nos confessions religieuse car elles ne vous ont pas mandat? .

  65. ce sont des hommes sages. mais qu’ils agissent alors sagement parceque la verit? n’est pas forcement ce que la majorit? veut. il s’agit de ramener tout le monde ? la raison, ? la realit? burkinab?, ? la realit? du terrain. les reves c’est dans le monde de reve, vivons la realit? celle de tous les jours.

  66. Que Dieu tout puissant b?nisse notre cher Faso. Mon souhait est que reste un pays des hommes int?gres. Oui, la paix, la joie, la prosp?rit? et surtout l'amour entre les peuples du Burkina Faso.
    Dieu seul est le ma?tre de l'humanit

  67. Belle initiative! si vraiment vous voulez dire ? Blaise de partir. Sinon,je pense que nous le peuple nous n’avons besoin d’un consensus!ni de diversion. Et votre fameux rapport d’apr?s 1998?Il doit partir . QU’il parte. un point, c’est tout! Blaise Compaor? ne respecte pas sa prole ni les sages.Donc nous ne voulons plus qu’il se foute de vous!!! surtout pas que son petit fr?re vous insulte comme….!

  68. Hey arr?tez toute suite votre parcourt si vous voulez qu'on garde le m?me respect pour vous. Une autre combine pour endormir les consciences du peuples. Chers SAGES avec tout le respect que je vous dois rentrez chez vous et observez la situation. La premi?re modification de l'article 37, on a laisser pass?, a l'assassina de Norbert ZONGO vous ?tes sorti berner le peuple en COMMISSION DES SAGE-V?RIT? R?CONCILIATION-JOURN?E DE PARDON. L'affaire Norbert est Ou? Franchement rentrer calmement dormir tranquillement et SAGEMENT pour le reste de vos vieux jours si vous ?tes vraiment SAGE. Tous les chefs coutumiers ont refus? de venir avec vous? ou bien avez-vous d?cid? de les ignorez, ce n'est pas SAGE

  69. pas besoin de m?diation. M?diation pour dire quoi? Dites plut?t ? Compaor? de Quitter en 22015. O? ?tait-il pendant tout ce temps? Sankara ‘est-il pr?par? avant de partir ou m?me Jean Baptiste?

  70. Ils se sont AUTO-SAISIE et c’est des ANCIENS du COLL?GE DES SAGES; c’est bon signe. Comme vous le dites d?j?, c’est ? cause du probl?me de Blaise COMPAORE que le Burkina veut br?ler. Il ne veut pas respecter la Constitution (l’HONNEUR), il refuse d’?tre un citoyen comme les autres (la SAGESSE).
    Qu’est-ce que vous pouvez donner comme gage ? Blaise pour qu’il s’en aille. Il trouve que la journ?e du pardon que vous lui aviez propos? ne r?sout pas son probl?me, il trouve que l’amnistie impos? ne r?sout pas son probl?me. Il veut ?galement propos? sa famille et son clan contre la justice libre. Que vont devenir ces agglutin?s autour de la FEDAP/BC? Surtout son fr?re risquant de dormir en prison.
    DITES-LUI DE SIGNER QU’IL VA S’EN ALLER EN FIN 2015; S’IL REFUSE, PRENEZ LE POUVOIR DE TRANSITION POUR NOUS CONDUIRE A DES ELECTIONS CREDIBLES ET APAISEES EN 2015.

  71. Merci pour cette initiative. J’ose esperer que vous diriez la verite a Blaise Compaore de respecter la constitution. C’est le point fundamental qui cristallise les differentes positions actuellement. Si Blaise declare clairement qu’il ne sera pas candidat aux elections de 2015, je ne vois pas ou est le probleme. C’est quand-meme dommage que les risques d’une crise politique et sociale dont vous faites cas trouvent leurs sources dans le comportement d’une seule personne. Depuis plus d’un quart de si?cle, le destin du Burkina est entre les mains d’une et une seule personne. C’est tres regrettable et vous ne devriez pas en etre fiers vous-aussi.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre