Echec du dialogue : Assimi Kouanda rejette la faute sur l’opposition

4223 70

Le chef de la délégation de la majorité, Assimi Kouanda,  rejette la faute de l’échec du dialogue inclusif sur l’opposition. Dans une déclaration retransmise à la télévision nationale,  le Secrétaire exécutif du CDP estime que «l’imputabilité et la responsabilité de  l’échec de ce dialogue inclusif sont du côté de l’opposition politique».

«C’est une décision qui est pour nous, brusque. Mais, c’est une décision qui ne nous surprend pas, parce qu’avant de venir au dialogue, certains membres de l’opposition, de nouveaux opposants, déclaraient que l’opposition venait pour réaffirmer ses positions», ajoute Assimi Kouanda.

En rappel, le dialogue entre l’opposition et la majorité a été rompu ce 6 octobre 2014. Selon l’opposition, les principes fondamentaux du dialogue inclusif n’étaient pas réunis. La majorité anime une conférence de presse sur le sujet dans l’après-midi de ce 7 octobre 2014.

There are 70 comments

  1. Rappeler vous d’une phrase de mon papa Thomas sankara,un cycliste qui est sur une pente raide sans soutient, il est oblig? de continuer ? p?daler si non il reviendra en catastrophe donc, comprennez,pourquoi, ils persiste toujours dans leur lutte absurde,blaise en ai conscient que ses proches qui le soutiennent ne l’aiment pas mais c’est tout simplement leurs postes et int?r?ts, ils ne laim

  2. Le respect vis-?-vis de la constitution ne doit pas ?tre n?gociable dans un pays qui se veux d?mocratique.

    BON COURAGE ? l’opposition.
    Un peu plus d’?ffort et la bataille sera gagn?. Donc une fois encore, courage !!

  3. L’echec de ce dialogue ?tait pr?visible parceque l’opposition sait que le peuple a plac? sa confiance en elle, et qu’ils ont le devoir de faire valoir leur aspiration qui se r?sume en 2 phrases:
    – Pas de r?ferendum au Burkina
    – Non ? la modification de l’article 37 de la constitution qui limite ? deux le nombre de mandat pr?sidentiel.

    pour conclure, je salue plainement le courage de l’opposition.

  4. On vous dit que le r?f?rendum est ill?gal ? l’heure actuelle parce qu’il emp?che la survenue de l’alternance (si Blaise est r??lu en 2015) et consacre de fait le pouvoir absolu, personnel et la confiscation du pouvoir du peuple par un clan. On vous dit ensuite que la Constitution elle-m?me oblige que sa r?vision passe d’abord par l’Assembl?e nationale qui valide la n?cessit? et l?opportunit? du r?f?rendum. Franchement est-ce que ?a c’est difficile ? comprendre? Dieu regarde tr?s bien les pro-r?f?rendum qui obstruent la v?rit? et veulent violer la Constitution. Craignez la col?re de Dieu!

  5. ZEPH ? HAMA :? l?opposition politique te fait le serment, de rester fid?le ? tes convictions et ? ton engagement, de ne jamais trahir ton id?al, et de d?fendre becs et ongles les int?r?ts et les acquis de notre peuple?. « Feu HAMA paix ? son ?me » ? ZEPH : « les gars, vous avez fait du bon boul?t. la lutte continue! »

  6. VRAIMENT INADMISSIBLE POUR TOUTE PERSONNE ( CDP, FEDAFBC, ASSOCIATIONS AFFILIEES AU CDP, LES PARTIES DE LA MOUVANCE……) QUI VEUT UNE PRESIDENCE A VIE POUR BLAISE PAR LE TROUPATOUILLAGE DE LA CONSTITUTION.

    ET SI BLAISE N’EST PLUS ON MODIFIE LA CONSTITUTION POUR REVENIR A DES MANDATS LIMITES OU ON FAIS QUOI?

    VRAIMENT SI CE N’EST UNE DECADENCE INTELLECTUELLE ET UN ESPRIT DE JE M’EN FOU DE L’AVENIR DU PAYS (BURKINA FASO) ON NE PEUT COMPRENDRE CES GENS QUI VEULENT ORGANISES UN REFERENDUM POUR MAINTENIR BALISE AU POUVOIR.

    LES BURKINABES DOIVENT SE DECIDER DU SORT DE CES GENS QUI NE PENSENT QU’A LEUR VENTRE ET NON L’AVENIR DE LEUR FRERES ET DE LEUR DESCENDENCE.

    DE TOUTE FACON LE PEUPLE INTEGRE EST PLUSQUE VIGILANT.

  7. « l?opposition politique te fait le serment, de rester fid?le ? tes convictions et ? ton engagement, de ne jamais trahir ton id?al, et de d?fendre becs et ongles les int?r?ts et les acquis de notre peuple?.

  8. Le pouvoir est au peuple, ou bien aviez vous oubli? la d?finition du mot d?mocratie. La d?mocratie c’est l’exercice du pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple. Alors pourquoi refuser au peuple son exercice du pouvoir. Seul le peuple est souverain. Alors au r?f?rendum pour que le peuple souverain s’exprime dans la libert? et dans la fraternit

  9. Nous ne sommes pas dans la r?publique du Gondwana. Mais au Faso, c’est la majorit? parlementaire qui d?cide des voies politiques ? suivre pas la minorit

  10. Trop de discours, allons droit au but et consultons le peuple, seul le peuple est souverain, seul fait et d?fait les lois, alors de quoi avez vous peur mes chers opposants. Comment vouloir gouverner un peuple auquel on ne fait pas du tout confiance ou soit avez vous conscience de votre minorit?? si c’est aussi le cas, laisser les autres ?voluer tranquillement avec le peuple.

  11. C’est dans quelle d?mocratie ou l’opposition impose ses choix ? un pr?sident d?mocratiquement et l?gitimement ?lu? c’est la d?mocratie invers?e chez nous, ou la minorit? d?cide ? la place de la majorit?. Messieurs les d?mocrates de l’opposition burkinab? nous ne sommes pas au Gondwana, ici c’est le Faso et au Faso c’est la majorit? qui d?cide des orientations politiques et d?mocratiques du pays. Chercher d’abord ? ?tre majoritaire ? l’Assembl?e Nationale avant de penser ? imposer vos visions et opinions.

  12. Aucun Burkinab? n? est surpris de cette situation.
    Blaise pardon laisse quelqu?un d? autre continuer. Ne d?truit pas ce que tous les burkinab? ont construit. Personne n? est indispensable, personne n? est ?ternelle.

  13. VIVE LE PEUPLE INT?GRE BURKINAB? !

    VIVE L?ALTERNANCE = LE CHANGEMENT RADICAL D?ICI AU PLUS TARD NOVEMBRE 2015 OU M?ME BIEN AVANT SI JAMAIS LE R?GIME COMPAOR? OSE FRANCHIR LA LIGNE ROUGE !

    VIVE L'OPPOSITION POLITIQUE BURKINAB? !

    ? BAS LE R?GIME COMPAOR? !

  14. Je suis d’avis avec toi il privil?ge le dialogue. C?est pourquoi au lieu de mobilis? la population ? descendre dans les rue, l’opposition devrait chercher ? toucher la s?nilit? des burkinab?s afin qu’ils votent « non » lors du r?f?rendum que propose B.C

  15. Ils peuvent faire ce qu?ils veulent mais qu?ils sachent que le pouvoir est en plein droit et par le biais des pr?rogatives du pr?sident de convoquer le r?f?rendum,c?est pas sorcier,le constat !!! La logique voudrait bien que les opposant se plie a toute d?cision du chef de l?Etat,ce qu?ils peuvent seulement faire c?est de mobiliser leur militants pour qu?ils aillent voter massivement.

  16. Des individus trop fier d’eux-m?me avait d?s le d?part fait le farotage s?mantique en parlant de « victoire » et de « dialogue des braves ». O? est cette victoire? Ce dialogue des braves? Il y a des gens qui peinent ? cacher leur m?diocrit? politique derri?re le dialoguisme et les d?clarations m?diatiques sensationnels!Comment peut-on crier victoire pour le Front dit injustement r?publicain avant m?me que les choses s?rieuses ne commencent? Vous voil? maintenant au pied du mur, la victoire s’?tend transform?e en ?chec!

  17. D?sol? pour le peule burkinab? car on s’achemine inexorablement vers une crise qui ne dit pas son nom et dont les premi?res victimes sont les innocents apolitiques.
    Merci ? l’opposition pour sa fermet?. KADAPHI A FAIT LA GUERRE AVEC LE MONDE ENTIER MAIS IL EST PARTI. BLAISE PEUT FAIRE LA GUERRE AVEC SON PEUPLE, ensuite ? l’ Afrique et puis au monde entier et il finira comme ses devanciers. Nous ne souhaitons pas cela donc STP PRESIDENT DONNE NOUS LA PAIX. Ton mandat fini en 2015; d?signe quelqu’un qui va te remplacer. Si tu es irrempla?able c’est parce que tu n’es pas mort sinon ya pas quelqu’un qu’on ne peut pas remplacer. DE GR?CE COLLE NOUS LA PAIX

  18. commando invisible |

    L?opposition ne sait pas actuellement o? mettre la t?te d?o? le fameux adage qui illicite bien ce comportement,l?adage dit que l?oiseau qui chante ne sait pas faire son nid.Le dernier mot appartient au pr?sident du Faso et le peuple attend sa d?cision pour les mettre une fois de bon sur le banc de touche.

  19. et si on initiait une seance de formation sur la definition du mot « dialogue » ? l’intention de nos opposants politique,o? a t-on deja vu un dialogue dans lequel il faut rest? fig? sur sa position?le dialogue implique qu’on se fasse des concession reciproque,qu’on accepte de se demarquer un temp soit peu de sa position!!!!!!

  20. Nous sommes soulag? de cet ?chec de dialogue de dupe. Non ? la modification de l’article 37. Non au r?f?rendum. Non au S?nat.

  21. merci ? nos r?presentants de l'opposition pour la vigilance et la fermet?.il n'y a rien ? n?gocier: blaise quitte le pouvoir en 2015 et le pays se portera mieux loin des crimes de sang et ?conomiques. qui supporte blaise est soit un ignorant ou soit de mauvaise foi.il a la boulimie du pouvoir et ?a doit cesser.

  22. El castro Del capone |

    200% valide il n’est ?crit nul part que l’avis de l’opposition est solliciter pour aller au r?f?rendum. Mais dans un souci de coh?sion et de consid?ration des autres l’on demande ? notre opposition de donner son avale sur ces questions. Si elle continue de tarder pour nous faire part de ses avis alors nous irons au r?f?rendum sens elle. Viva la d?mocratia

  23. Une sagesse Africaine nous enseigne que je cite » La douleur est comme le riz dans un d?p?t : si chaque jour on en prend un panier, ? la fin il n?y en a plus »par ces petit coup qu?elle est en train de recevoir elle finira par s?affaiblir totalement si non a savoir sa ce n?est m?me pas le cas actuellement et c?est a ce moment pr?cis que la majorit? va frapp? fort,vous pouvez compter sur Assimi et sa strat?ge monsieur les opposants farouches.

  24. Juridiquement justifier et d?mocratiquement constatable,le r?f?rendum est bien l’arbitre neutre pour taire les divergences.Je pense bien que le peuple a compris l’enjeu ce ce projet et qu’il vont se rendre dans les urnes le moment venu!!!

  25. A ce qu?on dit toute fl?che dont tu sais qu?elle ne te manquera pas : fais seulement saillir ton ventre pour qu?elle y frappe en plein,l?opposition devrait ?tre psychologiquement pr?t pour se rendre dans les urnes apr?s cet ?chec,oui dans les urnes o? un autre ?chec les y attend !!!

  26. L’opposition crois donc que c’est en refusant de dialoguer que le chef d’Etat va renoncer a ce projet de r?f?rendum?Erreur de leur part,ils savent bien qu’ils ne peuvent rien face a ce projet et le moment venu tout se passera dans les normes.On est plus loin et on verra bien de quoi vous ?tes capable.

  27. Arr?ter de nous prendre pour des d?biles a la minute o? l’on est all? au dialogue cela sous entend que chacun allait mettre de l’eau dans son vin pour que le dialogue soit fructueux. H?las a ma grande surprise non! certains continue de r?affirmer leur position sur les objets du dialogue. Si pour M Kouanda le dialogue s’est av?r? fructueux a certains point car ayant trouver des consensus ce radicalisme de l’opposition nous laisse pr?sager le contraire. Qu’est ce qu’ils ont eu a faire dans ces salles climatiser de Kosyam? L? est la question

  28. A ce qu’on dit toute fl?che dont tu sais qu’elle ne te manquera pas : fais seulement saillir ton ventre pour qu’elle y frappe en plein,l’opposition devrait ?tre psychologiquement pr?t pour se rendre dans les urnes apr?s cet ?chec,oui dans les urnes o? un autre ?chec les y attend!!!

  29. Je r?ponds ici a l’internaute Anonyme du message Num?ro 30 de son message sur Faso.net, vous faites erreur sur notre site d?information des r?seaux sociaux en ligne tr?s lu des internautes nationale et internationale qui est le FASO.NET. Je vous rappelle que ce site n?est subventionne par l??tat corrompu ni par un parti politique quelconque a ce je sache depuis sa cr?ation, elle se d?brouille comme tout autre S.A. En tant qu?un vieux internaute, et respectant les reporters courageux de la trempe de Norbert Zongo qui risquent leur vie de tous les jours pour nous apporter du vrais cru de l?information, je vous prie de prendre en consid?ration les messages sanctionn?s ou diffus?s, car il y a une r?pressions sous-marine dans notre pays pour les medias. La neutralit? du Faso.net n?est pas ? soup?onner, mais a f?liciter. Les sites d?information des r?seaux sociaux de notre pays, Zood.mail, le Faso.net, B24 rien que ceux-ci, forment un parti politique d?opposition incontournable pour l?alternance politique de notre pays, soutenus par la communaut? internationale comme ce fut les sites d?Egypte et la Tunisie des printemps arabes. En 2009 jusqu?? 2011, les sites d?information Ivoirienne ont permis ? la jeunesse Ivoirienne de comprendre la ruse du boulanger, et les aider a se d?barrasser de Bl? Goud?, et de son mentor, dont mes messages ?taient les plus lu comme en ce moment pour une alternance politique apais?. Encourageons ces sites, m?me partisanes ou neutres, qui nous permet de donner des cartons rouges aux gouvernants pr?dateurs.

  30. La d?mocratie est le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple , de cette d?finition de la d?mocratie on dira que le peuple est le seul ma?tre de la d?cision dans un syst?me d?mocratique , ainsi les acteurs politiques n’arrivent ? s’accorder sur un point dans l?organisation de la cit? alors d?mocratiquement il faut faire recours ? l’avis du peuple , lequel avis s’obtient par un vote d?nomm? referendum , et donc comme les conditions de tenue d’un referendum sont r?unies ici au Faso alors allons y au referendum dans la fraternit? pour la paix et la stabilit

  31. Au lieu de poser la question a savoir a qui profite ce arr?t,moi je dirait plut?t qui est le grand perdant dans cet ?chec? l’opposition bien entendu,elle qui ne veut rien accepter ni faire de concession tout en ignorant que nul part il est ?crit que l’opposition n’a le droit d?emp?cher un r?f?rendum;nous sommes dans un Etat de droit et le r?f?rendum se tiendra avec ou sans votre avis.

  32. Le pr?sident se rend en Tawain et chacun se met ? pondre des ?lucubrations! Le dialogue a ?t? tout simplement mis en pause car le pr?sident a des occupation mais visiblement comme il y a certains qui n’ont pas fait les bancs au sien de notre opposition, les r?actions ne m’?tonne gu?re. Si l’?tape suivant s’av?re une fois de plus infructueuse alors on conclura que le r?f?rendum est alors le recours ultime sur la question. Toutes les pistes a par le r?f?rendum ont ?t? exploit? mais en vain.

  33. Vraiment mon cher Dramane Tour? , au lieu de perdre le temps ? faire ces tourn?es ou quoi ,il faut convoquer les gens au referendum l? on saura qui est soutenu par le peuple

  34. Quand certain prennent maintenant leur ignorance pour de la vigilance voir m?me de la vigilance l’on comprend bien maintenant pourquoi certains refuse d’aller au r?f?rendum.Dans la prise de position figer que certains t?moigne la prochaine ?tape se ind?niablement la consultation populaire vue que l’opposition et la mouvance sont sur un point de d?saccord et n’arrive pas a trouver de compromis sur ce l’objet de leur discordance. L’on retiendra dans cette histoire que tout le monde sauf l’opposition a mis de l’eau dans son vin pour en d?coudre avec cette question

  35. A l?intention de ces opposants sans bonne intentions sachez bien »Quand un arbre tombe, on l?entend ; quand la for?t pousse, pas un bruit. »le r?f?rendum se tiendra bel et bien et dans un bref d?lais,vous savez bien ce que le silence de Compaore vaut !!!le peuple n?attend que sa d?cision pour se rendre dans les urnes.

  36. commando invisible |

    Arr?t du dialogue politique : L?opposition d?nonce une ? volont? du Pr?sident du Faso d?aller au r?f?rendum en se basant sur n?importe quel pr?texte ? par commando invisible
    Nous ne sommes pas du tout press? avec ces opposants,la patience est un chemin d?or et a force de patience et de saindoux, l??l?phant sodomise le pou,vous dites ne rien vouloir comme proposition et nous allons vous monter qu?on peut aller au r?f?rendum sans votre avis,de toute les fa?ons elle ne compte pas sur aucun de nos texte,le libre arbitre ici c?est le peuple et quand ont dit peuple,on ne fait pas allusion a cette minorit? dont vous ?tes.

  37. Dire que tous les points non consensuels devraient rester en l??tat et ne pas faire l?objet d?une quelconque initiative, est une insulte des burkinab?, nous savons que l’environnement politique est en perp?tuel changement, dire que les points doivent rester fixes est insulte ? l’intelligence du peuple burkinab?. L’opposition doit revoir sa position et sa strat?gie si on se retrouvera au statuquo et cette fois ci il n’y aura plus autre solution que la consultation populaire

  38. Le peuple en mouvement |

    « l?imputabilit? et la responsabilit? de l??chec de ce dialogue inclusif sont du c?t? de l?opposition politique?. Vous voyez, c’est ? cause de ?a que moi j’?tais contre ce dialogue d?s le d?part. Si le dialogue avait abouti, Assimi allait dire que c’est gr?ce ? Blaise et au CDP. Comme ?a ?chou?, il dit que c’est la faute de l’opposition. Quand c’est bon c’est eux, quand c’est pas bon c’est les autres. C’est cette mentalit? des chefs CDPistes qui rend le dialogue d?sagr?able et r?pulsif.

  39. On ne finira jamais par comprendre l’opposition,le r?f?rendum est tout ce qui peut vous permettre de vous pr?senter sans Blaise aux ?lections de 2015,on ne peut pas vouloir une chose et son contraire,retenez bien le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins ? la fois.

  40. L’opposition n’a encore rien compris du tout,retenez bien que ?Celui qui est v?tu avec le bien d’autrui est en r?alit? nu.?,on est tous au courant que c’est le pr?sident du Faso qui vous a tous fait de vous ce que vous ?tes aujourd’hui,c’est pour dire qu’on vous connait tous et on sait qu’en r?alit? ce n’est que le pouvoir qui vous int?resse,peu importe le prix et ?a c’est dangereux.

  41. Le R?f?rendum devient ainsi donc in?vitable. S’il n’ya pas de solution politique ? ce probl?me, ce serait maintenant au peuple de trancher et au pr?sident d’indiquer la voie choisir pour que le peuple tranche. R?f?rendum ou voie parlementaire, il faut que le peuple se prononce sur cette question et tranche une fois pour toute.

  42. entre juge et partie |

    Une sagesse Africaine nous enseigne que je cite » »L?exc?s en tout est un d?faut. »et l? je crois que l?opposition Burkinab? a cause de ses positions radicales vont pas finir par voir le grand et gros foss? qui se trouve qu?elle est en train de creuser,ils tomberons sans doute la dans et mon 6?me sens me dit qu?on n?est pas encore loin.

  43. L’opposition burkinab? est elle responsable de cet ?chec du dialogue inclusif? puisqu’elle ne sait que dire Non Non Non ? tous ce qu’on lui propose. Il faut qu’elle soit responsable et r?alise que c’est la vie des millions des burkinab? qui est en jeu et que rien ne vaux la paix.

  44. Le vrai perdant ici c’est l’opposition,le pouvoir en place peut a tout moment convoquer le r?f?rendum et aucune personnalit? qui y soit encore moins vous n’est habilit? a boycotter ce projet d’o? vous serez puni par la loi a la hauteur de votre d?lit,les textes sont l? et claire,donc vous avez eu tord!!!

  45. C’est vraie les assoiff?s de pouvoir et d’argent ont vendu la honte aux chiens. Il n’Ya jamais eu dialogue au Burkina . Quelle dialogue ou le concern? lui mm est m?diateur . C’est com ?a qu’ il s’est port? le costume de m?diateur international ? Lui et ses griots qu’ ils sachent que Dieu les r?serve un grand ch?timent si quelque chose arrive ? notre pauvre pays .

  46. Assimi dit ke l’opposition veut un accord sur le non accord en oubliant ke c’est l’article 37, le referendum et le senat les points de non accord.peut il avoir un accord ces points?la position du peuple est clair.donc accuse vous meme au lieu d ‘accuser ntr opposition

  47. Le pr?sident Blaise Compaor? sait que les intellectuels Burkinab?, aujourd?hui se regroupent en opposition contre son r?gime, ils ont appr?hend? sa dictature et sa ruse : Aucun dialogue dans notre pays ne peut trouver une solution finale concernant l?article 37. Pour le peuple Burkinab?, modifier l?article 37 est ?gale a tous les crimes commis gratuitement et par plaisir par le pr?sident sanguinaire et complexe. En 1999, son entourage avec quelques personnes tr?s intelligentes comme les t?nors du parti d?missionnaires, Roch Kabor?, Salif Diallo, Simon Compaor?, ont pu convaincre avec la sagesse africaine, le conseil des sages, notre r?f?rence de d?mocratie et sauver Blaise Compaor? du lynchage de son peuple apr?s avoir assassin? le journaliste Norbert Zongo. Le dialogue de consensus nationale de 1999 a ?t? men? par des personnes de bonne foi contre un pr?sident qui joue avec son peuple, ? la fin il a ?t? averti par les sages de quitter le pouvoir apr?s ses deux mandats, dont il a donn? sa parole. Aujourd?hui il n?a plus aucun choix face ? ceux qui le connaissent et qui ne le laisseront pas duper son peuple. Soit il oublie la question que lui posait le journaliste Norbert Zongo avant sa mort ?????Comment fera le pr?sident Blaise Compaor? pour s?imposer aux intellectuels qui appr?hendent la dimension de sa dictature et le drame qu?elle repr?sente pour notre peuple ? Une seule solution s?impose ? lui : emprisonner, tuer, faire dispara?tre.?????
    Mr. le pr?sident Blaise Compaor? vous n?avez aucun issue que de choisir la bonne solution qui est de respecter les prescriptions de l?article 37 qui interdisent tout pr?sident du Faso ? briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, ou reprendre votre b?ton de p?lerin d?un pr?sident assassin et qui assume, dont la CPI vous pr?pare sa meilleure cellule. La jeunesse Burkinab? ne vous laisseront pas faire, vous bloquez l?avancer du Burkina avec votre entourage corrompus qui vous tiennent prisonnier. Quitter le pouvoir par une porte honorable, ou tuer, faire dispara?tre, et aller prendre votre retraite aupr?s de votre fr?re GBAGBO a la CPI.

  48. C’est d’une faiblesse que de pointer d?j? le doigt accusateur a l’opposition. F?licitations ? l’opposition politique. Le bout du tunnel n’est plus loin car ? force d’y croire, on fini par y parvenir.

  49. Depuis le d?but de ces discutions,je m’?tais pos? chaque fois la question de savoir « de quoi veulent-ils discuter r?ellement  » puisque l’article 37 n’est pas ? modifier et le s?nat n’est pas ? installer.Je m’attendais ? un tel ?chec pour mieux confirmer la cr?dibilit? du CEFOP.

  50. En v?rit? nos fameux opposants pensent qu’en poursuivant le dialogue , ils peuvent recevoir le carton rouge de Dieu . Et comme personne ne veut ?coper , ils ont fraya ! Des froussards ! Ainsi. ! Arba est d?j? trahi . La honte toute bue , pauvre opposition devirilisee !

  51. J’?tais sur et certain que cette rencontre allait accoucher d’une souris tellement les positions etaient antagonistes. Ce que nous voulons au Faso c’est la paix rien que la paix. Vive le Faso

  52. Personnellement je ne suis pas ?tonn? de l’issue de ce dialogue mais quelque chose m’intrigue: le comportement de son initiateur. le Monsieur souhaitait-il vraiment le dialogue? Quel jeu cache-t-il derri?re tout ?a? Nous nous rappelons tous de toutes les difficult?s rencontr?es par JBO quand il a initi? son dialogue en d?but d’ann?e. Malgr? tout, il n’a pas jet? l’?ponge au premier obstacle, il a tout fait jusqu’? ce qu’il se rende compte qu’il ne pouvait pas lever le pr?alable. Mais un grand facilitateur international, qui d?cide de jeter l’?ponge face ? un premier obstacle, rien qu’une question qui lui a ?t? pos?e et ? laquelle il devait r?pondre tout simplement pour que le dialogue reprenne; aujourd’hui je pense qu’il est tout nu. Les burkinab?s savent clairement ce que veut Monsieur COMPAORE, il ne cherche jamais un dialogue, encore moins un consensus ( Le CCRP cherchait un consensus sur les questions et il n’y a pas eu de consensus sur la modification de l’article 37), le Monsieur veut r?gner ? vie sur le Burkina Faso. Et on sent vraiment , de part sa r?action un ?nervement, toute chose qui se raconte dans les coulisses sur l’homme, quand on parle de la fin de son pouvoir. Mais y a fohi, on t’attend au tournant. Depuis le d?but ce dialogue ?tait une farce, une fa?on de l?gitimer son hold-up r?f?rendaire. Il ?tait s?r qu’il y allait avoir blocage, et si du c?t? politique y a blocage, il faut se r?f?rer au peuple. Mais la question n’est pas une question d’int?r?t g?n?ral, c’est un int?r?t individuel qui ne saurait ?tre l’objet d’un r?f?rendum. Tout le monde sait que le probl?me n’est pas la limitation des mandats pr?sidentiels, personne n’est contre cette disposition constitutionnelle en r?alit?. Ce sont les partisans d’un individu qui cherche comment faire passer sa candidature. Et on ne peut pas modifier la constitution pour faire passer la candidature d’un individu, d?sole.

  53. Comment deux ?quipes peuvent ils faire un match »FAIR PLAY » si le capitaine et coach de l’?quipe adverse d?cide d’?tre l’arbitre du match. D?j? c’est preuve de FairPlay pour l’opposition d’accepter la convocation. Il faut plut?t f?licit? l’opposition pour sa modestie et non lui imputer la faute!

  54. vraiment c’est triste.Pourquoi tenir coute que coute a l’insoutenable!!!cela surprend ceux que ca dois surprendre.Je savais que ce dialogue ne pouvait pas aboutir.Pour raison,le principal concern? est absent du dialogue!!!!on attend leur plan B car on sait qu’ils se sont prepar?s a cela.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article du même genre