Colonel Denise Auguste Barry : « Le pouvoir ne nous intéresse pas »

11429 64

Le lieutenant-colonel Isaac Zida, le chef de l’Etat burkinabè, a, dans un communiqué lu ce 2 novembre 2014 par le Colonel Denise Auguste Barry, donné des explications sur la direction que prend la transition politique. Il a aussi indiqué que le pouvoir n’intéressait pas l’armée et que des concertations sont déjà entamées pour mettre en place une transition. Le chef de l’Etat a expliqué les circonstances dans lesquelles un homme a trouvé la mort  à la RTB-Télé. A noter que l’ancien président Jean-Baptiste Ouédraogo, le général Gilbert Diendéré, l’ambassadeur des Etats-Unis, Tulinabo Mushingi, ont été, entre autres, reçus avant la déclaration dont voici l’intégralité.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/175041536″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

« Peuple du Burkina Faso,

Depuis le déclenchement du processus de transition, le 31 octobre 2014, ils nous a été donné de constater que certains individus continuent de poser des actes de nature à remettre en cause la dynamique de retour à une situation normale observée dans les localités du Burkina Faso

En effet, ce jour 2 novembre 2014, des individus se réclamant de madame Saran Sérémé et du Général Kouamé Lougué, après s’être retrouvés à la Place de la Nation en milieu de matinée, se sont dirigés ensuite vers le siège de la télévision nationale pour annoncer une déclaration installant l’une et l’autre à la tête de la transition.

Vous l’aurez compris. Il s’agit là d’une atteinte au processus de transition en cours et malgré les tentatives de médiation, les manifestants ont opposé un refus catégorique, allant jusqu’à même menacer l’intégrité des équipements récemment remis en état de fonctionnement après les pillages des jours passés. Ils ont été alors dispersés  par les forces de sécurité et au cours de cette opération, l’on déplore un mort parmi les manifestants.

Les forces armées nationales tiennent à rappeler qu’elles n’ont jamais voulu interférer sur les activités politiques et que si elles se retrouvent aujourd’hui à assumer le leadership dans le processus de transition à cette étape, cela a été constitutif à l’appel de l’ensemble des forces vives de la nation, notamment dans le sens de la prise de leurs responsabilités face à un chaos qui aurait pu s’installer dans notre pays.

C’est donc un acte hautement patriotique et il apparaît alors incompréhensible que pendant que nous nous attelons à remettre de l’ordre et à assurer la sécurité des biens et des personnes, que des citoyens se permettent ce qu’il convient de qualifier d’acte d’une irresponsabilité totale.

Nous voulons rappeler que si les forces vives pensent s’être trompées, il est encore temps de revenir nous voir, pas par la rue, mais plutôt par la voix empruntée antérieurement, notamment la concertation, l’armée se retirerait alors et laisserait ceux qui pensent à cette étape être à même de faire sortir notre pays de la situation difficile actuelle.

Les enjeux actuels dépassent les simples questions d’égo et d’intérêts individuels des uns et des autres. Chacun est interpellé à contribuer de façon citoyenne à la construction de notre pays dans le cadre du processus de transition et soyez rassurés que personne ne sera écartée.

Par conséquent, tout acte de nature à  remettre en cause le processus de transition sera réprimé avec vigueur et fermeté. Pour ce qui concerne les prises de contact, il convient de rappeler que depuis la journée du 1er novembre 2014, les forces armées nationales ont entrepris une série de concertations avec les acteurs de la vie nationale.

Ainsi, la société civile, les partis de l’opposition politique, ont été, entre autres, reçus par le Chef de l’Etat. Il est envisagé demain de rencontrer les autorités coutumières et religieuses, le corps diplomatique et les organisations internationales et plus tard, les syndicats et d’autres composantes de la société.

C’est dire qu’aucun acteur n’a été jusque-là négligé, pas plus qu’un autre aura été privilégié. Par conséquent, nous demandons à  ce que l’on nous laisse travailler pour remettre notre pays sur les rails dans l’intérêt de tous.

Le pouvoir ne nous intéresse pas, seul l’intérêt supérieur de la nation prime et l’armée est une institution dont l’honneur, la dignité et l’esprit de sacrifice constituent les vertus sacrées.

Un organe de transition sera mis en place avec toutes les composantes qui seront arrêtées par large consensus et pour une durée qui sera également précisée.

Ouagadougou, le 2 novembre 2014

Lieutenant-colonel  Zida Isaac

Chef de l’Etat »

There are 64 comments

  1. Ces 1 bne choz si larm?e a compris kell doit remettre le pouvoir o civil car ne faison pa de confusion b1 m?me kon nai dit larm?e prend tes reponabilit?s mais kell sont les responabilit?s d’une armee? En tout cas a ce k j’sache dans les roles regalien d’une arm?e il n’ya pa la gestion du pouvoir d’?tat.toute fois je remercie sinc?rema notre arm?e ki a pri l’un de ses responsabilit?s ki es la protection du peuple olieu d’un pouvoir ki a dur? 27*ans.

  2. Merci mon colonel. Remettez vite le pouvoir et retournez faire ce que les militaires des pays d?velopp?s savent faire le plus: d?fendre leur territoire, assurer la s?curit? de leurs citoyens et d?fendre les institutions de la r?publique. Mais en Afrique, c’est ? leur peuple que l’arm?e sait bander ses muscles.
    De gr?ce, on vous aimerait plus si vous restez dans les casernes.

  3. Ouedraogo hama sait tu de quoi tu parle? J ai des doutes que tu vive au Faso parce que tu ne connais pas les r?alit?s des populations burkinabe sinon tu ne va pas affirmer que le Burkina Faso n a pas besoin de l aide international apparemment tu r?side en Europe si tu n ?tait pas mendiant la tu ne serais pas en Europe tandis que les fiers burkinabe sont au pays en train de se battre pour sortir le pays de cette situation pour ta gouverne sache que m?me les pays dit d?velopp? sont tributaires de l ext?rieur a plus forte raison le Burkina Faso

  4. Le Faso a connu et form? beaucoup d’homme qui, aujourd’hui pourrait assurer cet interim dans la neutralit?. Ce serait une insulte pour la patrie que ce probl?me se pose toujours. De gr?ce arr?tez cette r?cr?ation qui ternie l’image du pays !!!

  5. Tous les militaires qui ont confisqu?s les pouvoirs disais exactement la m?me chose: le pouvoir ne m'int?resse pas. Il n'y a que des gens na?fs et putschistes qui croient ? se genre de d?claration. Mon cher Colonel si le pouvoir ne t'int?resse pas , remet le ? un civil aujourd'hui m?me et pas demain. Et c?sse de prendre comme des idiots.

  6. Je suis tr?s reconnaissant envers les militaires car il aurait eu plus de victimes que cela. Mais la r?volution appartient au peuple et l’arm?e doit imp?rativement c?der le tr?ne aux civiles. La transition, je suis d’accord que l’arm?e la m?ne jusqu’aux nouvelles ?lections parce qu’elle est comp?tente pour faire revenir la paix dans nos familles. Aussi j’aimerais que tout le monde mette un peu d’eau dans son vin car personne, je dis bien personne, ne profiteras d’un Burkina en lambeau. Prions pour le repos de nos martyrs et que la Terre du Burkina-Faso Libre leur soit l?g?re. Nous ne les oublierons jamais. Aux parents des victimes, je sais que cela vous fait mal mais soyez en fiers car vos fils ne sont pas morts pour rien. L’histoire retiendra leur nom comme Thomas SANKARA. VIVE LE BURKINA LIBRE ET DIGNE, VIVE L?ARM?E R?PUBLICAINE, VIVE LES ASSOCIATIONS DE LUTTE POUR L?AM?LIORATION DE NOS CONDITIONS DE VIE,VIVE L’OPPOSITION FORTE ET RESPONSABLE,VIVE POPULATION BURKINAB? COMBATTANTE, LA PATRIE OU LA MORT,NOUS VAINCRONS!

  7. Koro Guigma Yakouba je ne pense pas que ce soit lui car l’ex ministre doit quand m?me ?tre plus vieux et et de plus petite taille. Sache que moi personnellement je suis allergique au treillis ? la pr?sidence de la r?publique. Les laisser conduire la transition faussera le jeu d?mocratique.

  8. Non Mr. Diendi?r? et a Zida, vos magouilles nous rappelle de 1966 et de 1987, inutile de nous berner, Blaise disait la m?me chose, Jean-Baptiste Ou?draogo aussi : Oui le pouvoir vous int?resse, Pourquoi Gilbert Diendi?r? bras droit et dauphin pr?sum? de blaise Compaor? dirige en sous-marin vos d?cisions ? Si vous ?tes sinc?res, choisissez demain un civile comme pr?sident, vous verrez que Gilbert Diendi?r? prendra l?avion pour Abidjan ou Paris et lib?rer le peuple Burkinab? pour une alternance apais?. Que l?opposition et la soci?t? civile, les syndicats refusent de dialoguer avec le dauphin de Blaise Compaor? qui est Diendi?r?, vous verrez que l?alternance au Burkina aura une vraie racine. Ce que ces amateurs de soldats qui prennent le peuple Burkinab? comme des moutons ne savent pas, c?est que le Burkina est un village, et que son peuple mouton a m?ri et pr?sent a ces rencontres, soit un soldat, ou un chauffeur, un serveur, un portier, le peuple suit de pr?s cette discussion de dupe entre l?opposition bleu et l?arm?e affam? de pouvoir. J?y ?tais et j??cris ceux-ci dans des sites d?informations de r?seaux sociaux aux Etats unis et des pays amis du Burkina, car les sites du Burkina par la r?pression de Dendi?r? Gilbert, ne publieront pas ce message. Que Gibert rejoigne son complice, et laisser le peuple Burkinab? avec son destin. La victoire du peuple est ? moiti? avec Gibert Diendi?r? sur le sol Burkinab

  9. Fins du mois vous attend.Les institutions financieres vous ont prevenu.Remettez imperativement et tres urgent a un civil.Les temps ont change A banque mondiale.Par votre entetement,vous risquez de plonger le pays maintenant dans le chaos.Sortez grandi.Que ceux qui lui sont proches l informe,mr.Zida,sans detours.Mois impayes,j imagine comment sera l affrontement? Et cpi vous aura a l oeil.J en appelle a ses proches,sa femme,ses enfants interceptes aupres de lui avant qu il ne soit trop tard.Il n y a que d institutions fortes capables de maintenir un etat pas un homme fort.Officiers,sous officiers,soldats,militaires de rang,je vous salue et espere que vous comprendrez ce qui se trame.Merci.

  10. Fins du mois vous attend.Les institutions financieres vous ont prevenu.Remettez imperativement et tres urgent a un civil.Les temps ont change A banque mondiale.Par votre entetement,vous risqueza plonge le pays maintenant dans le chaos.Sortez grandi.Que ceux qui lui sont proches l informe,mr.Zida,sans detours.

  11. mrci mr Rodel pur cet vision.m? sach? q si la jeunes cnsiente du burkina et? rst? ch? eu s 30 oct le burkina e dotr natipn al? cntiniu? a sasmbrir a plong? dns ls creu d ns difamateur.alr j pns q ns dvn trminer la lut tt ? evitn l pir pur tte lAfriq

  12. Je pense que c’est la meilleure solution. Mais Gilbert est revenu chercher quoi? Faut pas avoir confiance en lui d?! Epuis, il para?t ke Fran?ois a vid? le tr?sor public; ? quand un mandat d’arr?t contre lui.

  13. Qui a livr? fran?ois, a Blaise enfin qu’il puise fuire ensemble? Qui a accompagn? le cort?ge de blaise a nob?r? pour l’elico, et est ensuite revenu a kossyame avec plus de 50 comando de p?? Quelle cort?ge a accompagner le conseiller( moustapha ould limam chafi )de compaor? a l’a?roport pr un vol sp?cial a destination de la Cote d’iv? Ns dormon m? c?rtain r?flechisse a coment…….. qui a di que desorm? les decision ne von plus se prendre dans les bureau,m? a la place de la revolut? j’aime les plan A, B, C de la politique. Dorm? bien et a 2m1

  14. Dommage pour les propos haineux de fils et filles d’ une m?me nation. Au lieu d’ apporter des id?es constructives, certains ne pensent qu’ ? ?tre vulgaire. Faites attention ? ne pas employer des propos visant ? inciter ? la haine. Nous n’ avons pas besoin de nous entre-d?chirer. Pas besoin de guerre tribalisme non plus ici. Le Burkina Faso est un pays de paix. Beaucoup d’ entre vous ne savent pas ce qu’ est la guerre; croyez moi, ce n’ est pas ce qu’ on voit dans les films. Allez-y demander ? nos voisins: Togo, C?te d’ Ivoire pour ne citer que les plus proches. Pendant que vous vous laisser divertir par la gueguerre St? Civile-Arm?e (Arm?e qui est le mieux indique d’ ailleurs pour la transition), l’ ennemi ( qui est en dehors) s’ appr?tera ? vous envahir. Ne vous laissez pas distraire. L’ Arm?e est la mieux indiqu?e dans u. Contexte tel que le notre. L’ Union fait la Force

  15. Nul doute q l’arm?e a jou?e sa partition dans cette revolution. Mais actuele leur mani?re d’agir commence ? m’inqui?t?. Lorsq j voi mon colonnel sign? a tou momen chef d’?tat et non chef de la transition, lorsq je voi Gilbert Djiedjer? particip? aux ?change de c dimanche soir, lorsq j voi des ?tranger non politicien ami de Blaise escort? par la RSP je commence ? douter d leur sinc?rit?. Q Dieu ns aide

  16. on vous manipule, qui est derri?re tout ca? Djindere! quand on suspend la constitution, on ferme les fronti?res ca montre les signes dun coup d Etat! l? non. pensez vous qu’ils sont l? pour la transition seulement? ne vous faites pas distraire

  17. cmprenon q si Diedi?r? Gilbert s truv ?cor ? balad a Ouagadougou m? s? 1 sabotage d la par d larm?..nous savn b1 q c mnsieur la ?t? l1 ds leader du rgim d blaise alr prkw ? til tjr ? libert? a Ouaga???

  18. Communiqu? de la famille COMPAORE Fran?ois

    La famille COMPAORE Fran?ois s?indigne profond?ment de la campagne de diffamation, de d?nigrement et d?agressions morales lanc?e contre elle par la Cha?ne France 24 qui all?gue de soi-disant pratiques inhumaines dans sa r?sidence de Ouagadougou, aujourd?hui livr?e au pillage des militants de l?opposition civile burkinab?.
    La famille COMPAORE Fran?ois tient ? opposer un d?menti formel aux accusations imaginaires et d?lirantes ainsi diffus?es sans la moindre ombre d?enqu?te, ni de preuve. Les pr?cisions suivantes s?imposent d?s lors :

    1. La r?sidence de la famille COMPAORE Fran?ois n?a jamais ?t? un lieu de pratiques inhumaines

    2. Les images et photos m?sinterpr?t?es et instrumentalis?es par la presse ne sont rien d?autre que des ?uvres de mise en sc?ne d?art plastique, cr??es par notre fille, ?l?ve en classe de Premi?re au Lyc?e Fran?ais Saint-Exup?ry de Ouagadougou. On pourra s?en convaincre en consultant les autorit?s dudit ?tablissement scolaire.. Le sous-sol de notre r?sidence familiale a toujours servi de salle d??tudes et de r?vision pour les enfants Compaor?. Plusieurs professeurs-r?p?titeurs qui y sont pass?s peuvent en t?moigner.

    D?s lors, la Famille COMPAORE Fran?ois, devant la virulence de la diffamation et de l?agression morale facilit?es contre elle par les diffusions de France 24, exige que son honneur et sa dignit? soient pleinement r?tablis dans les m?dias qui ont contribu? ? les salir. Par cons?quent, la Famille COMPAORE Fran?ois demande que le pr?sent d?menti soit rendu public.

    Face ? la gravit? des faits, la Famille COMPAORE Fran?ois rappelle ? tous qu?elle se r?serve le droit d?ester en justice afin de faire valoir ce que de droit.

    Fait ? Cotonou, le 2 novembre 2014
    Pour la Famille, M. COMPAORE Fran?ois

  19. Il faut encore descendre dans la rue.il fou, ce Zida. Et il se permet de signer le communiqu? avec la mention « chef d’Etat ». Il faut les chasser, lui et ses acolytes. Leur place c’est dans les caserne

  20. Il faut que tous comprennent la n?cessit? de l’arm?e en ces moments tr?s particulier ! Je pense que tous devons penser ? l’int?r?t sup?rieur de la nation et cela ? mon humble avis, nous d?crions laisser ? la t?te et la soci?t? civile reste avec lui pour g?rer cette transition. Sinon croyez moi que nous conna?trons une transition troubl?e avec une election fraud?e. Que Dieu b?nisse le Burkina Faso

  21. Zida vos magouilles nous rappelle de 1966 et de 1987, inutile de nous berner, Blaise disait la m?me chose, Jean-Baptiste Ou?draogo aussi : Oui le pouvoir vous int?resse, Pourquoi Gilbert Diendi?r? bras droit et dauphin pr?sum? de blaise Compaor? dirige en sous-marin vos d?cisions ? Si vous ?tes sinc?res, choisissez demain un civile comme pr?sident, vous verrez que Gilbert Diendi?r? prendra l?avion pour Abidjan ou Paris et lib?rer le peuple Burkinab? pour une alternance apais?. Que l?opposition et la soci?t? civile, les syndicats refusent de dialoguer avec le dauphin de Blaise Compaor? qui est Diendi?r?, vous verrez que l?alternance au Burkina aura une vraie racine. Ce que ces amateurs de soldats qui prennent le peuple Burkinab? comme des moutons ne savent pas, c?est que le Burkina est un village, et que son peuple mouton a m?ri et pr?sent a ces rencontres, soit un soldat, ou un chauffeur, un serveur, un portier, le peuple suit de pr?s cette discussion de dupe entre l?opposition bleu et l?arm?e affam? de pouvoir. J?y ?tais et j??cris ceux-ci dans des sites d?informations de r?seaux sociaux aux Etats unis et des pays amis du Burkina, car les sites du Burkina par la r?pression de Dendi?r? Gilbert, ne publieront pas ce message. Que Gibert rejoigne son complice, et laisser le peuple Burkinab? avec son destin. La victoire du peuple est ? moiti? avec Gibert Diendi?r? sur le sol Burkinab

  22. On n’a pas besoin d’?tre insultant pour donner son point de vue. L’arm?e au pouvoir ce sera un verrouillage aux niveaux des des institutions africaines et pis au niveau de la communaut? internationale et c’est le peuple qui va empatir. Sachons garder juste raison et proposer des solutions constructives au lieu de se rentrer dedans.

  23. on verra comment ils vont expliqu? que leurs prise de pouvoir n est pas un coup d ?tat a la communaut? internationale. Par ce que le Burkina Faso risque de se voir couper les vivres par les bailleurs de fond le Burkina peut il se permettre cela?

  24. Zida vos magouilles nous rappelle de 1966 et de 1987, inutile de nous berner, Blaise disait la m?me chose, Jean-Baptiste Ou?draogo aussi : Oui le pouvoir vous int?resse, Pourquoi Gilbert Diendi?r? bras droit et dauphin pr?sum? de blaise Compaor? dirige en sous-marin vos d?cisions ? Si vous ?tes sinc?res, choisissez demain un civile comme pr?sident, vous verrez que Gilbert Diendi?r? prendra l?avion pour Abidjan ou Paris et lib?rer le peuple Burkinab? pour une alternance apais?. Que l?opposition et la soci?t? civile, les syndicats refusent de dialoguer avec le dauphin de Blaise Compaor? qui est Diendi?r?, vous verrez que l?alternance au Burkina aura une vraie racine. Ce que ces amateurs de soldats qui prennent le peuple Burkinab? comme des moutons ne savent pas, c?est que le Burkina est un village, et que son peuple mouton a m?ri et pr?sent a ces rencontres, soit un soldat, ou un chauffeur, un serveur, un portier, le peuple suit de pr?s cette discussion de dupe entre l?opposition bleu et l?arm?e affam? de pouvoir. J?y ?tais et j??cris ceux-ci dans des sites d?informations de r?seaux sociaux aux Etats unis et des pays amis du Burkina, car les sites du Burkina par la r?pression de Dendi?r? Gilbert, ne publieront pas ce message. Que Gibert rejoigne son complice, et laisser le peuple Burkinab? avec son destin. La victoire du peuple est ? moiti? avec Gibert Diendi?r? sur le sol Burkinab

  25. qui est b?te pour s'identifier |

    voyons si le pouvoir ne vous int?resse pas pourquoi ne pas le donner aux civils qui vont vous assigner a des taches ou g?rer vos missions sous l’ordre d’un civil ? on sait que la plus part du temps l’arm?e est barbare ! n’est ce pas votre douce intervention qui a d?j? fait un mort aujourd’hui ? imaginez si elle est muscl?e ce qu’elle va donner ! en plus que fait Gilbert Diend?r? ici ? pourquoi le nom de g?n?ral ? hey !!! Zida ! le vers n’entre t’il pas dans le fruit deja ? pourez vous ? vous un membre du RSP ! est ce votre G?n?ral ? n’est t’il pas mieu loin ? les militaires qu’il a spoli? vont t il le laisser ? Blaise n’est il pas derri?re tout Sa ?

  26. ceu ki son contre larme allez vou faire foutre vou vou prenez pour des super democrates vou connaissez koi de la democratie hein kel civil peu gerer cet pagay actuellema vou avez diacounda au mali ces un civil non kekkil a fai riennn vou nou faite chier avc votre histoir de civil kes ke ca veu dire ca laissez les enfan des gen aller a lecol

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre