Transition au Burkina : Le président ghanéen John Mahama annoncé à Ouaga pour le mercredi

3521 23

Les émissaires de l’ONU, de la CEDEAO et de l’UA sont de retour à Ouagadougou, après avoir rendu compte de la situation nationale du Burkina à leurs mandants. L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné pour représenter l’UA. Le président de la commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, a également annoncé la venue prochaine du président de cette organisation, le président ghanéen, John Dramani Mahama, au Burkina le mercredi 5 novembre 2014. Voici ce que le représentant de l’ONU, Mohamed Ibn Chambas, a confié aux journalistes à l’aéroport de Ouagadougou.

Mohamed Ibn Chambas : Juste dire que nous sommes de retour. Nous étions à Accra pour voir le président en exercice de la CEDEAO, John Mahama, pour faire le point, un briefing.

Nous sommes revenus avec un message du président pour continuer les discussions avec toutes les parties prenantes ici, toujours dans la perspective de trouver une sortie de crise qui peut éviter des conséquences graves pour le pays.

C’est important à ce moment de dire que nous sommes renforcés par un sage, membre du comité des sages de l’Union Africaine, c’est un ancien premier ministre du Togo, Edem Kodjo qui représente l’Union africaine.

C’est un envoyé spécial nommé par le président de la commission de l’Union Africaine pour faire partie de la délégation.

Un message apporté pour les nouvelles autorités ?

Non, nous allons continuer les discussions comme d’habitude et après nous aurons un moment pour  échanger avec lui.

L’UA a lancé un ultimatum de 15 jours à l’armée pour  remettre le pouvoir aux civils. Quel commentaire faites-vous ?

En ce moment,  c’est mieux de continuer les discussions. Nous avons prévu des réunions demain. Nous allons continuer les discussions dans une perspective de travail, pour tenter de trouver une solution idéale.

Propos retranscrits par Stella NANA
Burkina24


 
Photo : John Dramani Mahama, président en exercice de la CEDEAO (© helondoneveningpost.com)

There are 23 comments

  1. A pr?sent la France d?Hollande est oblig? de se r?veiller pour aider les Burkinab? a r?cup?rer leur pouvoir dans les mains d?un nouveau dictateur en mutation qui se nomme Zida Yacouba. La France de Fran?ois Mitterrand p?re du dauphin du socialisme Fran?ais aider par la CIA ont conduit Blaise Compaor? a Tuer Thomas Isidore Sankara ennemi num?ro un de la France et de son pr?sident Fran?ois Mitterrand de l??poque. C?est am?rement que le fils adoptif de Mitterrand dans le jargon Socialiste Fran?ais que Hollande a pris la d?cision de se placer du c?t? du valeureux peuple Burkinab?. La France n?avait pas le choix vu la pr?tention de leur prot?g? Blaise Compaor? qui d?bordait publiquement la vase. ?a sera encore douloureux pour la France quand Ouattara un vrais d?mocrate et sage va d?cider d?aider la CPI a r?cup?rer Blaise Compaor? pour le juger pour ses crimes. Je dis ? la France que le peuple Burkinab? et sa jeunesse ne permettront plus les caprices d?un pr?dateur pr?sident dans son territoire. Le continent Africain avec ses 3 milliards d?habitants dans 50 ans dont 65% seront jeunes, fera trembler le monde, et sera le continent le plus puissant avec le volent ?conomique mondiale. Quand l?Afrique aura balay? de tous ces dictateurs plac?s par la France, le monde tremblera ? ses pieds. Peuple Ivoiriens laisser la CPI juger un ent?t? dictateur assassin qui tuait qui il veut ou il veut dans son pays, qui est Blaise Compaor

  2. Ou ?tiez vous quand blaise voulait modifier l'article 37 c'est m?me interdit par vos soit disant loi d lua maintenant que le peuple a pris sa responsabilit? en main chacun veut ma?tre sa bouche dedans laisser le peuple Burkinab? r?soudre son probl?me

  3. L'exemple Burkinab? est ? suivre, aucun homme n'est indispensable sur cette terre c'est le peuple qui confie le pouvoir il faut donc servir ce peuple au lieu de se servir et servir ses amis comme la plupart des pr?sidents surtout africains le font .Ils oublient que Dieu n'est pas une seule personne alors attention.Aucune dictature ne pourra contenir une masse populaire qui souffre dans sa chair et dans esprit : aucune arme, aucun drone ne peut les arr?ter dans leur conqu?te pour la libert?.

  4. Les occidentaux n’appellent aucun facilitateur ou m?diateur pour leurs probl?mes internes et personne ne se permet de leur en d?signer.
    ?a s’appelle la souverainet?.
    Quand ils nous imposent un m?diateur c’est parce qu’ils veulent quelqu’un qui influencera pour pr?server leurs int?r?ts.
    Le peuple doit dire non et ? l’actuel repr?sentant du peuple de faire entendre cette voix.
    Les solutions sugg?r?es par l’occident apportent toujours le chaos.
    Nous avons cru ? ces b?tises au Congo et nous avons connu plus de 7 millions de morts et notre pays qui prenait la voie de s’industrialiser, reprend dix ans en arri?re.
    Attention ? vous. Pensez ? nos exp?riences et demandez vous o? la communaut? internationale a d?j? am?lior? une situation. Elle les rend toujours impossibles pour la population mais en tire toujours un gros b?n?fice.

  5. Papa fais attention! Il ne faudrait pas que les occidentaux t’utilisent comme m?diateur pour accomplir leur sale besogne comme ils l’ont fait pour le dictateur Blaise.

  6. Je suis fran?aise et le p?re de mon fils est burkinab?. Si je peux me permettre sans vous offenser, d’abord bravo, j’aimerais que la jeunesse fran?aise qui lutte aussi arrive au m?me r?sultat que vous. J’esp?re que vous r?ussirez ? g?rer enfin votre pays comme vous l’entendez et en dehors de l’intervention de l’occident qui d?truit la plan?te pour des int?r?ts financiers g?nocidaires. Ensuite je me permets de partager avec vous un magnifique projet gouvernemental comme il y en a si peu et qui m?riterait de se d?velopper partout dans le Monde : http://www.informaction.info/video-projet-de-societe-bhoutan-au-pays-du-bonheur-national-brut Je vous souhaite un avenir radieux et durable.

  7. Vous ?tes tous des mascottes, tripatouilleurs des articles de loi pour s??ternisera au pouvoir au lieu de respecter les lois pour mieux d?mocratiser le continent Africain qui sera le volant ?conomique du monde, et sa premi?re puissance avec 3 milliards d?habitants dans 50 ans. M?me des petits voyous de militaires au Burkina vous d?fi, et vous ne pouviez pas les retirer du pouvoir pour les civiles assoiff?s de l?alternance politique et ?conomique, vous attendiez que la communaut? Europ?enne qui vous consid?re comme des enfants fasse le sale boulot ? votre place : Honte aux dirigeants du continent Africain et a l?UA.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre