Désignation du président de la transition : Ouédraogo, Sy et Kafando passent la phase de la présélection

3023 58

La désignation se joue désormais entre Joséphine Ouédraogo (Ministre de l’essor familial et de la solidarité de 1984 à 1987 sous Thomas Sankara), Michel Kafando (ancien ambassadeur du Burkina auprès des Nations Unies) et Cheriff Sy (Directeur de publication du journal Bendré).

Shériff Sy
Cheriff Sy

La présélection a éliminé deux candidatures (Newton Ahmed Barry, rédacteur en chef de l’Evènement et Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso, qui avait d’ailleurs décliné l’offre).

Michel Kafando
Michel Kafando

La phase des auditions a commencé. Après  Joséphine Ouédraogo et Cheriff Sy, Michel Kafando a été admis dans la salle d’audition,  à 1h12mn. C’est la dernière audition. Le suspense a été levé aux environs de 3h45 du matin. Michel Kafando a été désigné par consensus par les 23 membres du conseil de désignation pour être président de la transition, président du Faso et Chef de l’Etat.

Joséphine Ouédraogo
Joséphine Ouédraogo

There are 58 comments

  1. Michel Kafando connait bien les institutions internationales.
    Sh?rif Sy connait tr?s bien les institutions nationales et les probl?mes r?els des burkinab?s

    Alors le peuple souhaite qu’il soit le premier ministre de la transition

  2. F?licitation et Bravo ? tous les Burkinab? qui ont ?uvr? pour mener le processus de transition. Je voudrais f?liciter Monsieur Michel Kafando pour sa brillante ?lection et sur l’unanimit? qui a pr?value ? sa d?signation. Il y a quelque chose dans ce processus de transition que je ne comprends pas et voudrais que les internautes puissent m’?clairer.
    Notre Assembl?e Nationale est l’?manation du peuple Burkinab?, m?me si pour des raisons politicienne la majorit? n’a pas ?cout? les appels du peuple. sur quelle base a t?ont d?cid? de constituer le conseil consultatif de transition de 45 membres dont 25 des OSC et des parties politiques, 15 militaires et 5 des organisations coutumi?res et religieuses.
    Il aurait ?t? plus juste de se baser sur la configuration actuelle de l’Assembl?e Nationale de la fa?on suivante 45/127= 0,35433 CDP 70*0,35433=24 repr?sentant; ADF RDA= 18*0,35433= 6 repr?sentant ainsi de suite jusqu’? atteindre 45 repr?sentant.
    Voil? une solution qui aurait permis une inclusion des toutes les parties au processus de la transition.
    Je note que ni la soci?t? civile, ni les militaires n’ont une place dans une telle assembl?e.

  3. Une brave femme avec une sinc?rit? pure de l?eau de source, qui a fait ses preuves en tant que ministre de l?action sociale de la r?volution inachev? de Thomas Sankara, et qui a v?cu en Suisse un pays d?mocratique avec ses traditions, Jos?phine Ou?draogo est bien connu ? l?ext?rieure qu?en l?int?rieur du Burkina et peut tenir la transition jusqu?au bon port sans des d?g?ts. C?est une femme fid?le ? elle-m?me.

  4. Mr Kafando est l’homme de la situation il est bien plac? pour g?rer ce pays et et remettre le pouvoir ? qui de droit il n’est pas un affam? du pouvoir prenez ?a ?a en compte merci.

  5. Je serai personnellement ravi que Josephine Ouedraogo soit retenue Presidente. Cependant le comite de selection reste le seul organe abilite a faire un meilleur choix!

  6. Moi aussi. A l’heure des nouvelles technologies,de l?information, on devrait permettre ? la population de participer ? cette selection par des sms. Helas, le peuple n’a pas ete associ

  7. Mme Jos?phine OUEDRAOGO est pass?e la premi?re ?tape, faite donc entr?e le Burkina Faso totalement dans l’histoire de la d?mocratie en permettant que la femme dirige cette transition.

  8. Peut importe cela qui sera ?lu. c’est le peuple Burkinab? et l’Afrique qui en sortent gagnant. L’histoire retiendra que pour un fois il n’y a pas eu d’interf?rence dans le choix des africains. Mis ? part cela quelqu’un soit le candidat retenu, il a d?j? un cadrage clair et strict contenu dans la charte qu’il devra suivre!!! restons serein

  9. Si ce sont ses trois que vous aviez pu retenir et que c'est parmis eux que nous devrions choisir notre futur pr?sident pour conduire la transition, alors je pr?fers Mme Jos?phine OUEDRAOGO.

  10. Mon pronostic:
    1. Josephine OUEDRAOGO, Pr?sidente de la transition, De tr?s grandes qualit?s
    2. Sh?rif SY, Premier Vice Pr?sident de la transition, Un engagement permanent pour la d?mocratie
    3. Mich?l KAFANDO, Deuxi?me Vice Pr?sident, parce qu’il a ?t? ambassadeur pendant 13 ans alors qu’il devrait ?tre en retraite

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article du même genre