Trésors humains vivants du Burkina : Le Comité de pilotage installé

3056 0

Le lundi 8 juin 2015, la direction du patrimoine culturel du ministère de la culture et du tourisme a procédé à l’installation  du Comité de pilotage du système des trésors humains vivants. C’était dans la salle du CENASA, en présence du ministre d’administration territoriale Auguste Denise BARRY.

C’est dans une ambiance empreinte de culture et surtout de musique que les dix membres du comité de pilotage ont été présentés et installés dans leurs nouvelles fonctions.

Cela est tout à l’honneur de l’occasion, car le comité en question devra piloter le système des trésors humains vivants du Burkina Faso. Ce dernier se veut être un organe de sauvegarde et de pérennisation de la culture du pays.

Selon le Dr Vincent SEDOGO, Directeur général du Patrimoine culturel du ministère de la culture et du tourisme : « Les trésors humains vivants sont des personnes ou des communautés qui détiennent des savoirs et des savoir-faire intéressants et importants, dont la perte constitue un grand danger pour nos sociétés. »

Il souligne que c’est sa direction qui est chargée  d’accompagner le comité de pilotage et la commission technique dans la mise en œuvre du système des trésors humains vivants du Burkina Faso.

Dr Vincent SEDOGO, Directeur général du Patrimoine culturel du ministère de la culture et du tourisme ©B24
Dr Vincent SEDOGO, Directeur général du Patrimoine culturel du ministère de la culture et du tourisme ©B24

L’idée d’un tel système a été inspirée à l’UNESCO de l’expérience réussie de pays d’Asie et d’Amérique latine, et elle a invité les autres pays du monde à en suivre l’exemple.

Le système des trésors humains vivants consiste, toujours selon le Dr Vincent SEDEGO, à « identifier des personnes ou des communautés qui détiennent des savoirs et des savoir-faire, à les accompagner dans un système d’organisation et d’encadrement afin que ces savoirs soient transmis à des disciples ou organisés autour de sortes d’écoles culturelles de transmission et de conservation de ces connaissances, pour les besoins des générations actuelles et futures. »

Pour le ministre de la culture et du tourisme, Claude DIOMA, qui est placé à la tête du comité de pilotage, les générations actuelles et futures ont besoin des talents et des savoirs hérités de leurs devanciers.

« La mise en place du Système des Trésors humains vivants du Burkina Faso vient en réponse et à la fois comme une solution à cette quête d’inspiration et d’apprentissage, et une utilisation des expériences de notre passé pour les besoins du moment », a-t-il souligné dans son allocution.

Le comité de pilotage installé ce lundi 8 juin sera  chargé de proposer les orientations et la stratégie de mise en œuvre du Système des Trésors humains vivants, avec l’accompagnement et le soutien du ministère de la culture.

Il s’est engagé à désigner « sans aucune complaisance et dans un esprit d’objectivité des personnes ou des communautés » à qui il sera fait la plus haute reconnaissance nationale, celle d’être appelées « Trésors humains vivants » du Burkina Faso.


 

Liste des membres du Comité de pilotage du Système des Trésors humains vivants du Burkina Faso

Nom et PrénomsGroupe Ethnoculturels représentésFonction
1Mahamoudou OUEDRAOGOMoaga (Centre, Centre-Nord et Sud)Journaliste, écrivain, ancien ministre et actuellement conseiller à la Présidence du Faso
2Cécile TRAORE épouse SIRIBIEDioula, Gouin, Turka, SénoufoCoordonatrice nationale du projet « développer les capacité des jeunes » à PLAN Burkina
3Boureima Hama DICKOPeul, Rimaïbé, Songhay, Fulsé-KurumbaDirecteur artistique de la troupe « Liptako » ; Promoteur de la radio ‘’Daande Sahel’’
4Benoît WOBAGoulmanceba, Zaosé, Yana, ZermaPrésident de l’Association Tin-Tua
5Eric Babou BENONBissa, Kassena, Pougouli, KôEnseignant chercheur en Lettres, Arts et Communication
6Fernand SANOUBwaba, Bobo, Dafing, SanEnseignant d’université à la retraite ; Membre du Conseil National de Transition
7Abbé Der Joseph Moucassa SOMELobi, Dagara, Djan, BirifoEnseignant en Sociologie, anthropologie du développement ; Dr es-sciences sociales ; Chercheur indépendant dans l’Eglise et dans l’Etat.
8Edwige ZAGRE épouse KABOREPersonne ressourceMaître assistante d’histoire et archéologie de l’UFR/LSH de l’Université de Koudougou
9Désiré OUEDRAOGORapporteur du Comité de pilotageSecrétaire général du Ministère de la Culture et du Tourisme
10Jean Claude DIOMAPrésident du Comité de pilotageMinistre de la Culture et su Tourisme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre