Burkina : Premier meeting post-insurrectionnel du parti de Blaise Compaoré

3840 15

Le Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP) se lance à la reconquête de l‘électorat en vue des élections à venir. Le parti a tenu un meeting ce samedi 13 juin 2015 à Kaya dans la région du centre nord.

Pour sa première sortie grandeur nature depuis les évènements des 30 et 31 octobre dernier, l‘ex-parti majoritaire a choisi la région du Centre-nord, notamment sa capitale Kaya.

Il est 13h en ce samedi 13 juin 2015. Nous sommes à l‘entrée de la ville de Kaya. Ambroise Tapsoaba, animateur et interprète du CDP prépare ses troupes du jour à réserver un accueil chaleureux au nouveau président du parti, Eddie Komboigo. Quelques minutes plus tard, il est là sous les sons de vuvuzelas et de slogans « CDP nouveau, victoire».

Puis le cortège des militants fait le tour des artères de la ville. Après quoi, les leaders de l‘ex-majorité s’adonnent à des visites de courtoisie auprès des autorités locales.

15h, la place du marché est pleine de monde. Les artistes locaux tiennent le public en haleine. Enfin, le nouvel homme fort du CDP arrive sur les lieux. Place aux différentes allocutions.

Le représentant des jeunes est le premier à prendre la parole et se réjouit que le nouveau bureau exécutif national du CDP soit composé à majorité de jeunes avant d’inviter ses pairs à plus d’action sur le terrain car dit-il « le repas du soir se cherche pendant la journée ».

« Nous sommes là pour le CDP ». Pour les coutumiers et les femmes, le son de cloche est le même. « Au Centre-nord, nous ne connaissons pas d’autre parti que le CDP. Nous ne serons pas ingrates envers le CDP », a ainsi déclaré la représentante des femmes, Aminata Suzanne Boulgou et celui des coutumiers de renchérir, « nous sommes là pour le CDP ».

Les militants du CDP lors du meeting  © Burkina24
Les militants du CDP lors du meeting © Burkina24

Quant aux leaders locaux du parti, en l‘occurrence, le président de la section provinciale, la mobilisation est le signe que le CDP a des militants convaincus. « On a toujours dit qu’au CDP, ce sont les gadgets. Aucun des jeunes présents ici n’a eu un tee-shirt. Nos mamans sont sorties par conviction et non parce qu’elles ont reçu des pagnes », a martelé Rasmané Daniel Sawadogo.

C’est au pas de course que Eddie Komboigo rejoint le parloir, convaincu que Kaya a toujours porté chance à son parti. Aussi fallait-il commencer leur reconquête du pouvoir par cette ville. « La mobilisation est effective. La place est archi comble. Il a fallu qu’on fraye le passage pour que j‘arrive. Les gens sont sortis parce qu’ils ont foi au CDP, ils croient au CDP », a lancé Eddie Komboïgo, visiblement très satisfait.

Il estime  que malgré les sanctions et suspensions qui ont été prises à leur endroit, que le CDP reste debout et va désormais sur la base que « la jeunesse est la solution ».

Le meeting de ce 13 juin à Kaya marque le départ des activités de l‘ex-parti majoritaire à la rencontre de l‘électorat et ce dans toutes les régions du Burkina.

Maratou SOUDRE

Burkina24


Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre