Elections d’octobre 2015 : un atelier pour outiller les autorités déconcentrées

2451 0

Dans la perspective de mieux préparer et effectuer les élections couplées présidentielles et législatives d’octobre 2015, le Ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité a entrepris de renforcer les capacités et outiller les autorités déconcentrées en suivi et en police administrative des élections. Pour ce faire, il offre un atelier de formation à Ziniaré ces 21 et 22 juillet 2015.

L’atelier de renforcement des capacités des autorités déconcentrées en matière électorale verra la formation d’une soixantaine de secrétaires généraux des régions (SGR) et de secrétaires régionaux des provinces(SGP). Il a été lancé ce mardi 21 juillet dans la salle du Conseil régional à Ziniaré, sous la présidence du Gouverneur de la région du Plateau central, représenté par le Secrétaire général de ladite région,  Kibsa Antoine OUEDRAOGO.

Elections : Le rôle des structures déconcentrées de l’Etat

Burkina24

Au cours de ces deux jours, en plus de différents échanges, les participants auront droit à des communications notamment sur le rôle des autorités décentralisées en période pré-électorale, électorale et post-électorale. Ils seront aussi entretenus sur la police administrative des élections et la gestion des documents électoraux.

Kibsa Antoine OUEDRAOGO, SG de la région du Plateau Central (au milieu), prononçant le discours d'ouverture des travaux. ©B24
Kibsa Antoine OUEDRAOGO, SG de la région du Plateau Central (au milieu), prononçant le discours d’ouverture des travaux. ©B24

Dans son discours d’ouverture, le SG de la région du Plateau central a tenu à rappeler que même si la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a bien conduit les élections depuis sa création, l’administration étatique n’en est pas moins dépouillée de tout rôle dans la gestion des processus électoraux.

Selon les organisateurs de l’atelier, quoique la réussite des élections couplées présidentielle et législatives du 11 octobre 2015 est un défi majeur pour l’ensemble du peuple burkinabè, il est important que chaque acteur prenant part à la conduite de ces élections sache clairement le rôle qui est le sien.

Cet atelier devrait alors permettre à ces acteurs de s’approprier des éléments indispensables à la bonne conduite de leur mission en matière électorale, pour une organisation sans faille de ces élections.

A la fin de la formation, les participants devraient d’ailleurs pouvoir faire des recommandations pour la bonne conduite de ce scrutin couplé.

Stella Nana

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre