4èmes journées de dermatologie de Ouagadougou : Zoom sur la prise en charge des maladies de la peau

2146 0

La Société burkinabè de dermatologie d’esthétique et de cosmétologie (SOBUDEC) organise pour la 4ème fois, du 10 au 12 septembre 2015, les journées dermatologiques de Ouagadougou. La cérémonie officielle d’ouverture a eu lieu le jeudi 10 septembre, à Ouagadougou. Trois jours durant, spécialistes, étudiants, institutions, autorités, partenaires financiers et techniques s’intéresseront aux pathologies de la peau et à la question de leur traitement.

Les maladies de la peau constituent de nos jours au Burkina Faso, un problème majeur de santé publique et la troisième cause de demande de soins dans les formations sanitaires, selon les spécialistes.

 Fort de ce constat, la SOBUDEC, dans son souci de promouvoir  la dermatologie, la cosmétologie et l’esthétique, offre un cadre scientifique et d’échange d’expériences aux acteurs impliqués dans la question, à travers l’organisation des journées de dermatologie de Ouagadougou (JDO).

Cette année, le thème choisi pour la 4ème édition, est « Peau et tumeurs ».

Selon le ministre de la Santé, Amédé Prospère Djiguemdé qui co-parraine la cérémonie avec son homologue en charge des enseignements secondaire et supérieur, l’occasion est belle et constitue « un cadre idéal de partage et de formation ».

Aussi, il a souhaité que les résultats des recherches soient « capitalisés et diffusés au-delà de ces deux jours afin de permettre à d’autres d’en profiter ». Les conclusions des travaux pourront également déboucher sur des recommandations, grâce auxquelles « nous pourrons relever les défis en matière de cancer cutané dans notre pays », a-t-il ajouté.

La cérémonie d'ouverture a connu la participation de plusieurs acteurs du domaine
La cérémonie d’ouverture a connu la participation de plusieurs acteurs du domaine

Plusieurs activités sont au menu de l’édition 2015 de l’évènement. Il s’agit de conférence scientifique, de table ronde sur la problématique  des soins de la peau, des communications orales traitant des maladies de la peau, une formation médicale continue, un atelier pratique et des expositions de stands.

De l’avis du docteur Pascal Niamba, président du comité d’organisation, l’une des grandes innovations de cette édition est la sortie officielle des trois premières promotions de dermatologues « entièrement formées au Burkina Faso ».

Pour lui, cela est une note d’espoir, quand on sait que sur 18 millions d’habitants, le pays ne compte que 20 dermatologues.  La formation qui se passe sur place désormais pourrait ainsi apporter des solutions à ce déficit de spécialistes même si, a-t-il reconnu des efforts restent à faire.

Mais à en croire le ministre en charge de la Santé, le gouvernement a mis en marche un projet de formation destiné à fournir au pays « un ratio acceptable des médecins et des spécialistes dans le domaine ».

Créée le 18 septembre 2004, la SOBUDEC est une société savante qui a, comme entre autres objectifs : regrouper les médecins qui se préoccupent des questions de la peau au Burkina Faso, favoriser les échanges d’expériences, contribuer à la formation continue de ses membres et des autres praticiens, vulgariser la connaissance des maladies dermatologiques et donner aux autorités compétentes des avis dans les domaines de dermatologie, la vénéréologie, l’esthétique et la cosmétologie.

Mamady Zango 

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

There are 1 comments

  1. Bonsoir je m’appelle Mamane Sani je suis nigérien j’ai un soucis avec mes cheveux et je suis à la recherche d’une adresse d’un dermatologue au burkina pour qu’il puisse m’examiner. Svp aidez moi.
    En attente de votre reponse!!!

    cdt.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *