Cendrine Nama aux enfants: « Vous devez y croire »

2023 0

A la veille du nouvel an, elle a décidé de faire passer « un message d’espoir » aux enfants en situation de rue. C’est la tâche de ce 31 décembre 2015 que s’est donnée la militante des droits humains, Cendrine Nama et toutes les personnalités qui ont elles aussi décidé de s’y mettre. Jean Baptiste Natama l’un des candidats à la présidentielle est de celles-ci. Elles se sont tous données à cœur joie aux interrogations des tout petits.

Elle trouve que « ce n’est pas normal » que des enfants « soient laissés à eux-mêmes » et qu’ils se retrouvent tard dans la nuit au grand dehors. Il n’en fallait pas plus à la militante des droits humains pour œuvrer à offrir un environnement sain à ces « petits » innocents.

Cendrime Nama laisse ainsi parler son cœur. Avec le concours de l’association « Enfance en péril », elle œuvre pour l’accueil, l’hébergement, la scolarisation, l’alimentation, les soins sanitaires et la réinsertion familiale des enfants en situation de rue. Kam Zaka (maison d’enfants) sis à Kilwin est le refuge bâti pour les accueillir.

« Vous devez y croire », a dit la militante aux enfants de Kam Zaka. Tous comme elle, les autres invités du jour, notamment Jean Baptiste Natama, candidat à la présidentielle est de ceux-là qui sont venus adresser « un message d’espoir ».

Ce message, c’est qu’ils « ont de petites chances de pouvoir réussir et devenir ce qu’ils veulent être ». « Quand vous espérez, vos rêves peuvent devenir une réalité. Il faut travailler maintenant pour que ces rêves deviennent réalité », a dit J.B. Natama aux enfants

Un appel. Comme le colibri, elle fait sa part. Et elle appelle les autres à en faire autant pour ces enfants qui n’ont pas choisi la rue par volonté. « A l’orée de la nouvelle année, selon Cendrine Nama, il est temps que nous travaillons tous à aider ces enfants, parce que c’est nous-mêmes que nous aidons. Nous ne pouvons pas rester insensibles. Lorsque nous vivons, il y a des enfants de moins de 10 ans qui se débrouillent à manger dans des poubelles et à marcher dans les rues ».

Des hommes politiques comme Tahirou, Barry du PAREN, Me Gilbert Noel Ouédraogo de l’ADF/RDA étaient attendus. L’actrice « Inspectrice Mouna » et des artistes musiciens tels que Floby  et Greg.

Oui KOETA

Burkina24

Oui Koeta

Oui Koeta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre