Tchad : Hissène Habré condamné à rester en prison à vie

2783 2

Les Chambres extraordinaires africaines ont tranché. Reconnu coupable de crimes contre l’humanité, viol et esclavage sexuel, l’ancien président tchadien Hissène Habré a été condamné à perpétuité. La décision a été rendue ce 30 mai 2016 par le Tribunal spécial basé à Dakar et présidé par le Burkinabè, Gustave Kam.

Le magistrat burkinabè et ses collègues n’ont tenu compte d’aucune circonstance atténuante et ont plutôt trouvé des circonstances aggravantes dans les assassinats attribués à sa police secrète, la Direction de la documentation et la sécurité (DDS), par une commission d’enquête mise en place au Tchad après son départ forcé du pays en 1990.

Pendant ces sept mois qu’a duré ce procès, l’ancien président tchadien est resté muet comme une carpe, donnant ainsi du support à sa non reconnaissance du Tribunal spécial, qu’il dit inféodé aux puissances occidentales.

Il faut noter en rappel que ce tribunal est né de l’accord entre l’Union africaine et le Sénégal, qui avait abrité Hissène Habré après sa chute du pouvoir, il  y a de cela plus de 24 ans.

Le magistrat burkinabè Gustave Kam a indiqué aux avocats commis d’office à la défense qu’ils ont quinze jours à compter  pour faire appel de la décision.

Burkina24

Sources : RFI, BBC

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre