Lutte contre l’analphabétisme au Burkina : La solution du Dr Zacharia Tiemtoré

5705 0

Docteur Zacharia Tiemtoré, ancien ministre en charge de l’alphabétisation du Burkina Faso de 2011 à 2013,  a obtenu un Executive Master de l’école française Sciences Po Paris, le 20 juin 2016. Les travaux de son mémoire dans la spécialité Politiques et Management du Développement, ont porté sur l’épineuse question de l’éradication de l’analphabétisme au Burkina Faso. Docteur Tiemtoré pointe l’incohérence de prétendre au développement économique alors qu’une très large majorité de la population âgée de quinze ans et plus ne sait ni lire ni écrire et par conséquent, n’a pas pleinement accès au savoir.

ZT Sciences PoAinsi, en expert de la question et grâce à une analyse alimentée d’entretiens avec les professionnels du secteur tant au plan national qu’international, il propose une stratégie pour vaincre l’analphabétisme massif au Burkina Faso en dix années.

Après plusieurs décennies d’initiatives et de programmes d’alphabétisation, les résultats demeurent mitigés, car selon Docteur Tiemtoré, « la lutte contre l’analphabétisme n’a jamais fait l’objet d’une stratégie globale structurante, portée par une volonté politique forte et dotée d’un mécanisme de suivi régulier».

Il précise par ailleurs que plusieurs pays dans le monde ont réussi à vaincre l’analphabétisme et s’inspire, du reste, des leçons des expériences réussies. Pour lui, « avec l’implication des décideurs politiques, de la société civile, des collectivités locales, du secteur privé et des communautés de base, le Burkina Faso pourra être transformé en une société d’apprentissage, où le père de famille pourra continuer d’apprendre en gagnant en efficacité, où le jeune déscolarisé pourra aisément reprendre le chemin de l’école, où la femme pourra se former valablement à un métier et l’exercer librement, où finalement, chacun pourra faire du savoir, le socle de son autonomie et de la construction d’un commun avenir».

Pour y parvenir, il est nécessaire de décréter la lutte contre l’analphabétisme « urgence nationale au Burkina Faso« .

La stratégie proposée par Docteur Tiemtoré repose sur 4 piliers, avec des étapes de réalisation progressive afin qu’en dix ans, le Burkina Faso puisse prendre le chemin du développement et de l’émergence en étant débarrassé du boulet qu’est l’analphabétisme de masse.

Soulignons la présence dans le jury d’un des pionniers de la lutte contre l’analphabétisme en Afrique et dans le monde, le Ministre Adama Ouane, actuellement administrateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), et surtout longtemps Directeur de l’UIL (UNESCO Institure for Lifelong Learning) qui est l’institut de l’UNESCO dédié à l’alphabétisation et à l’apprentissage tout au long de la vie.

En rappel, Zacharia Tiemtoré est titulaire d’un Doctorat en Sciences de l’éducation obtenu en 2006. Il a été Ministre en charge de l’alphabétisation du Burkina Faso de 2011 à 2013 et est auteur, à ce jour, de deux ouvrages.

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles du même genre