Côte d’Ivoire: Le célèbre pont de Dimbokro s’est écroulé (Images)

5975 0

Le pont de Dimbokro, cette infrastructure au cœur d’importants échanges commerciaux entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, doublée de son statut de monument historique, s’est écroulé dans  l’après-midi du mardi 6 septembre 2016.

Située à 240 km au nord de la capitale économique Abidjan ivoirienne et à 80 km au sud-est de la capitale politique Yamoussoukro, la ville de Dimbokro, dans le grand centre ivoirien,  est supplantée par le célèbre pont bâti sur le fleuve N’zi en 1911, soit depuis 105 années.

Ce pont qui sert de courroie de transmission entre d’une part, l’intérieur du pays ivoirien et le Burkina Faso et d’autre part Abidjan,  par le chemin de fer a été et reste encore un passage obligé pour les usagers de la Sitarail dont de nombreux Burkinabè pour relier la capitale ivoirienne. Cet incident marque en effet, l’arrêt total des échanges ferroviaires entre Abidjan et Ouagadougou.

A la suite de l’affaissement de ce pont, le trafic ferroviaire entre la Côte d’Ivoire et le Burkina sera interrompu pendant au moins une quinzaine de jours. Dans un communiqué produit par la Societé internationale de transport africain par rail, Sitarail, l’exploitant de la ligne, il est indiqué que la reconstruction de ce pont vieux de 105 ans est une priorité majeure. « Des moyens importants sont mis en oeuvre pour la reconstitution de la plateforme ferroviaire, le rétablissement de la voie ferrée et la reprise des circulations ferroviaires, d’ici une quinzaine de jours », rassure le communiqué.

La Sitarail rajoute « étudier des solutions temporaires rail/route afin de ne pas pénaliser les trafics importants pour l’économie des deux pays » aux populations imbriquées.

Enjambant le fleuve Nzi sur 250 m environ, le pont métallique de Dimbokro (250 km au nord d’Abidjan) qui supplante le fleuve Nzi a cédé le mardi 6 septembre dernier au passage d’un train de marchandises, heureusement sans faire de victime. Ce train composé de deux locomotives et 20 wagons, transportait plus de mille tonnes de marchandises diverses qui se retrouvent encore bloquées sur le pont de Dimbokro.

Le pont de rail de Dimbokro est exploité depuis 1995 par le groupe français Bolloré après sa privatisation. Il fait partie intégrante de la ligne de chemin de fer qui relie la Côte d’Ivoire et le Burkina.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Articles du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remarque: Votre mot de passe sera généré automatiquement et envoyé à votre adresse e-mail.

Mot de passe perdu ?

Entrez votre adresse courriel et nous vous enverrons un lien que vous pouvez utiliser pour choisir un nouveau mot de passe.