Musique : Mystère Saïd présente « Wendé »

2631 0

L’artiste Mystère Saïd a présenté son nouvel album ce vendredi 16 décembre 2016 à l’Institut burkinabè à Ouagadougou.

De son vrai nom Kiemtoré Saidou, Mystère Saïd (car pour lui  « tout est mystère, Dieu, notre univers, le monde et l’être humain »),  a commencé la musique en 1998 à Koumassi en Côte d’Ivoire avec le « djembé » comme instrument de prédilection. Il n’a cessé de développer son talent d’artiste musicien en intégrant le groupe musical de l’Eglise baptiste Œuvres et missions de Koumassi en 1999.

En rentrant au Burkina Faso en 2004 pour poursuivre ses études,  il n’abandonne pas sa passion, la musique. Ainsi en 2011, le jeune passionné intègre l’orchestre de l’Université de Ouagadougou. Depuis 2012,  l’artiste remporte les premiers prix à de nombreux concours : SNC 2012, DOREMI, Jeux universitaires. Il arrive deuxième prix à Faso académie en 2012. L’année suivante, il est finaliste des grands prix de la musique avec l’orchestre de l’université.

Dieu au centre

Mais la musique n’est pas le seul talent de Mystère Saïd. En effet, il est technicien supérieur de la santé dans une clinique de la place. Ce qui ne l’empêche pas d’entrer en studio en 2013 pour en ressortir en 2015 avec l’album « Wendé », qui signifie Dieu.

L’œuvre est un mélange de tradition et de modernité. Avec une prédominance de mooré, l’artiste brassent plusieurs rythmes, notamment du warba, du reggae, de l’akpongo, du ziglibiti, du slow et du RNB. Les thèmes qui y  sont développés parlent de solidarité,  d’espoir avec au centre,  Dieu.

Les six titres (wend nin toumdé, Paga, Mam da pa mi yé, Song f to, Zab n tongé et Wend moendé) sont chantés entièrement en live. L’artiste a laissé entendre que « des concerts auront lieu  prochainement dans les villes de Ouagadougou et Bobo Dioulasso ».

Irmine KINDA (Stagiaire)

Burkina24

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles du même genre