5e Jeux Universitaires du Burkina (JBUF) : Les étudiants s’amusent

833 0

La cinquième édition des Jeux Universitaires ont débuté le samedi 27 mai 2017 à Ouagadougou. Le lancement de cette compétition interuniversitaire s’est fait à travers le match d’ouverture entre l’Université Ouaga I Joseph Ki Zerbo et l’Université Aube Nouvelle de Bobo-Dioulasso qui s’est imposée (4-1). La compétition qui regroupe des activités sportives et culturelles va se disputer sur trois jours. Le thème retenu: « la promotion des valeurs culturelles et sportives par l’élite ».

Les autorités burkinabè ont marqué leur adhésion en donnant le coup d’envoi de la 5e édition

Les étudiants du Burkina ont rangé pour un instant les livres et les cahiers pour un moment de distraction à la faveur de la 5e édition des Jeux Universitaires du Burkina Faso (JBUF). Pour cette 5e édition, 1 100 étudiants venus 17 universités et grande écoles de formation professionnelle sont attendus par le comité d’organisation du 27 mai au 1er juin 2017. Neuf disciplines sportives sont concernées. Il s’agit de l’Athlétisme, du football, du basketball, du handball, du volley-ball, du judo, de la lutte, du cyclisme et de la pétanque.

La cérémonie d’ouverture de cette compétition, qui a dix ans aujourd’hui, a débuté par le match d’ouverture entre l’Université Ouaga I Joseph Ki Zerbo et l’Université Aube Nouvelle de Bobo-Dioulasso. Cette rencontre s’est tenue sur le terrain de football de l’Institut des Sciences du sport et du développement humain (ISSDH) ex INJESP de Ouagadougou le samedi 27 mai 2017.

L’équipe venue de Bobo-Dioulasso a pris le dessus en s’imposant par 4 à 1.  Achille Yao, Issouf Banao, Aboul Kader Sanga, et Vincent Lamizana ont marqué l’équipe de l’Université Aube Nouvelle. La réduction du score entre temps de Nourredine Badjo pour l’Université Ouaga I n’est qu’anecdotique.

Des activités culturelles au programme

Les Jeux Universitaires seront marqués aussi par des prestations culturelles comme le Théâtre, la musique (en catégorie orchestre et vedette), le slam, le conte, l’humour et les jeux de société. Les compétitions se déroulent sous le thème de « promotion des valeurs culturelles et sportives par l’élite ».

Les jeux universitaires sont une initiative du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) de l’Université Ouaga I Joseph Ki Zerbo. Créé il y a dix ans, « l’objectif recherché est de contribuer au rayonnement de nos universités au plan sportif et culturel tout en développant au niveau des participants, des potentialités physiques, culturelles, sportives et sociales en vue de les préparer à long terme à une bonne insertion sociale », selon le directeur général du CENOU Mahamadi Yaoliré.

« Ces activités au sein des universités et grandes écoles doivent susciter et entretenir le rayonnement international de nos institutions », relève le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation Pr Alkassoum Maïga dans son message lu par son secrétaire général.

Les parrains de cette 5e édition sont le Mogho Naba Baongho  et l’Assemblée Nationale. Le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale maître Bénéwendé Sankara espère que des champions sortiront de cette compétition. Pour lui, une compétition comme les jeux universitaires entre en droite ligne de la Coupe de l’Assemblée Nationale qu’organise le parlement burkinabè.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Articles du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *