Canada : 150 ans et collaboration au beau fixe avec le Burkina

2396 0

Le 27 juin 2017 qui a été choisi pour rendre hommage aux pères fondateurs du Canada et magnifier l’excellence des relations entre ce pays et le Burkina.

Pour des raisons de logistique, l’ambassade du Canada au Burkina Faso a célébré par anticipation le 150e anniversaire de la fondation du Canada. C’était aussi l’occasion pour magnifier les 55 ans d’amitié entre le Canada et le Burkina Faso. Pour cela, une vidéo contenant des témoignages des Burkinabè qui ont vécu au Canada a été projetée.


Lire aussi 👉 Energie solaire : Le Burkina et Windiga énergisent le partenariat public-privé


A l’occasion de la cérémonie, Vincent le Pape,  ambassadeur du Canada au Burkina,  a soutenu que les relations entre les deux pays sont fortes. Selon ses confidences, le Canada épaule le Plan national de développement économique et social (PNDES). Par ailleurs, le pays a déjà marqué plusieurs terrains.

Il s’agit par exemple de celui de la démocratie, où un plan stratégique est élaboré au niveau de l’Assemblée, de celui de l’éducation où le Canada contribue à la scolarisation des filles, ou encore celui de la santé où un appui financier donne un coût de fouet à l’accès des femmes aux services de santé sexuelle et reproductive.  

Le ministre des finances a salué la bonne coopération entre le Burkina et le Canada

Plusieurs entreprises canadiennes interviennent également dans le secteur minier, mais aussi dans le domaine des énergies renouvelables.

L’ambassadeur a cité à propos la construction de la centrale solaire hybride de 15 mégawatts par Essakane. Il y a ajouté Windiga énergie a procédé récemment à la signature des documents contractuels qui permettront de concrétiser le partenariat public privé (PPP) avec la construction de la centrale solaire de 20 mégawatt de Zina.

Présent à la soirée, le ministre de l’économie burkinabè Rosine Coulibaly/Sory a félicité l’ambassadeur et à travers lui le Canada pour son anniversaire, mais également pour cette coopération jugée exemplaire.

En plus des domaines d’intervention cités par Vincent le Pape, elle a rappelé le soutien au développement du capital humain, à travers notamment son appui aux différentes écoles de formation tant administratives que financières.  Entre le Burkina et le Canada, les feux de la coopération sont donc au vert.

Aimé KPODA (Stagiaire)

Burkina24

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre