Burkina : Le groupe CERCO veut implanter une usine d’assemblage d’ordinateurs

3355 0

Une délégation du Groupe CERCO conduite par son Président, Alain CAPO CHICHI, a été reçue en audience par la Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, le mardi 11 juillet 2017 à Ouagadougou

Selon un billet du ministère des TIC, à l’issue de la rencontre, Alain CAPO CHICHI a confié être venu présenter un projet d’implantation d’une usine de montage d’ordinateurs au Burkina Faso au premier responsable du département en charge du développement de l’économie numérique.

« Nos échanges avec Madame le Ministre ont porté essentiellement sur la mise en place ici au Burkina d’une usine d’assemblage d’ordinateurs qui sera fonctionnelle pour octobre 2017. Dans ce contexte, nous voulons accompagner le développement de l’économie numérique et permettre aux étudiants mais aussi à tout apprenant, à tout citoyen d’avoir du matériel moins cher et qui permet de créer de l’emploi au niveau national.

Notre marque s’appelle la marque « Open ». Nous sommes déjà fonctionnels en Côte d’Ivoire où on produit jusqu’à 400 ordinateurs par jour. L’unité qui sera mise ici au Burkina Faso sera de la même capacité », a dit le président du groupe CERCO, selon les propos rapportés par la Direction de la communication du ministère des TIC.

Alain CAPO CHICHI a également précisé qu’il travaille « avec l’écosystème national pour permettre aux étudiants d’avoir à payer un ordinateur à moindre coût ». « Le ministre a été très heureux de l’accueil du projet et a marqué sa disponibilité à accompagner le projet », a-t-il ajouté.

There are 1 comments

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article du même genre