Réadaptation fonctionnelle de Handicap international : Rencontre bilan de mise en œuvre du projet

644 0

Les membres du comité de suivi ont tenu leur première réunion de l’année ce mardi 11 juillet 2017 à Tenkodogo.  L’objectif  était de  faire le point de la  mise en œuvre des activités du projet au premier semestre de l’année  2017 et  d’échanger sur les perspectives pour le second semestre.

En rappel, le Projet d’appui à la mise en œuvre de la stratégie de développement de la réadaptation fonctionnelle au Burkina Faso « Réad – action » est mis en œuvre depuis 2014 dans la région du Centre-Est et du Centre. Prévu pour une durée de 4ans, le projet vise trois résultats qui sont relatifs à la qualité des soins réadaptatifs, à l’accessibilité financière aux soins en réadaptation et au renforcement des capacités du Centre National d’Appareillage Orthopédique du Burkina (CNAOB).Le coût global du projet est estimé à 384 917 328  dont 76 867 232 FCFA  comme budget en 2017.

. Dans les mécanismes de gestion du projet, il est prévu la mise en place d’un comité de suivi qui doit se réunir deux fois par an. Après six mois d’activités, le comité s’est  retrouvé le 11 juillet 2017 pour un bilan. Ce cadre  a été  l’occasion pour les membres du comité d’adopter le rapport de la dernière réunion tenu en décembre 2017,  de faire le point sur l’état de mise en œuvre des activités du projet au premier semestre 2017, d’échanger sur le niveau d’atteinte des indicateurs  et formuler des recommandations pour orienter les actions vers  l’atteinte des objectifs.

A travers une présentation faite par l’équipe du projet, la mise en œuvre des activités du premier semestre a concerné  un certain nombre d’activités  à savoir:

– l’appui à l’unité de kinésithérapie du CHR de Tenkodogo en matériel de kinésithérapie, la formation en cours de 02 techniciens en kinésithérapie de niveau licence ; la tenue  d’une rencontre de plaidoyer avec les maires  ainsi que les opérateurs économiques de la région du Centre-Est ; le financement du Fonds d’Equité pour la Réadaptation dans la Région du Centre-Est Centre (FERCE pour un montant de 9.989.400fcfa  pour le compte de 2017 ; Revenant sur le  fonds d’équité, il  est destiné à la subvention de la prise en charge  des soins de réadaptation des personnes handicapées vulnérables. Pour le compte de 2017 158 bénéficiaires ont été identifiés et sont en cours de prise en charge. 30 autres personnes sont en cours de sélection ; t

Selon le président du comité de suivi, Ferdinand Kiendrébeogo, «  le projet est limité dans le temps et  il faut dès maintenant que   nous commençons à penser pour la pérennisation de cette action ». Sur le champ, les membres du comité ont recommandé  la tenue d’une journée de  solidarité  au niveau de la région et une rencontre de plaidoyer avec les représentants de la chambre de commerce du Centre-Est au cours du deuxième semestre afin  mobiliser des fonds additionnels pour le FERCE. En rappel un mémorandum a été déjà signé avec les 30 communes de la région le 04 avril 2017 pour appuyer le fonds en 2018.

C’est sur une note de satisfaction que les membres du comité de suivi du projet réadaptation se sont  quittés tout en se donnant rendez-vous au mois de décembre 2017 pour la seconde session.                                                                               

Moumini GOUBA

Correspondance particulière

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles du même genre