SAMAO 2017 : Du 28 au 30 septembre

1024 0

Dans le cadre de la 2e  édition de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO), qui se tiendra du 28 au 30 septembre 2017, le comité d’organisation a tenu un point de presse ce mercredi 6 septembre 2017 à Ouagadougou. C’était une occasion pour dévoiler les grandes lignes de cette activité.

Le ministère des Mines et des carrières organise, du 28 au 30 septembre 2017, à Ouagadougou, la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO). Le comité d’organisation a tenu un point de presse ce mercredi 6 septembre 2017, dans l’optique de donner les grandes lignes de ce rendez-vous qui se veut un espace de promotion des potentialités géologiques et minières du Burkina Faso auprès des partenaires et investisseurs nationaux et internationaux.

Selon le président du comité d’organisation, Mabourlaye Nombré, la SAMAO attend créer un espace d’échanges entre les acteurs directs et indirects du sous-secteur des mines et des carrières afin d’aboutir à un développement intégré et durable du Burkina Faso.

Cette deuxième édition de la SAMAO aura pour thème « Quelles stratégies pour une meilleure intégration du secteur minier aux économies des pays africains  ».

« Ce thème tient au fait qu’en dépit du boom minier constaté au Burkina Faso, tout comme dans de nombreux pays d’Afrique, le défi d’opérer des transformations structurelles de l’économie se pose toujours » a expliqué Mabourlaye Nombré. Le budget prévisionnel de la SAMAO 2017 est de 200 millions de F CFA.

Des expositions, des conférences, des visites de sites miniers et touristiques, telles sont les différentes articulations de cette 2e édition. Mabourlaye Nombré a également précisé qu’une commission sécurité composée de toutes les structures en charge de la question a été mobilisée. « Des mesures fortes seront prises pour sécuriser cette organisation » a-t-il ajouté.

Le Maroc sera le pays invité d’honneur à la 2e édition de la SAMAO 2017. En rappel, la première édition s’est tenue du 22 au 24 septembre 2016 et a mobilisé environ 1.000 participants avec un budget de 210 millions de F CFA.

Jules César KABORE

Burkina 24

Articles du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *