Santé : Le plus grand centre de cancérologie de l’Afrique de l’Ouest se construit à Ouaga

2378 0

Bientôt le Burkina Faso sera doté du plus grand centre de cancérologie de l’Afrique de l’Ouest. Situé dans la localité de Tengandogo à l’Ouest de l’Hôpital Blaise Compaoré, ce centre disposera de services high-tech permettant la prévention, le diagnostic et le traitement de tout type de cancer.

Le ministre de la santé, Nicolas Méda a procédé dans la matinée 30 mars 2018 à la visite du chantier de construction et d’équipement du Centre de Cancérologie de Ouagadougou (PCE-CECO).

Le complexe sanitaire disposera de services médicotechniques, notamment de locaux de la médecine nucléaire et de radiothérapie, d’imagerie et de radio-diagnostic conventionnelle. En outre, le centre abritera un laboratoire biologique, une pharmacie hospitalière, un laboratoire d’anatomie pathologique et une unité de recherche.

Le ministre de la santé sur le chantier

Egalement, il disposera, entre autres, de services cliniques comprenant les services d’oncologie médicale adultes et enfants, un service d’hémato oncologie, un service d’anesthésie et de réanimation et d’un service d’oncologie chirurgicale.

D’un coût global de 30, 8 milliards de F CFA, le PCE-CECO accueillera 12.000 patients souffrants de cancer et disposera de 109 lits. En matière de ressources humaines, le centre mobilisera 315 agents toutes catégories confondues, dont 158 sont à recruter et 157 à former.

Rendez-vous le 31 décembre 2018

D’un délai d’exécution de 24 mois, le chantier a accusé un retard. En effet, il devrait avoir accusé un taux d’exécution de 60% mais n’est qu’à 30% à ce jour.

 Le coordonnateur du chantier, Benjamin Bamogo justifie le retard par les problèmes d’ordre financier. « L’obstacle, c’est le financement qui fait qu’on n’arrive pas à aller dans le rythme prévu dans notre planning d’exécution », explique-t-il. Toutefois, il tient à rassurer que les bâtiments seront livrés le 31 décembre 2018 comme prévu.

Pour le ministre de la santé,  la construction de ce centre de cancérologie est un projet majeur au niveau du Burkina Faso.

Rendez-vous est pris pour le 31 décembre 2018

Selon lui, le centre sera une plateforme où il y aura toutes les solutions de prise en charge de cancer. Aussi ajoute-t-il,  « quand je dis toutes les solutions, ça part de la prévention, où il y aura des possibilités de dépistage au-delà de l’information, de l’éducation de la communication. Ensuite il y aura des solutions de diagnostic. Tous les éléments de la médecine nucléaire seront déployés pour poser des diagnostics certains ».

Et au ministre de poursuivre dans sa lancée : « la particularité ici, est que les spécialistes ont choisi des technologies de pointe qui n’existeront nulle part ailleurs une fois terminées. C’est ici que l’Afrique de l’Ouest formera l’ensemble des spécialistes de la lutte contre le cancer. Cette plateforme n’existera nulle part ailleurs en Afrique de l’Ouest qu’au Burkina Faso ».

Le ministre informe que la dénomination Centre de cancérologie sera changée en Institut Burkinabè du Cancer.

Priscille Jinette BANSE (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

There are 1 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre