Soutien aux FDS : Une caravane musicale pour galvaniser les troupes

1043 0

Le Collectif des artistes engagés pour la nation (CAEN) organise à partir du 3 novembre jusqu’en décembre 2018, une caravane musicale de soutien au Forces de défense et de sécurité. C’est la substance de la conférence de presse tenue le 18 octobre 2018 à Ouagadougou.

Les artistes Océan, Oskimo et Kezi ont décidé ensemble, dans un projet commun, d’unifier leur art pour galvaniser les Forces de défense et de sécurité (FDS). Sous le thème : « Défense et sécurité nationale, quelle contribution des artistes musiciens du Burkina Faso ? », le trio, vu le contexte sécuritaire actuel, entend sillonner les 13 régions du Burkina Faso pour sensibiliser les populations tout en les invitant à une « franche et bonne collaboration » avec les FDS.

Objectif : lever la méfiance entre population et FDS pour mieux vaincre « les envahisseurs barbares ». Cette caravane musicale débutera le 3 novembre prochain à la Place de Révolution à Ouagadougou et se poursuivra jusqu’en décembre 2018. Aucun itinéraire n’a été donné de façon concrète.

Alors quel sera l’approche d’un tel projet ? Les organisateurs ont confié qu’il sera mené plusieurs activités à savoir : des émissions radiophoniques, des plaidoyers auprès des autorités coutumières et religieuses ainsi que politiques, enfin des prestations et autres animations publiques pour dire « non aux attaques barbares » et « oui à la bonne collaboration entre population et FDS ».

L’idée donc de se réunir entre eux trois, n’est pas le fait du hasard. Selon ce qu’explique Ocean, chacun d’eux partageait le même idéal et comportait déjà des œuvres sonores « engagées » qui prônent la cohésion sociale. Les chansons « Terrorisme à bat » de Ocean ; « Hymne à la nation » de Kezi et « Armée nationale » ou « Coup d’Etat » de Oskimo voici les chansons phares qui serviront de chœur de sensibilisation.

Le CAEN a par ailleurs laissé entendre que d’autres artistes qui partagent la même vision et la même cause pour la défense de la patrie prendront également part à cette caravane musicale.

D’un budget prévisionnel estimé à 25 millions de Franc CFA, les trois artistes dits « engagés » ont indiqué que c’est leurs « musiques respectives qui portent et financent la caravane ». Ils n’ont pas omis de rendre hommage aux FDS, qui laissent-ils entendre, bénéficient de leur « accompagnement ».

Saga SAAGA (Stagiaire)

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre