Ghana : un journaliste dévoile un gros scandale de corruption

Le journaliste ghanéen Anas Aremeyaws Anas, a publié le lundi 7 Septembre dernier le récit de ses deux ans d’enquêtes sur les pratiques de certains juges et de l’administration judiciaire au Ghana. Ce récit  contenu sur une bande vidéo dévoile un gros scandale.

La suite après cette publicité

Il s’agit d’une bande audio de près de 500 heures d’enregistrement remise depuis 3 semaines déjà à la présidente de la Cour Suprême, Georgina Theodora Wood.

On peut y voir deux magistrats de grade supérieur et d’autres juges accepter des pots de vin et extorquer de l’argent aux parties en procès.

34 d’entre eux sont impliqués dans le scandale. Anas, le journaliste d’investigation, qui est aussi un avocat, a approché les juges en leur offrant des pots de vin afin que ses clients soient libérés.

Dans certains cas, il a fait semblant d’être un justiciable et est parvenu à les corrompre.

Ce jeudi 10 Septembre, le conseil de la magistrature qui intervient dans les affaires où des magistrats sont publiquement accusés de corruption, va entendre tous les 34 juges impliqués dans le scandale.

Les allégations de corruption dans le système judiciaire au Ghana défraient la chronique de manière récurrente, selon la BBC.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page