Mobilisation humanitaire en Côte d’Ivoire : ACF tire la sonnette d’alarme

La carte de la Côte d'Ivoire

Plus de cinq mois après la fin de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, la situation humanitaire semble toujours préoccupante dans certaines zones du pays. Quelque 300 000 personnes restent déplacées et 170 000 sont toujours réfugiées au Liberia voisin, selon Action contre la faim (ACF) qui a lancé ce mardi 27 septembre un cri d’alarme.

La suite après cette publicité

Selon cette ONG française, même « si la situation humanitaire est stabilisée, les besoins vont perdurer ». Et il y a nécessité d’une mobilisation continue des acteurs internationaux, en vue de soutenir la période de transition dans un pays qui semble se redynamiser.

ACF aurait besoin de 7 millions d’euros (plus de 4,5 milliards de FCFA) pour assurer un programme dans l’Ouest du pays jusqu’à fin 2012. « L’absence de mobilisation pour cette transition peut être un facteur de déstabilisation » du pays, a prévenu M. Taillandier, responsable géographique en charge du pays à ACF.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page