Sénégal: La condamnation à perpétuité confirmée pour Hissène Habré

1445 0

L’ex-président tchadien Hissène Habré condamné en 2016 à la prison à vie a été définitivement fixé sur son sort ce jeudi 27 avril 2017 avec la confirmation de ce verdict rendu public en appel devant un tribunal spécial africain siégeant à Dakar. Hissène Habré purgera sa peine au Sénégal ou dans un autre pays de l’UA.

Ce jugement confirme un autre  en première instance rendu en mai 2016 par les Chambres africaines extraordinaires (CAE). Ce tribunal avait été créé en vertu d’un accord entre l’Union africaine (UA) et le Sénégal, point de chute d’Hissène Habré après avoir été renversé en décembre 1990 par l’actuel président tchadien Idriss Deby Itno.

Son procès était le premier au monde dans lequel un ancien chef d’Etat est traduit devant une juridiction d’un autre pays pour violations présumées des droits de l’homme.

Selon une commission d’enquête tchadienne, le bilan de la répression sous le régime d’Hissène Habré de 1982 à 1990 a coûté la mort à environ 40.000 personnes.

Hissène Habré, 74 ans, a, toutefois, été blanchi pour les accusations de viol.

« Depuis plus de 26 ans, je travaille pour que Habré soit condamné pour les crimes qu’il a commis. Aujourd’hui, je suis enfin en paix. J’espère que tous les dictateurs en Afrique ont compris le message – personne n’est au-dessus des lois ! », a réagi Souleymane Guengueng, président d’une association de victimes, détenu pendant plus de deux ans par la Direction de la Documentation et de la Sécurité (DDS, police politique du régime Habré).

« Cette décision envoie un message fort : l’époque où les tyrans pouvaient brutaliser leur peuple, piller les richesses de leur pays puis s’enfuir à l’étranger pour profiter d’une vie de luxe, touche à sa fin. Ce jour restera gravé dans l’Histoire comme étant celui où un groupe de survivants déterminés l’a finalement emporté sur leur bourreau », a commenté le juriste américain Reed Brody, qui travaille avec les victimes depuis 1999 et a assisté à toutes les étapes du procès depuis son ouverture, la condamnation définitive de Hissène Habré. Pour lui, la condamnation définitive de l’ex-président Tchadien « représente une immense victoire pour les victimes tchadiennes ».

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: VOA 

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

Musique : Nabalum se dévoile

Posted by - 26 septembre 2016 0
Nabalum, jeune artiste burkinabè a fait sa première scène ce 24 septembre 2016, à l’occasion de la rentrée culturelle de…