Côte d’Ivoire : la SIR va reprendre ses activités

La Société ivoirienne de raffinage (SIR) vient de recevoir 320 millions de dollar américains soit environ 160 milliards de F CFA sous forme de prêt. Cette manne accordée à la société par l’African Export-Import Bank (Afreximbank) va lui permettre de sécuriser son approvisionnement en brut et de relancer ses activités.

La suite après cette publicité


Créée le 3 octobre 1962 par le gouvernement ivoirien avec le concours de groupes pétroliers internationaux, la SIR, avec une capacité de traitement de 100 tonnes/heure en temps normal, était contrainte de cesser temporairement en février dernier ses activités parce que ne pouvant plus s’approvisionner en brut du fait des sanctions nées de la crise postélectorale (sanctions de l’Union européenne et fermeture des banques ivoiriennes à capitaux privés).
La Société ivoirienne de raffinage est la 1re entreprise de Cote d’Ivoire en chiffre d’affaires depuis plusieurs années. Elle possède deux unités traditionnelles de distillation atmosphérique et l’un des deux hydrocraqueurs d’Afrique.

Source : Les Afriques

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page