Saïd Djinnit sur le Mali : « Nous donnons la priorité au dialogue »

Saïd Djinnit, représentant spécial du SG de l’ONU pour l’Afrique de l’ouest (Ph : onutogo.org)

Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, estime que la voie du dialogue doit être prioritaire parmi les solutions envisagées pour la sortie de crise au Mali.

La suite après cette publicité

« Aux Nations unies, nous pensons que toutes les options, les voies du dialogue notamment, doivent être exploitées pour essayer de résoudre le problème malien de façon pacifique », a-t-il dit, selon la communication de la Présidence du Faso, au sortir d’une audience avec Blaise Compaoré, médiateur de la CEDEAO dans ladite crise.  « Nous donnons la priorité au dialogue », a-t-il ajouté, informant  qu’il a eu l’occasion de lancer un appel au dialogue aux différentes parties maliennes.

Cependant, cette priorité est limitée dans le temps et  l’intervention militaire n’est pas écartée, à son avis. En effet,  « nous souhaitons que ce dialogue ait lieu le plus rapidement possible », a-t-il déclaré.

Le représentant spécial du SG de l’ONU a été reçu au palais de Kossyam ce mardi 13 novembre 2012 pour discuter de la crise malienne avec le médiateur et faire le point des rencontres qu’il a eues avec les acteurs politiques maliens.

 

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page