JNP 2013: Gouvernants et acteurs du monde rural cherchent des solutions aux crises alimentaires

Les fora de la 16ème Journée nationale du paysan (JNP) se sont ouverts, le jeudi 25 avril 2013, à Banfora, dans la Région des cascades en présence de membres du gouvernement. Du 25 au 27 avril 2013, les acteurs du monde rural et les autorités vont ainsi discuter en vue de trouver des solutions aux crises alimentaires au Burkina Faso et à la résilience des populations.

La suite après cette publicité

« Sécurité alimentaire et résilience  des populations : enjeux et défis », c’est sous ce thème que se tient à Banfora la 16ème Journée nationale du paysan  (JNP).  Pour le Ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire, Président de la 16ème JNP, Mahama Zoungrana,  cette édition intervient dans un contexte où les conséquences de la hausse des prix des produits alimentaires, la dégradation des moyens d’existence des populations  les plus vulnérables et la tendance déficitaire de la balance commerciale sont encore perceptibles. Cette situation affecte, de son avis, la sécurité alimentaire et la stabilité de notre économie nationale. « La JNP est un cadre idéal d’échanges entre son Excellence Monsieur le Président du Faso  et l’ensemble des acteurs du monde rural, en vue de trouver des solutions  à leurs préoccupations communes », a soutenu le ministre Zoungrana.

Le maire de la commune de Banfora, Alexis  Bahona Soulama  a loué la clairvoyance  de la vision  qui  a œuvré à l’institutionnalisation de cette manifestation au profit de l’ensemble du monde rural, poumon de notre économie.  Pour lui, avec la forte dépendance des populations rurales aux ressources naturelles, leur faible capacité  technologique, la fragilité des écosystèmes, il est impératif de conjuguer les efforts dans l’optique d’adapter les communautés  et leur permettre de rebondir après les chocs devenus récurrents.  

C’est donc sur le Thème : «Quelles stratégie de renforcement de la résilience des populations face aux changements climatiques, en vue d’assurer une sécurité alimentaire durable ? », que c’est ouvert le premier forum de la JNP. Selon le maire de Banfora, les décennies futures seront marquées par des effets négatifs sur la production, dûs aux changements climatiques. Il est donc urgent, de son avis, d’accroître à grande échelle la capacité d’adaptation de notre agriculture aux tendances climatiques à long terme et une variabilité de plus en plus forte. En plus du premier forum, des ateliers sectoriels se sont tenus notamment le forum sur les questions environnementales et de développement durable,  sur les ressources animales et halieutiques et  celui sur l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire a invité chaque acteur a joué son rôle  dans un esprit coopératif, de partenariat et de complémentarité d’actions pour l’atteinte des objectifs pour une sécurité alimentaire durable. Les échanges du monde rural avec  le Président du Faso sont prévus pour le 27 avril 2013 dans la« cité du Paysan noir ».

Source: Service d’information du Gouvernement

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page