Le jumelage Aukrug-Sien donne naissance à un CSPS

Le village de Sien dans la province du Nayala dispose depuis le vendredi 26 août 2016, d’un Centre de santé et de promotion social (CSPS). Cette infrastructure sanitaire a vu le jour grâce à l’amitié qui lie ce village à la ville d’Aukrug en Allemagne.

La suite après cette publicité

En 2012,  Hella  Kohlmeyer, une Allemande, dont la ville, Aukrug est jumelée au village de Sien, y passa une année (2012 à 2013) à partager le quotidien des habitants de cette localité. Au cours de son séjour, deux écoliers meurent des suites de paludisme et par manque de soins. Horrifiée par cette situation, Hella entreprend des actions en vue d’offrir à Sien, un CSPS. Trois ans après, c’est une réalité.

Ce vendredi 26 août 2016 à la cérémonie d’inauguration, c’est la joie qui se lisait sur tous les visages à Sien. Maria Kobiané, mère de deux gamins qui bravait le mauvais était des routes pour se rendre soit à Fankélé ou à Zouma pour soigner ses enfants, accueille avec grand sourire cette infrastructure sanitaire dans son village.

Composé d’une maternité, d’un dispensaire, d’un centre d’observation et des logements pour personnel soignant, cette infrastructure sanitaire est le fruit du jumelage entre le village de Sien et la ville de Aukrug en Allemagne. Une amitié vieille de 23 ans.

La coupure symbolique  du ruban
La coupure symbolique du ruban

Parmi les plus heureux ce jour, il y avait Sow Sophie, ancienne ambassadrice du Burkina en Allemagne, native du village et grâce à qui ce jumelage a été rendu possible, mais aussi Hellla Kohlmeyer de la ville de Aukrug.

 Elle dont le séjour à Sien lui a permis de se rendre compte de la nécessité d’un centre de santé dans ce patelin. En compagnie de cinq autres Allemands d’Aukrug, Hella a exprimé toute sa joie d’avoir fait œuvre utile.

Le président de l’association pour le développement de Sien (ADESI) porte-flambeau du jumelage entre les deux localités a joint sa voix à celle du maire de Toma, le parrain de la cérémonie pour saluer la haute générosité des Allemands qui a permis le financement de ce joyau d’une valeur de près de 100 millions de F CFA.  Ils ont aussi pris l’engagement d’œuvrer pour le bon fonctionnement du CSPS.

Quant au Directeur de cabinet du ministère de la santé, Issouf Traoré, il  a saisi l’occasion pour présenter les deux agents de santé affectés à ce CSPS avant d’inviter l’ensemble de la population à fréquenter et surtout prendre soin de l’infrastructure sanitaire de Sien par un comportement citoyen.

Merveille Kapidgou

Correspondant de Burkina24 à Nouna

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page