Présomption de détournement de fonds à la Police : Les révélations d’un élément de la CRS

N’ayant pas eu accès au micro dans la salle, lors de la rencontre avec le ministre de la sécurité le 18 avril 2017, c’est dehors, sous un nimier, qu’un policier nous relate les conditions de vie de ses collègues tout en exposant les cas « de détournements » de leurs frais de mission. Le policier rassure qu’ils rempliront leur rôle républicain. Mais pour ce qui concerne les services payés dit-il, « tant qu’il n’y aura pas de contrat authentique, aucun service privé ne sera fait ».

PS : Pour des raisons de protection des sources, Burkina 24 a modifié la voix de l’élément de la Police

Lire les articles sur la grogne des policiers au Burkina 

Ignace Ismaël NABOLE

La suite après cette publicité

Burkina 24

publicite


publicite

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page