Niger : Les groupes terroristes multiplient les enlèvements contre rançons

La nouvelle trouvaille des groupes terroristes qui pullulent dans la région de Diffa, ce sont les enlèvements de personnes contre rançons. Ainsi, 11 personnes ont été enlevées dans le village de Toumour dans la nuit du mercredi 29 mai. Les terroristes en font leur prédiction après leurs nombreuses débâcles face aux soldats  de la Force multinationale mixte composée du Tchad, du Niger, du Cameroun et du Nigeria.

La suite après cette publicité

Selon plusieurs sources citées par RFI, des hommes armés s’en sont pris à deux familles dans la nuit du mercredi 29 mai 2019 et enlevé 11 personnes, 8 femmes et 3 hommes, dont un marabout, réfugié depuis un certain temps à Toumour au Niger après avoir fui son village dans la partie nigériane. Ce dernier sera par la suite abattu.

Cet enlèvement porte à vingt, le nombre de personnes enlevées en un mois dans cette zone longue de 300 kilomètres de frontières séparant Diffa de la partie nigériane, et difficile à écumer pour les soldats de la force multinationale mixte.

Les responsables de cette force militaire ont récemment indiqué avoir multiplié les frappes aériennes et les opérations terrestres dans le périmètre du lac Tchad où règnent les résistants terroristes.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page