Ouaga FM célèbre ses 20 ans d’existence

La radio Ouaga Fm a 20 ans ce mercredi 2 octobre 2019. Pour célébrer cet anniversaire, elle a organisé une cérémonie dans ses locaux à Ouaga 2000.

La suite après cette publicité

1999-2019. Cela fait 20 ans que « La radio de toutes les générations » émet. Ouaga Fm émet, en effet, 24h sur 24 et en simultané à Ouagadougou et à Bobo Dioulasso. Elle est une filiale d’Edifice Group dont Joachim Baki est le promoteur.

A ses débuts, la radio se voulait musicale. Mais, elle est aujourd’hui un média généraliste. « Nous faisons 60% comme des sessions d’informations et 40% musical », a indiqué Daniel Zongo, directeur général de Ouaga Fm.  Ces 20 ans d’existence se veulent également une occasion de réflexion et de perspectives pour les années à venir.

« Au-delà des festivités, c’était un temps de réflexion pour nous.  Actuellement, on connait une profonde mutation économique et culturelle avec l’introduction de l’ère du numérique. Donc, la radio doit pouvoir trouver ses pas dans cette nouvelle dynamique. Pour nous aujourd’hui, c’est faire en sorte que dans une dizaine d’années, dans 20 ans encore, qu’on trouve une radio beaucoup plus solide, une radio intégrée, une radio qui crée la proximité avec ses auditeurs », foi de Daniel Zongo.

Pour créer cette proximité, Ouaga Fm organise des jeux chaque année, selon son directeur général, à l’intention des meilleurs auditeurs.

« Nous étions parmi les rares journalistes du Burkina dans les médias privés »

« Ouaga Fm prend à cœur son rôle de citoyen, au-delà de cette mission de donner l’information. Nous tentons aussi de récompenser, chaque année, des femmes qui se sont révélées battantes. Nous essayons aussi d’organiser des jeux. C’était vraiment symbolique pour nous », a affirmé le DG.

La direction, dans le temps, s’était engagée à fournir aux employés les moyens nécessaires pour travailler, a laissé entendre celui qui se présente comme premier journaliste de la Maison. Il s’agit de Abdoul Azize Bamogo, ancien Rédacteur en chef à Ouaga Fm.

« Nous étions parmi les rares journalistes du Burkina dans les médias privés à avoir un statut bien en place, un salaire, une déclaration à la caisse. Il y avait aussi les moyens au niveau de la technologie, les micros. Vraiment, c‘était des outils numériques qu’ils nous avaient donnés, un studio en bonne et due forme qui permettait aux gens de faire leur travail dans de bonnes conditions », a-t-il confié.

L’homme a, par ailleurs, un message à l’endroit des entrepreneurs évoluant dans le domaine des médias. « C’est bon que les porteurs de projet de médias aient en tête qu’ils doivent doter leurs collaborateurs de moyens s’ils veulent que ces gens-là fassent un bon travail », a plaidé Abdoul Azize Bamogo.

La célébration des 20 ans de « La radio de toutes les générations » a été marquée par une visite des locaux dont un nouveau studio. Cette célébration est placée sous le parrainage de Moustaphe Laabli Thiombiano. 

Eliette ZOUNGRANA (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page