Burkina Faso : Les femmes de Kalenga bénéficient de deux moulins à énergie solaire

Les femmes de Kalenga ont reçu leur cadeau de 8-Mars ce jeudi 11 mars 2021. En effet, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a offert deux moulins aux femmes de la localité. Un geste qui vise à soulager les peines des femmes. Les deux moulins fonctionnent avec l’énergie solaire.

La suite après cette publicité

C’est toujours le 8-Mars du côté de Kalenga. En cette journée, les femmes du village de Kalenga dans la région du Centre-Sud ont vu une de leurs tâches allégée. Le PNUD a procédé à une remise de deux moulins à l’énergie solaire aux « braves femmes » du village.  Un don qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de micro financement du fonds pour l’environnement mondial. C’est un projet qui consiste à mettre à la disposition des femmes de Kalenga deux moulins solaires afin qu’elles puissent générer des revenus pour réinvestir dans l’environnement.

Selon la Team leader environnement et énergie du PNUD, Clarisse Coulibaly, le programme porte un regard sur les questions environnementales. « Ce projet est mis en œuvre pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des femmes. En mettant en place des moulins solaires, c’est aussi une façon de réduire la consommation de gasoil et  la dégradation des ressources naturelles. C’est une façon également de participer à la conservation de l’environnement », a indiqué Clarisse Coulibaly.

« C’est une véritable joie de voir ces moulins »

« Désormais, il faut que ça soit la prospérité qui ait un visage féminin »

A terme, l’objectif est d’amener les femmes à quitter  la situation de pauvreté. Elles seront donc au cœur de la gestion de ces deux moulins. Selon  le coordonnateur national du projet, Noël Compaoré, mettre les femmes au-devant des choses devra permettre de donner un second souffle au projet même après sa clôture. « On s’est dit que pour un projet qu’on finance, il faut qu’il continue  à la fin de notre financement. C’est dans ce sens que nous avons les moulins solaires qui vont générer des fonds que les femmes vont utiliser encore », a-t-il dit. Un comité de gestion a été alors mis en place.  

Du côté des premiers responsables de la région, la venue de ces deux moulins est un « grand soulagement » pour les femmes. « Ça va permettre aux femmes d’être plus opérationnelles et sortir de la pauvreté », a déclaré le gouverneur de la région du Centre-Sud, Josiane Zoungrana/Kabré. A travers l’installation de ces deux moulins, les femmes auront plus de temps pour mener d’autres activités de l’avis de la première responsable de la région.

Cette cérémonie de remise officielle des deux moulins a eu comme parrain le directeur général de l’Agence Nationale d’Appui au Collectivités Territoriales (ADCT), Bruno Dipama. Selon ses dires,  c’est une bataille contre la pauvreté qui est engagée. « Nous sommes engagés dans cette bataille pour dévisager la pauvreté. Désormais, il faut que ça soit la prospérité qui ait un visage féminin », a-t-il laissé entendre.

 Il faut retenir que ces deux moulins qui fonctionnent à l’énergie solaire sont une première au Burkina Faso. Pour les femmes de Kalenga, ce sont des « sentiments de joie et de gratitude » qui ont été transmis. Selon Mamounata Ouédraogo, la coordonnatrice nationale du réseau pour la promotion et l’autonomisation de la femme, « c’est une véritable joie de voir ces moulins ». Elle appelle par ailleurs ses sœurs à s’impliquer dans la gestion du « joyau » pour le préserver en bon état et donner la chance à d’autres de bénéficier de telles réalisations.

Basile SAMA

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page