Sécurité au Burkina Faso : Le CERFI en conclave pour proposer des solutions

Le ministre des ressources animales et halieutiques, Dr Tegwendé Modeste Yerbanga, a ouvert dans la matinée de ce dimanche 5 septembre 2021, le séminaire national du Centre d’Etudes, de Recherches et de Formations Islamiques (CERFI) à Manga, dans la région du Centre-Sud. Ce séminaire de quatre jours se veut un cadre de réflexion des acteurs sur les questions sécuritaires au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

Placée sous le thème « Eduquer et former dans un contexte d’insécurité », ce séminaire sera un cadre de réflexion des acteurs du CERFI. Venus  de toutes les 13 régions du pays, les participants auront pour tâche de trouver des solutions en vue d’améliorer la situation sécuritaire dans notre pays, informe le ministère en charge des ressources animales.  

Pour y arriver, le CERFI veut compter sur l’éducation et la formation, socles d’un développement harmonieux et durable, indiquent les services de communication du ministère.

Patron de ce séminaire, Dr Tegwendé Modeste Yerbanga, ministre en charge des ressources halieutiques, a salué l’initiative du CERFI. Selon lui, le thème cadre bien avec les engagements du Président du Faso, qui fait de la lutte contre l’insécurité, une priorité « absolue » de sa gouvernance. Le ministre a donc encouragé les séminaristes à participer activement aux différentes réflexions en lien avec le thème.

Il leur a rassuré que les solutions qu’ils proposeront à l’issue de ce séminaire pour lutter contre l’hydre terroriste seront transmises à qui de droit pour une prise en compte dans la nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme dans le pays. 

En outre, Dr Tegwendé Modeste Yerbanga a profité de l’occasion pour donner une communication sur le sous-secteur de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture. Convaincu qu’il s’adresse à un corps d’enseignants,  le patron du ministère entend leur donner toutes les informations nécessaires dans le sous-secteur de l’élevage afin de les encourager à embrasser ce secteur et de créer de la richesse pour l’économie nationale

A ce propos, il  a lancé un concours de plan d’affaires au profit des séminaristes. Le service Communication indique également  que les meilleurs projets bénéficieront de crédits du Fonds de Développement de l’élevage (FODEL) pour la réalisation de leurs projets.

Les participants ont salué la démarche du Ministre. Pour eux, cette communication va éclairer leur lanterne et leur ouvrir des opportunités d’entrepreneuriat.

Il faut noter que le rendez-vous pour la remise officielle des chèques aux bénéficiaires est annoncé pour les mois à venir. 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page