Burkina Faso : « Santé en entreprise » veut endiguer les maladies transmissibles et non transmissibles en milieu professionnel

« Accélérons le mouvement avec le secteur privé pour promouvoir la santé au Burkina Faso », c’est autour de ce thème que s’est tenue la table-ronde de lancement du programme « caravane santé Afrique-Burkina Faso » organisée par l’ONG française Santé en entreprise le mardi 15 mars 2022 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

La « caravane santé en Afrique » est un programme qui intervient dans cinq pays africains dont le Burkina Faso. Il a pour but principal de pousser le partenariat public-privé à travers la protection sociale des employés en impliquant des entreprises et des fondations dans des projets collaboratifs afin d’agir contre les maladies transmissibles.

A savoir le SIDA, la tuberculose, le paludisme ainsi que les maladies non transmissibles : diabète, hypertension et anémie. La caravane ne concerne que les employés et les familles des entreprises qui ont souscrit au programme. Des communautés environnantes peuvent aussi bénéficier des services du programme sur demande d’une fondation ou d’une autre organisation en faveur de celles-ci.

Erick Maville, directeur général de Santé en entreprise

« On a une possibilité d’adapter les campagnes en fonction du panel des maladies et aussi surtout en fonction des cibles qu’on vise », a précisé le directeur général de Santé en entreprise, Erick Maville.

Il a restitué que les deux premières campagnes organisées l’année écoulée au Burkina Faso ont permis de dépister plus de 15 000 personnes. C’est au regard de ces chiffres que l’ONG, comme l’admet son premier responsable, a opté pour la structuration du programme afin d’enrôler plus de personnes.

Dépister 10 000 personnes

Pour y parvenir, Santé en entreprise prévoit six caravanes à travers le pays tout au long de cette année avec un objectif de dépister au moins 10 000 personnes. Le choix des entreprises se fait en fonction des partenaires, précise Erick Maville. Les entreprises choisies apportent une participation financière ou matérielle à l’ONG.

Les participants à la table-ronde

« Les entreprises contribuent financièrement. J’ai mentionné l’année dernière, c’est avec le soutien de la Société générale qu’on a pu déployer les deux premières campagnes. Et on a d’autres qui vont se joindre.

On demande aux entreprises de participer financièrement et on leur demande aussi de participer à travers des dons par exemple des matériels. On a des entreprises qui nous donnent du matériel pour faire le dépistage et des consommables », a apostillé Erick Maville.

Le kit antipaludéen

En dehors de la caravane, il y a le kit de prévention antipaludéen dont l’unité d’assemblage sera installée à Ouagadougou, informe le directeur général de Santé en entreprise. Par cette initiative l’ONG compte distribuer plus de 30 000 kits antipaludéens cette année. Le kit contiendra une moustiquaire imprégnée d’insecticide et une lotion contre les moustiques. L’obtention du kit n’est pas gratuite. Il va falloir débourser 6 500 FCFA pour l’avoir.

Moussa Diané, chef de département de la responsabilité sociale de l’entreprise à la Société général du Burkina

Moussa Diané, chef du département de la responsabilité sociale de l’entreprise à la Société générale Burkina Faso a fait savoir que depuis 2017, ce volet fait partie des axes prioritaires de leur structure. La Société générale, à en croire, Moussa Diané a signé une charte pour travailler à l’éradication de la tuberculose en milieu professionnel.

Il a indiqué qu’au cours de la table-ronde, ils ont eu l’opportunité d’échanger avec d’autres partenaires qui sont dans le secteur de la nutrition. Les échanges ont porté également sur d’autres types de maladies souvent négligées par les populations.

En rappel, la caravane a commencé mais elle débutera officiellement le 21 avril 2022. Elle concernera notamment le paludisme et la tuberculose.

Willy SAGBE

Burkina24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page