La population mondiale vient de dépasser la barre de 8 milliards d’habitants selon l’ONU à la COP 27

publicite

La population mondiale dépasse à compter de ce mardi 15 novembre 2022, les 8 milliards d’habitants, selon l’estimation des données actualisées des Nations unies, qui y voit « un important jalon du développement humain » et un rappel, en pleine COP27, de « notre responsabilité partagée de prendre soin de notre planète ». Selon cette même estimation, l’Inde dépasserait en 2023 la Chine en tant que pays le plus peuplé du monde. 

La suite après cette publicité

Selon l’estimation officielle des Nations unies (ONU), la population mondiale a franchi la barre des huit milliards ce mardi 15 novembre 2022, alors que les habitants n’étaient encore que 2,5 milliards en 1950 et moins d’un milliard dans les années 1800. Elle n’a mis que douze ans pour passer de 7 à 8 milliards.

Mais, signe de son ralentissement démographique, il lui faudra environ quinze ans pour atteindre les 9 milliards en 2037. L’ONU projette un « pic » à 10,4 milliards dans les années 2080 et une stagnation jusqu’à la fin du siècle.

Alors que « nous anticipons la naissance du huit milliardième habitant de la Terre », c’est « un rappel de notre responsabilité partagée de prendre soin de notre planète et un moment pour réfléchir sur les points où nous ne respectons toujours pas nos engagements les uns envers les autres », note dans un communiqué le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, sans citer de cas concrets.

C’est aussi « l’occasion de célébrer notre diversité, de reconnaître notre humanité commune et de nous émerveiller devant les progrès de la santé qui ont prolongé la durée de vie et réduit considérablement les taux de mortalité maternelle et infantile », a précisé le chef de l’ONU.

Des chiffres mondiaux qui masquent une immense diversité démographique. Ainsi, plus de la moitié de la croissance de la population d’ici 2050 viendra de seulement 8 pays selon l’ONU : République démocratique du Congo (RDC), Égypte, Éthiopie, Inde, Nigeria, Pakistan, Philippines et Tanzanie. Et à la fin du siècle, les trois villes les plus peuplées au monde seront africaines : Lagos, au Nigeria, Kinshasa, en RDC, et Dar es Salaam, en Tanzanie. L’ONU avait fait ses prévisions depuis le 22 juillet 2022 à travers un tweet de son secrétaire général, Antonio Guterres.

Source : Le point

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page