Michel Koala : Ce jeune entrepreneur aux multiples casquettes !

publicite

Pawentaore Michel deuxième jumeau Koala est un jeune homme ambitieux et plein de dévouement. Il le démontre à travers les actions qu’il mène au quotidien et arrive à se démarquer parmi tant d’autres. En seulement 04 ans, il a pu se forger une réputation dans le milieu évènementiel en prouvant l’efficacité de sa stratégie de mobilisation. À plusieurs reprises, il a réussi à rassembler à lui seul des milliers de personnes pour des évènements du showbiz et du gospel. Pourtant titulaire d’une licence en informatique, Michel n’arrive pas à résister à l’appel de sa véritable passion qui est la communication. Quelques années plus tard, il devient le premier responsable de GENESE GROUPE INTERNATIONAL (GGI), une entreprise agissant dans l’informatique, dans la communication, dans l’événementiel et surtout dans l’humanitaire. Il adore relever les défis et le prochain qu’il s’est fixé est de rassembler quinze mille personnes au prochain événement qu’il organise avec son équipe, une croisade prévue du 20 au 22 Octobre 2023 à Bobo-Dioulasso. A la découverte d’un personnage inspirant et intrigant à la fois… Lisez ! 

La suite après cette publicité
Michel Kaola, en compagnie de la star guinéenne Grand P

Comment êtes-vous arrivé dans le showbiz ?

Michel Koala : Je me passionne pour de grandes choses depuis mon enfance. De grands rêves m’animent  et de grands projets me motivent. Je suis conscient que pour arriver au bout de mon objectif, je dois apprendre des autres et apprendre aussi à me construire.

J’intègre le milieu de la politique à l’âge de 23 ans et par mon hargne, je réussis à prouver que je suis plus que prêt à poser un édifice dans l’histoire politique de mon pays. M’investir dans le milieu de l’évènementiel est alors nécessaire pour atteindre mon but.

Comment faites-vous pour concilier plusieurs responsabilités à la fois ? (PDG d’entreprise, communicant, informaticien, protocole, acteur culturel, politicien…)

Michel Koala : Il faut tout d’abord être très bien organisé. Je gère mon temps en fonction de mon programme établi. Je dégage un certain nombre d’heures suffisantes pour mes activités personnelles et professionnelles. Je me procure aussi plusieurs conseils et des encadrements venant de mon mentor ainsi que de mon entourage. 

Michel Koala et l’artiste chanteur KS Bloom 

Dans l’évènementiel, vous êtes plus actif sur le gospel ainsi que les grandes manifestations chrétiennes.  Pourquoi ce choix ? 

Michel Koala : Je préfère l’événementiel chrétien car pour toute mission chrétienne, c’est d’impacter positivement pour la Gloire de Dieu. Rassembler le peuple de Dieu autour de l’essentiel qui est la croix, et taire nos divergences. Créer des cadres d’expressions et d’épanouissement sains et édificateurs pour la jeunesse. C’est ce qui constitue entre autres la grande passion qui m’anime dans ce milieu.

Vous avez été candidat aux élections législatives de 2020, quelles sont vos motivations et convictions en intégrant la sphère politique burkinabè ?

Michel Koala : Je pense que nous sommes tous responsables de la construction de notre patrie et je préfère m’investir pour orienter le pays vers des projets favorables plutôt que le laisser suivre un cours fataliste.

En 2020, à l’issue de ma première intégration politique, j’ai présenté ma candidature à l’élection législative au titre de premier titulaire dans la province du Passoré, d’où je suis ressorti avec des résultats  satisfaisants malgré les circonstances défavorables qui se présentaient au cours de la campagne électorale. Je reste convaincu de mon choix et j’espère un jour pouvoir contribuer à l’émergence de mon pays.

Quels sont les conseils que vous adressez à la jeunesse, pour davantage réussir leurs activités ? 

Michel Koala : Lorsqu’on se fixe un objectif élevé à atteindre, il faut toujours se donner des moyens à atteindre car tout ce que l’esprit humain conçoit et croit, il peut l’obtenir. Pour réussir, vous allez devoir apprendre à ignorer certaines formes de distraction. Les hommes qui réussissent font des sacrifices, car pour avoir certaines choses, il faut en sacrifier d’autres. Nul ne peut réaliser son rêve sans passer à l’action. 

Lire aussi 👉👉 Keurby, la nouvelle « princesse » de l’humour au Burkina Faso

Interview réalisée par Ariane Jessica BASSOLE

Pour Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page