Commune de Ouagadougou : Les plans guides de Boulmiougou et de Cissin en atelier d’approbation

publicite

Les plans guides des deux centralités secondaires connectées de Boulmiougou et Cissin ont fait l’objet d’un atelier d’approbation et de diffusion, le Jeudi 25 janvier 2024. Ledit atelier s’est tenu dans l’optique d’élaborer un référentiel de voiries qui va permettre de concevoir des projets d’infrastructures cohérentes dans une logique d’ensemble.

La suite après cette publicité

La commune de Ouagadougou et ses partenaires techniques ont élaboré les plans guides de Cissin et de Boulmiougou, et procédé à la révision du référentiel des voiries.

Cette action se situe dans le cadre du Plan d’Occupation des Sols, (POS), la Commune de Ouagadougou s’est engagée dans une démarche progressive visant la mise en place d’une politique locale et la mise en œuvre d’actions de rééquilibrage de son territoire en termes d’infrastructures de transport et de déplacements urbains, d’organisation et de structuration de la ville, de renforcement de ses fonctions urbaines.

Solimane Hamed Ouattara, directeur générale de l’urbanisme, de la viabilisation et la topographie, représentant du ministre en charge de l’urbanisme

Selon les initiateurs du projet, ce plan guide vise à guider les choix en termes de priorisation, de programmation des investissements, de conception architecturale ou technique des équipements et s’assurer que cela est fait dans une logique d’ensemble. Le référentiel de voiries destiné aux quartiers de Cissin et de Boulmiougou de la ville de Ouagadougou fait suite aux plans guides de celui du Grand Est et de Tampouy.

« Il faut dire que la commune de Ouagadougou connait une forte congestion de son centre-ville, comme nous le savons tous. Et pour ce faire, la commune s’est dotée d’un outil de planification très important qui est le plan d’occupation des sols qui a eu donc à définir cette centralité dans la ville. 

L’idée c’est de pouvoir donc désengorger le centre-ville en polarisant un certain nombre d’activités et d’équipements au niveau de ces périphéries. Et pour ce faire, il y a lieu, donc qu’on puisse réaliser la voirie, afin donc que ces centralités-là puissent interagir. C’est à dire puissent être reliées de façon cohérente. Et aussi fluidifier la mobilité dans la ville de Ouagadougou » a déclaré Solimane Hamed Ouattara, directeur générale de l’urbanisme, de la viabilisation et la topographie, représentant du ministre en charge de l’urbanisme.

Ce référentiel de voiries constitue un outil de dialogue et d’aide à la décision pour concevoir et prioriser les projets d’infrastructures viaires d’après Djibril Youmandia Touayeni, directeur de l’agence municipale des grands travaux.

Djibril Youmandia Touayeni, directeur de l’agence municipale des grands travaux

« Il permettra en outre de situer la fonction de chaque section de voirie, dans le système de mobilité globale, en cohérence avec le document d’urbanisme », a-t-il ajouté. En substance cet atelier est donc l’occasion d’améliorer les plans guides de ces deux quartiers qui permettront de garantir une planification urbaine cohérente du Grand Ouaga.

Abdel BARRO (Stagiaire) 

Burkina 24  

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page