Les 24 faits qui ont marqué le sport burkinabè en 2016

4574 0

S’il y a un évènement qui a marqué le monde sportif en 2016 au Burkina, c’est bien la qualification de l’équipe nationale du Burkina à la CAN 2017 compte tenu des conditions de qualification et des différents remous qui ont marqué cette qualification. L’année 2016 a été marquée par plusieurs succès pour le sport burkinabè avec le maillot jaune remporté au tour du Faso par Harouna Ilboufo mais malheureux tel le décès de l’ancien international Ben Idriss Dermé sur le terrain, des échecs avec, par exemple, la défaite du boxeur burkinabè Alexis Kaboré dit Yoyo.

1- La qualification des Étalons à la CAN 2017

C’est jusqu’au bout du suspens, comme en 2012 face à la Centrafrique, que les Etalons se sont qualifiés pour les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. Alors qu’ils menaient par 1 à 0, les Etalons se font rejoindre au score (1-1) sur penalty pendant une pluie battante. L’entrée en jeu de Banou Diawara permet aux Etalons permet aux hommes de Duarte d’être à la tête de leur groupe. Les Etalons iront à cette compétition sans leur portier Daouda Diakité. Mais le malheur faisant le bonheur des autres, Hervé Kouakou Koffi en a profité pour révéler son talent.

2- Harouna Ilboudo remporte le Tour du Faso 2016

Il n’était pas le plus attendu mais Harouna Ilboudo a remporté l’édition 2016 du tour cycliste international du Faso après les 10 étapes. Le Burkinabè a su résister à ses adversaires malgré une seconde de retard avec son poursuivant le Français Vincent Graczyk. Un exploit ! Le dernier remporté par Abdoul Aziz Nikièma remontait à 2013. L’équipe d’Erythrée, comme à l’édition 2015, a dominé les victoires d’étapes. Le Maroc était absent pour défendre son titre.

3Le retour de Paulo Duarte

Paulo Duarte a signé son retour à la tête de l’encadrement technique du Burkina en remplacement de l’Allemand Gernot Rohr. Bien que n’ayant jamais passé les phases de groupe, le Président de la FBF Sita Sangaré et son équipe ont encore fait confiance au technicien portugais qui a réussi à qualifier les Etalons à la CAN 2017. Avec lui, les Etalons sont en tête de leur groupe les éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018. Le retour de Paulo Duarte a créé la polémique compte tenu de ses résultats mitigés lors de son premier passage au Burkina.

4-Sita Sangaré réélu à la tête de la FBF

Sita Sangaré a été réélu président de la Fédération burkinabè de football (FBF) à l’issue d’une campagne marquée par des tumultes avec des démissions dans son propre camp. Son ancien secrétaire général Bertrand Kaboré était candidat contre lui. Le rejet de la candidature du président du conseil d’administration (PCA) du RCK a suscité des peurs de sanctions de la part de la FIFA. Amado Traoré a été débouté de son recours et avait menacé de saisir les juridictions pour l’invalidation de la candidature de Sita Sangaré. Au final, Sita Sangaré a été réélu par 221 voix contre 75 pour Bertrand Kaboré.

5-Le triple sacre du Rail Club du Kadiogo

Le Rail Club du Kadiogo (RCK) entraîné par Malo Kamou a dominé le championnat burkinabè qu’il a remporté devant l’Union Sportive de Ouagadougou (USO) jusqu’au bout du suspens. Les Faucons confirment en remportant la Coupe du Faso devant l’AS SONABEL avant de remporter la super coupe AJSB contre cette même formation.

Cependant, les années passent et ressemblent pour les clubs burkinabè en campagne africaine. L’Union sportive des forces armées (USFA) s’est fait éliminer de la Coupe de la confédération après sa défaite lors de la séance des tirs face au Kwakab Marrakech. Avec un handicap de 3 à 0 au match aller, l’équipe burkinabè a su revenir à la hauteur de son adversaire au temps règlementaire. En ligue africaine des champions, le Racing Club de Bobo Dioulasso (RCK) a également quitté la compétition dès le premier tour éliminé par le Stade Malien de Bamako après une victoire de 3 à 1 au match aller et 1 à 0 au retour.

6- Yacouba Mando, meilleur footballeur du Burkina

Yacouba Mando vient d’être honoré pour la troisième fois de la saison. Il a reçu le titre le Sabot d’or 2016, le titre de meilleur joueur de la saison le vendredi 12 août 2016 à Ouagadougou. Yacouba Mando, vainqueur du championnat et de la Coupe du Faso 2016 avec le RCK, a été désigné meilleur joueur de la Fédération burkinabè de football (FBF) lors de la nuit des Lauréats le 6 août et le titre de meilleur joueur des Fasofoot Awards de John-William Somda de la télévision BF1.

8- Jérôme Tiendrébéogo désigné président de l’AJSB

Il n’y a vraiment pas eu d’élections pour désigner le nouveau président de l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB). Alors qu’il y avait trois candidats pour succéder à Alexis Konkobo qui a dirigé la structure pendant 28 ans, le bureau sortant a préféré établir un bureau dit de consensus entre les différents candidats.

9- Issoufou Lougué champion du Burkina en scrabble

Issoufou Lougué a remporté le championnat national de scrabble 2016 du duplicate en devançant au classement à l’issue des cinq rounds, le champion sortant Siaka Ouattara et Abdoul Karim Wandaogo,  tous de Bobo-Dioulasso. Sana Nitièma (défi national) et Ilboudo Rasmané (Classique) sont les deux autres champions du Burkina au scrabble. Issoufou Lougué prend d’ailleurs les commandes de la fédération après le départ de Jean-François Nignan.

10- La qualification des Étalons U20 à la Coupe du Monde de handball

Les Étalons juniors se sont qualifiés pour la Coupe du Monde des moins de 20 ans de handball en battant le Mali 26 à 24 lors de leur quatrième match le vendredi 16 septembre 2016. C’est un exploit pour l’équipe burkinabè qui se qualifie pour la première fois à cette compétition.

11- L’AS Douanes nouvelle reine du basket féminin

L’équipe de l’AS Douanes est en train d’imposer sa suprématie sur le basketball burkinabè. Pour sa première participation au jeu de la balle au panier, l’AS Douanes s’est imposé dans toutes les catégories (minimes, cadettes, juniors et séniors). Chez les grandes, cette équipe met fin à la domination de Basket Athlétique Club/ Vision Futur (BAC/VF).

12- Aristide Bancé signe à l’ASEC d’Abidjan

Aristide Bancé retourne là où il a commencé à jouer au football. L’international burkinabè a signé à l’ASEC d’Abidjan dans le championnat ivoirien. L’attaquant des Etalons qui signe un retour retentissant sur le continent confirme son statut de globe-trotter. Même si ce retour a créé des polémiques au vu sa carrure, Bancé a été désigné meilleur joueur du mois de décembre du championnat ivoirien avec trois buts inscrits.

13- Alexis Kaboré dit Yoyo battu

Le samedi 11 juin 2016, le pugiliste burkinabè Alexis Kaboré dit Yoyo a  perdu aux points son combat pour la conquête de la grosse ceinture mondiale face au Mexicain Rey Vargas. Ce combat de la catégorie des super coqs a duré 12 reprises. C’est la deuxième défaite de sa carrière, lui qui visait la ceinture mondiale. Cette défaite ressemble à une fin de carrière du boxeur burkinabè longtemps porte-flambeau de la boxe burkinabè. C’est par des défaites que Idrissa Kaboré et Nabaloum Dramane dit Boum Boum ont mis fin à leurs carrières.

14- Un footballeur burkinabè décède sur un terrain

L’international burkinabè Ben Idriss Dermé a augmenté le contingent des footballeurs décédés sur un terrain en 2016. Il s’est écroulé en deuxième période du match  opposant son club AJ Biguglia (6e division) au club de Furani. Ben Idrissa Dermé avait cinq sélections avec l’équipe du Burkina.

15- Pas de médailles aux Jeux Olympiques

Les années passent et se ressemblent pour les Burkinabè aux Jeux Olympiques. Les représentants burkinabè ont été éliminés dès les premiers tours. Rachid Sidibé en judo a perdu par Ippon alors que Thierry Ouédraogo et Angélica Ouédraogo n’ont pas passé les premières séries en natation. Parti presque blessé, Fabrice Zango, l’un des espoirs de médaille du Burkina a réalisé des performances en dessous de ce qu’il a l’habitude de faire. Il a fait un bond de 15,99m alors que son record personnel est de 16,81m.

16- Quatre médailles d’argent aux championnats d’Afrique d’Athlétisme

Le Burkina Faso a remporté quatre médailles d’argent au championnat d’Afrique d’athlétisme Durban (Afrique du Sud). Laetitia Bambara (marteau), Marthe Koala deuxième (l’Heptathlon et 100 mètres haies dames). Fabrice Zango est vice-champion au triple saut. Sept athlètes ont représenté le Burkina à ces championnats d’Afrique. Bien avant, Fabrice Zongo a remporté la médaille d’or au championnat d’Afrique universitaire avec 16,76 m en 2015.

17- Banou Diawara et Patrik Malo signent en Égypte

Les deux internationaux burkinabè anciens sociétaires de la Jeunesse Sportive de Kabylie Banou Diawara et Patrick Malo ont signé officiellement leur contrat de transfert au club égyptien de Smouha Club.   Banou Diawara, attaquant, s’engage avec le club égyptien pour quatre ans  tout comme son coéquipier Patrick Malo.

18- Rasmané Ouédraogo champion du Burkina en cyclisme

Le coureur burkinabè Rasmané Ouédraogo de l’équipe Tan Aliz a remporté l’édition 2016 du championnat national burkinabè de cyclisme en s’imposant lors d’une longue de 161,400 km le dimanche 26 juin 2016. Il succède à Seydou Bamogo le champion sortant victime d’une chute cette année. En 2015, Rasmané Ouédraogo avait envisagé de mettre fin à sa carrière, accusé d’avoir poussé un adversaire Salfo Bikienga, champion sortant à l’époque.

19- Mathias Sorgho meilleur cycliste burkinabè

 Mathias Sorgho, meilleur cycliste burkinabè Tour cycliste international du Togo et aussi à celui du Bénin a remporté le maillot jaune lors de la deuxième étape du Tour du Faso 2016. Mais une chute et des retraits de points n’ont pas permis au Burkinabè de s’affirmer lors de cette compétition. Il est la nouvelle star montante de la petite reine.

20-La Côte d’Ivoire repart avec la Coupe d’Afrique de Maracana

La 4ème édition de la Coupe d’Afrique de Maracana a rendu son verdict le dimanche 18 septembre 2016 au palais des sports de Ouagadougou. La Côte d’Ivoire est la grande gagnante de cette compétition en battant le Niger d’abord chez les vétérans (plus de 44 ans) sur la marque de 1 à 0. La Côte d’Ivoire succède au Bénin dans la catégorie des vétérans. Chez les séniors, la catégorie des joueurs âgés de 35 à 44 ans, c’est également par le même score (1-0) que les Ivoiriens ont battu le Niger et conservé leur trophée. Le Burkina Faso, pays organisateur, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Togo et le Gabon ont pris part à cette compétition.

21- Ouagadougou abrite les 38e championnat d’Afrique des clubs champions

Ouagadougou la capitale du Burkina Faso a abrité le 38e championnat  d’Afrique des clubs champions hommes et dames de handball du 21 au 30 octobre 2016. Le Burkina Faso qui, a bénéficié des performances enregistrées par le bureau dirigé par Alain Patrick Paré, a terminé aux dernières places. C’est le Primero de Agosto chez les dames et Al Ahly du Caire chez les hommes qui sont repartis avec les deux trophées.

22- L’USSU-BF à minima

L’Université Ouaga I Joseph Ki Zerbo a battu l’Université Ouaga II en finale du championnat de l’Union des sports scolaires et universitaires du Burkina Faso (USSU-BF) le dimanche 8 mai 2016. C’était sur le plateau de l’Institut des sciences des sports et du développement humain (ISSDH), ex Institut national de la jeunesse de l’éducation physique et des sports (INJEPS) de Ouagadougou sur le score de 3 sets à 1. Cette année, ce sont uniquement les grandes écoles qui ont pris part à cette compétition. Le département ministériel des sports et celui des enseignements secondaires et supérieurs se disputent l’organisation de cette compétition dédiés aux élèves et étudiants.

23- Les Étalons dames éliminées des qualifications de la CAN féminine

L’équipe féminine de la Tunisie a battu celle du Burkina Faso en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) féminine en s’imposant sur la marque de 2 à 0 le samedi 19 mars 2016. Au match aller à Ouagadougou, les Burkinabè avaient fait un match nul vierge (0-0) face à leurs adversaires au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Le Burkina cherche une première qualification aux phases finales de cette compétition qui s’est déroulée au Cameroun. C’est le Nigeria pour la 10e fois en 12 compétitions qui est champion d’Afrique.

24 Les Etalons U17 toujours pas au rendez-vous de la CAN

Depuis 2011, aucune équipe burkinabè ne s’est plus qualifiée pour les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Cette année encore, l’équipe des moins de 17 ans burkinabè a été éliminée dès le premier tour des éliminatoires. Battue 5 à 1 à l’aller, l’équipe burkinabè s’est imposée 4 à 1 au match retour à Ouagadougou. Malgré cette victoire, les moins de 17 ans burkinabè seront encore absents de cette compétition. Les moins de 20 ans également ont toujours du mal pour obtenir leur ticket. Depuis 2009 au Congo, les Etalons juniors manquent le rendez-vous continental. Qualifiés face au Congo, l’équipe burkinabè s’est vue barrer la route par les Aiglons du Mali.

Rassemblés par Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du même genre