Affaire Zengué : La CAF attend de disposer d’éléments complémentaires avant de légiférer

Hervé Zengué

Devant se prononcer sur le cas de l’Etalon d’origine camerounaise Hervé Zengué, la Commission d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations(CAF) a dit attendre de  disposer d’éléments complémentaires avant de légiférer sur l’éligibilité du joueur de l’équipe nationale du Burkina Faso, dont la titularisation avait donné lieu à une réclamation de la fédération Namibienne déposée le 04 juin 2011.

La suite après cette publicité

En effet, lors de sa réunion du 26 septembre 2011, la CAF a décidé de reporter sa décision à une date ultérieure pour statuer sur la qualification ou non du joueur en question.

Marié à une Burkinabé, Hervé Zengué a acquis la nationalité de son épouse. Pour contester son éligibilité, la Fédération namibienne se base sur la lettre du règlement de la FIFA, estimant que l’intéressé ne remplit aucune des quatre conditions de changement de nationalité listées par l’instance internationale, à savoir : être né sur le territoire du pays concerné, avoir au moins un parent biologique né sur le territoire de ce pays, avoir au moins un grand-parent né sur le territoire de ce pays et avoir vécu au moins cinq ans dans le pays en question depuis ses 18 ans.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page