Différend inter soudanais, Juba expulse un entrepreneur chinois

Carte du Soudan.

Le gouvernement du Soudan du Sud a annoncé mercredi 22 février 2012, qu’il a procédé à l’expulsion du directeur Chinois du consortium pétrolier Petrodar  sous capitaux chinois et malaisiens.

La suite après cette publicité

Le groupe pétrolier est accusé par Juba d’être de mèche avec le nord (Khartoum) dans le détournement de millions de barils de pétrole. La compagnie accusée de jouer un double jeu dans l’exploitation de l’or noir sud soudanais.

En effet, les compagnies pétrolières minorent leur production, une sous-estimation profitant ainsi à Khartoum qui confisque une partie des tonnages du produit transitant par ses installations. Le Soudan du Sud espère ainsi rétablir les règles normales du jeu au sein des compagnies.

Cela fait plusieurs jours que le Soudan du Sud accuse son voisin de lui voler son pétrole via les compagnies qui y sont installées, une situation qui a endurci les relations déjà tendues entre eux depuis la création et l’indépendance de Juba, une indépendance arrachée de très haute lutte à Khartoum.

En dépit de cette expulsion, Juba a tenu à préciser que ses relations avec Pékin demeuraient bonnes, la Chine étant un des principaux acheteurs du pétrole sud soudanais. Elle survient d’ailleurs à un moment où règne la confusion dans les violences inter communautaires dans le pays.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page