CAF: La médecine du football a réuni une centaine d’experts à Casablanca

publicite

Le 4e Congrès médical organisé par la CAF à Casablanca s’est achevé le 14 mars après trois séances de travail intense. DE nombreux sujets ont été examinés par une centaine de spécialistes de médecine sportive venus des quatre coins du continent africain.

La suite après cette publicité
Au cours de la journée d’ouverture, les intervenants ont mis l’accent sur « la prévention comme moyen de prévenir la «mort subite». Tout le monde garde encore en mémoire le décès du Camerounais Marc-Vivien Foe, mort en 2003, à Lyon en France, lors d’un match de Coupe de la Confédération, en direct et devant l’impuissance des joueurs, des arbitres et le staff médical, lui même.
Toutes les instances du ballon rond sont d’accord sur le fait qu’il faut agir pour éviter que des faits aussi tragiques ne se reproduisent. Le mot le plus utilisé étant «la prévention», moyennant des contrôles par électro cardiogramme (ECG) pour diagnostiquer précisément l’état du cœur de chaque joueur, avant de le considérer éligible ou pas à la pratique du football de haut niveau… Lire la suite sur Burkina 24 Sports
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page