Campagne de reboisement des Forces armées : Planter 26 000 arbres et les aider à grandir

Acte symbolique du lancement de la campagne de reboisement  2012 des Forces armées (Ph : B24)

La campagne 2012 de reboisement des Forces armées nationales burkinabè a été lancée ce mercredi 25 juillet 2012 au matin au camp militaire 11-78 à Ouagadougou. Plus de 26 000 plants seront mis en terre lors de cette campagne et l’ordre donné est le suivant : les faire vivre !

La suite après cette publicité

Les Forces armées nationales du Burkina ont fait leur le thème de la campagne nationale de reboisement 2012 : « Jeunesse et environnement pour un développement durable». La cérémonie symbolique du lancement s’est déroulée ce mercredi matin au camp militaire 11-78.

Colonel major Alassane Moné, SG du ministère de la Défense : « Plantons responsables !« 

Cette année, le mot d’ordre est, non seulement de planter les 26 025 arbres, mais surtout de les faire vivre.  L’ordre a été donné par le Colonel major Alassane Moné, Secrétaire général du ministère de la Défense et des anciens combattants et président de la cérémonie. A l’endroit de toutes les garnisons du Faso, il a expliqué que les jeunes militaires doivent mettre l’accent sur l’entretien des plantes, être des « écocitoyens responsables » en plantant responsable.

Une récompense en jeu pour les militaires écocitoyens

Ce nouvel impératif  est basé, selon lui, sur les résultats de la campagne de reboisement 2011. Sur les 25 567 arbres qui ont été mis en terre dans toutes les garnisons du Burkina, il n’y a eu qu’un taux de réussite de 46,6 %, une baisse par rapport à l’exercice de 2010. Un résultat qu’il explique, entre autres, sur « l’insuffisance de l’entretien ». Il a donc demandé à ses frères d’armes de « redoubler d’efforts dans tout ce qui peut les (arbres) aider à grandir ». Il a d’ailleurs rappelé que le concours de la meilleure garnison en la matière, lancée en 2010, est toujours en cours et récompensera les plus écocitoyens des militaires en 2015.

Les jeunes militaires sont appelés à redoubler d’efforts dans l’entretien des arbres plantés (Ph : B24)

Avant le lancement officiel, le Colonel Alamoussa Cheick Traoré, Directeur national des eaux et forêts, a administré un petit cours de plantation et d’entretien d’arbres aux militaires tant officiers que du rang, aux paramilitaires et  aux associations féminines présents. Ensuite, feu… pardon, plantez à volonté !

 

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page