Mali: la Cédéao se penche sur les modalités d’une intervention militaire

Le président de la transition malien Dioncounda Traoré © AFP

Les ministres de la Défense, des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se rencontrent ce lundi 17 septembre 2012 à Abidjan, pour travailler sur les  modalités d’un éventuel déploiement d’une force militaire au Mali.

La suite après cette publicité

«Au regard de l’aspiration profonde du gouvernement et du peuple malien à travers la requête, nous avons adapté de sorte que nous puissions exécuter la mission sans qu’il y ait de mésentente, de malentendu entre le gouvernement malien et la Cédéao. Nous avons donc trouvé le schéma qui va pour pouvoir aider le Mali» a déclaré samedi le général Soumaïla Bakayoko, chef d’état-major de l’armée ivoirienne.

Le président par intérim du Mali, Dioncounda Traoré, a officiellement sollicité en début du mois de septembre, l’intervention de la Cédéao dans son pays, dont le Nord est contrôlé par des groupes proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui y ont imposé la charia.

Les chefs d’état-major de la Cédéao, s’étaient retrouvés vendredi et samedi derniers à Abidjan et ont proposé une nouvelle formule disant que la base de la Cédéao s’installe en banlieue de Bamako et se concentre uniquement sur la protection de son personnel civil et militaire.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page