Marin Casimir Ilboudo, nouveau maire de Ouaga : « Je ne suis pas Simon Compaoré »

5486 5
Marin Casimir Ilboudo, nouveau maire de Ouagadougou (Ph : B24)
Marin Casimir Ilboudo, nouveau maire de Ouagadougou (Ph : B24)

Marin Casimir Ilboudo, candidat du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès), a été élu maire central de la commune de Ouagadougou, également capitale du Burkina Faso. 167 conseillers municipaux l’ont préféré à Alexandre Kaboré, candidat UPC qui n’a reçu que 65 voix sur un ensemble de 239 votants, dont 7 bulletins nuls. C’était dans l’après-midi de ce 11 mars 2013.

Marin Casimir Ilboudo, l’ancien maire de l’arrondissement de Baskuy, prendra la relève de Simon Compaoré. Sur 239 conseillers municipaux présents au Palais de la Jeunesse et de la Culture Jean Pierre Guingané à Ouagadougou (sur les 254 que compte la commune), 167 l’ont choisi. Quant à son challenger,  Alexandre Kaboré, les 65 voix qu’il a obtenues ne lui ont pas permis de battre le sus cité. 7 bulletins nuls ont été enregistrés.

« Je ne suis pas Simon Compaoré »

L’homme n’est pas un étranger de la gestion communale car il a officié auprès de Simon Compaoré pendant 17 ans pour la mise en œuvre de la Politique communale de Ouagadougou. C’est de la direction de la mairie de l’arrondissement de Baskuy qu’il a été propulsé à la tête de la mairie centrale.

Saura-t-il assumer l’héritage d’un homme de poigne comme Simon Compaoré ? Le nouvel édile a voulu d’abord préciser que so

239 conseillers municipaux sur 254 ont participé à cette élection (Ph : B24)
239 conseillers municipaux sur 254 ont participé à cette élection (Ph : B24)

n prédécesseur est un « grand monsieur » qu’il respecte « pour sa vision ». Cela dit, « je ne suis pas Simon Compaoré, je suis Marin Ilboudo », déclare l’ancien maire de Baskuy.  Parce que d’un, a-t-il continué, « nous ne sommes pas de la même génération » et « nous n’avons pas le même tempérament ». Voilà qui est clair et  qui signifie que « les méthodes peuvent varier » et « l’essentiel c’est que nous puissions atteindre les résultats ».

« Les problèmes des populations vont au-delà des chambres de passe, des maisons closes »

En termes d’atteinte de résultats, le nouveau maire de Ouagadougou a indiqué qu’il allait mettre la collaboration avec les populations de la commune au cœur de sa gestion en les rencontrant et en échangeant.

« Les préoccupations des  populations sont permanentes, multiples et multiformes », a-t-il expliqué avant d’ajouter qu’il faut « savoir les identifier, les prioriser pour pouvoir les résoudre ».  Et cela, en traitant ces problèmes en fonction de la spécificité de chaque arrondissement. A propos, Marin Ilboudo ne semble pas considérer comme un problème prioritaire la question des chambres de passe : « Les problèmes des populations vont au-delà des chambres de passe, des maisons closes ».

Pour l’instant, il a remercié ceux qui ont voté pour lui et ceux qui ont voté pour son concurrent et les a appelés à l’unité et à la cohésion après l’installation officielle du Conseil municipal qui est en principe prévue pour ce mardi 12 mars 2013.

Abdou ZOURE

Pour Burkina24.com

En savoir plus sur le nouveau maire de Ouagadougou

Marin UneNOM               :        ILBOUDO
PRENOM(S)      :        Marin Casimir
DATE DE NAISSANCE    :        3 Mars 1958
LIEU DE NAISSANCE      :        OUAGADOUGOU
NATIONALITE       :        Burkinabé
SITUATION MATRIMONIALE     :        Marié (3 enfants)
FORMATION-DIPLOMES OBTENUS
1964-1971  :        Etudes Primaires : Ecole de la Salle
1971-1979 :        Etudes Secondaires : Collège de la   Salle et Lycée Philippe Zinda KABORE
  • BAC Série B
1979-1984    :        Etudes Supérieures Université de  OUAGADOUGOU
  • Maîtrise en langues vivantes (Anglais)
CARRIERE PROFESSIONNELLE
1982-1984   :        Professeur d’Anglais : Groupe   Scolaire le Plateau
1986-1988   :        Journaliste-Rédacteur à la Direction Générale des Editions SIDWAYA (D.G.E.S)
1988-1991  :       Haut-Commissaire de la Province du PONI  (GAOUA)
1991-1993   :        Journaliste-Rédacteur à la Direction    Générale des Editions SIDWAYA (D.G.E.S)
1993-2001     :        Conseiller Technique Ministère de la   Communication et de la Culture
2001   :        Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle (Ministère Information)
MANDATS ELECTIFS
–         Conseiller Municipal en 1995, réélu en 2000, en 2006 et en 2012
–         Président de la Commission Affaires Générales et Institutionnelles (CAGI) du Conseil Municipal de 1995 à Septembre 1997
–         Maire de l’Arrondissement de Baskuy en Septembre 1997, réélu en Décembre 2000 et Mai 2006
–         2ème Vice-Président de l’Association des Municipalités du BURKINA FASO (AMBF) en 1997, réélu au Congrès de Janvier 2001 et au Congrès d’Août 2006
SITUATION MILIAIRE
1985-1986   :        Service National Populaire (S.N.P) suivi d’unstage pratique à la Direction Générale des Editions SIDWAYA (D.G.E.S)
STAGES
Août 1992    :        Perfectionnement en maîtrise des Techniques   de la Communication à l’INADES-PARIS
ACTIVITES SYNDICALES ET POLITIQUES
–         Militant de l’Association des Journalistes du BURKINA (A.J.B.)
–         Militant du Syndicat National des Travailleurs de l’Information et de la Culture (SYNATIC)
–         Membre Fondateur de l’Organisation pour la Démocratie Populaire/Mouvement du Travail (O.D.P./M.T)
–         Secrétaire Adjoint à la Communication du Bureau Exécutif National (B.E.N) de l’Organisation pour la Démocratie Populaire/Mouvement du Travail (O.D.P./M.T)
–         Membre Fondateur du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (C.D.P)
 

Il y a 5 commentaires

  1. je souhaite le nouveau maire de ouagadougou plein de succes au toure de son equipes de la mairie.que dieu vous acompagne. yaya.

  2. bjr,donne aussi les noms de ceux qui doivent occuper les autres postes:adjoints au maire de Ouagadougou et commissions

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article du même genre