Bobo-Dioulasso aux rythmes d’une foire internationale

CIMG7031
Des autorités visitant des stands d’exposition. Ph.B24

Selon le Gouverneur des Hauts-Bassins, M. Joseph Bakouan, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, « la foire permet aujourd’hui de valoriser les produits agricoles locaux, en les transformant et en les présentant mieux, de façon à les rendre commerciaux. »

La suite après cette publicité

« Cette fois-ci, nous avons voulu mettre l’accent sur la valorisation des technologies, les innovations technologiques africaines, la professionnalisation des acteurs, les échanges commerciaux entre régionaux et internationaux », a déclaré l’Abbé André Ouattara, président du comité d’organisation.

Environ 300 exposants des zones UEMOA et CEDEAO participent à cette 4ème édition de la FIBO, qui se tient dans le site de la SNC.

La FIBO a été initiée en 2007 par le Groupe de Recherche et d’Action sur le développement Intégré(GRADI), une structure présidée par l’Abbé André Ouattara.

Michel KONKOBO
Pour Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Cette foire s’est tenue quand? Se poursuit-elle? La FIBO, qu’est-ce? J’imagine que c’est la Foire internationale de Bobo mais il est mieux de pr?ciser. Merci. Sinon belle initiative, surtout que cette foire a vu la participation de 300 exposants des zones UEMOA et CEDEAO, rien de tel pour un brassage de culture. La machine de l’int?gration est ainsi en marche. Bon vent ? la FIBO!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page