Sécurité routière : des robots régulent la circulation à Kinshasa

3118 3

C’est une innovation congolaise dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) où des robots sont postés à des intersections de routes pour réglementer la circulation routière depuis quelques mois.

Les machines intelligentes à forme humaine et à fonctionnement électronique, des androïdes, émanent de la capacité des jeunes ingénieurs et entrepreneurs du numérique du continent soucieux de mettre leur intellect au service de l’Afrique.

Après donc Internet, la télémédecine, les mobiles, les tablettes, l’imprimante 3D, la plateforme d’e-éducation, les applications et logiciels en tout genre, voici la robotique avec l’invention de la première génération de «robot roulage intelligent».

Ces robots, qui remplacent les agents chargés de veiller au trafic routier, sont  une invention de Thérèse Inza, présidente de «Women Technology», l’association des femmes ingénieures de la RDC.

Faites en aluminium, ces machines d’environ 2,50 m de hauteur résisteraient aux fortes chaleurs, à l’humidité élevée et aux grosses pluies, et sont munies d’un système de détection qui indique au robot si les piétons peuvent traverser sans danger.

Une voix de synthèse s’adresse directement aux automobilistes leur demandant de laisser passer les piétons ; leurs bras mécaniques se déplient en jetant des lumières vertes et rouges selon le cas.

Des caméras, à la place des yeux et sur les épaules de l’androïde, filment constamment la circulation, permettant ainsi de réduire les embouteillages, la pagaille et les accidents dans la circulation.

«Women Technology» espère exporter ces machines intelligentes dans toute l’Afrique, et peut-être aux Etats-Unis, en Europe et en Asie.

Boureima LANKOANDE

Pour Burkina 24

Source : rfi.fr 

Il y a 3 commentaires

  1. C’est possible que les Etats-Unis aient pu les fabriquer, mais il ne faut pas ignorer la technologie se d?veloppe en fonction des besoins. Des pays comme les USA n’ont certainement pas besoin de cela, car les feux tricolores sont scrupuleusement respect?s, les accidents sont quasi inexistants ? ces endroits (intersection avec feu tricolores). Et en plus les pi?tons sont bien respect? dans la circulation dans certains pays plus qu’ailleurs. Ca vous le savez.

  2. ?a va m?etonner si elle arrive ? exporter cette technologie. Et quel pays africain aura les moyens pr s?en offrir ce facon cons?quente. Soyons r?aliste si les am?ricains en avaient besoin ils auraient fait dp8.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre