Football : L’une des plus vielles coupes au Burkina a 35 ans

La  plupart de ceux qui ont pris d’assaut les gradins du stade Monseigneur Jean Lessour de Nouna, encore moins les 22 acteurs sur le terrain, n’avaient pas l’âge de la coupe qui s’y jouait le samedi 30 avril 2016. En effet, cette  compétition dénommée «  mini coupe » est l’une des rares qui durent ainsi dans le temps au Burkina avec 35 éditions au compteur. Cette année, c’est le secteur 5 de Nouna qui l’a remporté  (1-0) face au secteur 1.

La suite après cette publicité

Dès l’entame du jeu, c’est le Touba sport du secteur 1 qui chauffe la partie en donnant des sueurs froides à son adversaire, l’ASA du secteur 5. Les verts multiplient les occasions de buts mais ne parviendront pas à les concrétiser.

Ils  perdent  l’avantage du match dans le premier quart d’heure de jeu lorsque leur capitaine écope d’un carton jaune, puis d’un autre, synonyme du rouge. Il abandonne ainsi ses coéquipiers qui, ne peuvent pas faire  mieux que de maintenir vierge le score  jusqu’à la pause.

                                               Des cartons comme il en pleuvait

A la reprise, chacune des deux équipes montre sa volonté d’ouvrir le score à travers de beaux gestes et de belles occasions de buts. L’esprit de fair-play a toutefois disparu du terrain lorsque la tension y est montée d’un cran. Des joueurs surexcités commettent de graves erreurs et sont sanctionnés par l’arbitre. L’équipe du secteur 5 finie elle aussi par être réduite à  10 suite à un carton rouge remis au dossard 4. Au total, six cartons ont été distribués au cours de cette rencontre.

 Un spectacle pathétique qui ne plait certainement pas au promoteur de cette coupe, Frère Emanuel Duprez qui, en initiant cette compétition en 1981, a voulu favoriser la cohésion sociale, l’esprit d’union et de combativité chez les jeunes.

Il ne cesse d’ailleurs pas de le répéter à chaque édition : « La vie est une lutte comme dans un match de football. Si on veut gagner ont doit lutter, combattre. Et ce qui est beau dans le football c’est que c’est en équipe ensemble qu’on joue, qu’on lutte pour gagner la victoire. Ensemble, on est toujours plus fort ».

C’est dans cette lutte âpre que Drissa Demé du secteur 5 parvient  à la 65e minute, à inscrire l’unique but de cette finale. Son équipe reçoit le trophée, un jeu de maillot et la somme de 120 000 FCFA. Le Touba sport du secteur 1 se console avec la somme de 70 000 FCFA et un jeu de maillot. Les sept autres équipes qui ont pris part à cette compétition ont également été récompensées.

Cette 35e édition de la mini coupe était parrainée par Daouda Simboro, député à l’assemblée nationale qui s’engage à soutenir l’initiative du frère Emanuel Duprez entamée depuis plusieurs décennies.

Boureima Badini La Ruche

Correspondant de Burkina24 à Dédougou

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page